des documents qui tombent à pic !

Les plans de Costanzo et du Maire en détail.

Cette fois, hasard ou chance ! des documents qui tombent du ciel ? Nous avons ainsi une idée plus précise des ambitions de nos compères !

Dossier carrière Oloron
Un dossier déposé anonymement ? sur le parking de la mairie d'Oloron ! Mentionné Document Provisoire.....

Le document récupéré a été ensuite scanné, puis impressions écran pour fournir ces  trois images .

 

 

Ce lundi et mardi, M. Costanzo a animé des réunions de 10 personnes maximum, avec une condition : obligation de signer un document pour ne pas enregistrer, filmer, prendre des photos. Chose que nous avons fait sans problème. Pourtant, il nous a bien dit qu'il s'agissait d'un dossier qui n'était pas définitif, il devaient le compléter. La mention "provisoire" n'était pas indiquée sur les documents projetés ?. 

 

Fait inattendu

 

Eh bien oui, encore une fois, un "alerteur anonyme" est tombé sur des pièces très intéressantes qui ont été déposées ou peut être perdues. Par chance, nous les avons bien sûr récupérées. 

 

Ce doit être un défenseur de la biodiversité, "ami de l'Accob surement" qui les a laissé sur le capot de la voiture, qui ressemble fortement à celui que l'on nous a présenté ce jour. Il s'agit d'un dossier portant la mention sur quasiment toutes les pages : "Document provisoire". 

Ceci étant, puisque nous l'avons trouvé, qu'il est provisoire, n'est donc pas le même que celui présenté par GC Conseil, donc, nous avons la liberté de vous montrer les pages ci-dessous.

 

A croire que les dieux souhaitent nous aider à comprendre ce qu'il se passe en cati mini dans les labyrinthes obscurs de l’hôtel de ville d'Oloron ....

 

En tout cas, cette trouvaille apporte un peu d'eau à notre moulin ! tout au moins, des renseignements opportuns, et au diable, et peu importe qui l'a perdu ou déposé volontairement ou pas !

 

Grace à cela, vous verrez mieux ce qu'ils ont dans la tête nos compères démolisseurs.

Vous observerez ci-dessous les deux cartes exposées, l'une concernant le projet de Soeix, la seconde, les différentes zones situées dans la forêt du Bager.

Ils n'y vont pas avec le dos de la cuillère, n'est-ce pas ?

Des carrières, les premières d'une longue série je vous l'assure, parce que si celles-ci démarrent, on n'arrêtera jamais les extensions futures. Raison pour laquelle Guillaume Costanzo a indiqué sur les médias un projet pour 120 années !

De la roche volcanique, il y en a encore... surtout vers le Bager d'Arudy au vu des cartes géologiques récupérées par nos experts !

 

Des zones de stockage immenses sont indiquées, cela donne une idée des prévisions sur les tonnages  réels qu'ils espèrent extraire...  (j'en ai déjà parlé sur un précédent article) mais aussi des plateformes pour installer les concasseurs, les broyeurs, les centrales à béton, les centrales à bitume, unité de moulage...etc...etc...

Egalement de nombreux bâtiments de tout genre, on donnera le détail prochainement.

Ce qui est regrettable :

     - ils n'ont pas dessiné les norias de camions

     - Ils n'ont pas dessiné le bruit

     - ils n'ont pas dessiné la pollution

     - ils n'ont pas....... la liste est longue, aidez moi (en commentaire), je ferai un copier/coller.

 

Implantation de la carrière à Soeix et des nombreux bâtiments plus des aires de fabrication et stockages.

Vous pourrez observer sur la carte Soeix ci-dessous .

- L’emprise de la toute première carrière :

- 1 Bâtiments : gestion,

- 4 Bâtiment fabrications diverses, taille, moulage,sculptage, lol

- 1 Aire de stockage argile

- 1 Aire atelier...on ne voit pas de bâtiment, bizarre

- 1 Aire réservée au concassage / broyage pour faire l'amendement

- 1 Aire pour placer une centrale à béton

- 1 Emprise non négligeable pour un circuit de pistes d'accès

 

Cliquer sur la carte pour agrandir

Implantation de la carrière à Soeix et des 5 bâtiments, plus des aires de stockage-Centrales à béton, concassage/broyage des déchets
Implantation de la carrière à Soeix - des 5 bâtiments, de 6 aires de stockage-1 Centrales à béton-1 concassage/broyage des déchets en plus de la carrière elle même !

Implantation de 5 carrières dans une zone EBC Naturelle en forêt du Bager.

Lecture de cette carte Forêt d'Oloron classée EBC :

Dans un premier temps :

- 5 carrières dont deux à gauche transformées par la suite en plateformes pour parties.

 

- 1 zone d'extraction de 3 ha

- 1 zone d'extraction de 5 ha

- 1 zone d'extraction de 5 ha

- 1 zone d'extraction de 13 ha

- 1 zone d'extraction de 33 ha

- Plusieurs pistes supplémentaires pour l'exploitation

- 1 zone industrielle pour :

                - 1 centrale broyage/concassage

                - 1 centrale à béton

                - 1 centrale à bitume

 

Cliquez sur la carte pour agrandir.

5 zones pour réaliser des carrières et installations dans la foret du Bager d'Oloron.
Implantation 5 carrières dans la forêt du Bager d'Oloron+ 1 zone bureaux-1 zone chargement camions- 1 zone stockage matière-1 zone négoce+ 1 zone centrales à béton- 1 zone centrale bitume- 1 zone moulage préfabriqués+ 1 zone 3 : installations indéfinie...

Voila des documents qui répondent à nombre de questions posées par vous, habitants du Piémont. Jusqu'à ce jour, nous ne pouvions que vous répondre approximativement, grâce aux rumeurs qui transpirent de temps à autre ...

 

Une remarque : souvent, pour ne pas dire toujours, une rumeur s'avère exacte. Il faut simplement savoir attendre...

Actuellement, nous avons quelques infos grâce à ce dossier "parachuté"!

Mais, n'est-ce pas fait exprès pour que l'on "balance" des infos, qui en fait sont provisoires...donc, par définition pas définitives du tout...

Peut-être que l'on voudrait nous traiter encore une fois d'affabulateurs, dire que l'ACCOB "FANTASME" comme à un moment donné, rappelez vous !!!!

 

C'est pour cette raison que l'on ne montre que les cartes de situation....pour information provisoire bien sur.

Actuellement pas mal de rumeurs "lire ICI" et on travaille sur d'autres pistes que nous ne révélerons pas tout de suite...avec des spécialistes bien sûr !

 

Il y a un proverbe qui dit : il n'y a jamais de fumée sans feu !

 

 Costanzo, lui, veut tout faire partir en fumée....c'est pour cette raison que l'ACCOB va lui mettre des bâtons dans les roues jusqu'à ce que

tous ces affreux projets tombent à l'eau.

 

Il y a aussi le maire, il ne faut pas l'oublier, lui et tous ses acolytes de Conseillers Municipaux, qui se prêtent encore à ce jeu de massacre.

 

C'est vous, qui en nombre faites la véritable force, ne l'oubliez surtout pas !

 

 

C'est la population en masse qui doit s'opposer à ces projets néfastes. Nous, membres du bureau de l'association, nous sommes en fait vos porte parole, la courroie de transmission

.

Pour cette raison, je réitère notre appel, nous avons besoin de vous tous. Chacun peut participer à son niveau, ça nous aiderait bien d'avoir davantage de bras, davantage de têtes également.

 Plus nous serons nombreux, plus nous serons efficaces.

 

 

Vous aviez des questions... en lisant cette page, vous avez pris conscience des ravages qui seraient faits si nous n'avions pas mis au grand jour cette catastrophe qui se préparait insidieusement.

 

Cette fois, vous savez de quoi il s'agit, ce qu'ils veulent nous voler, alors venez avec nous renforcer notre mouvement de pression citoyenne  =>

 

Vous pouvez, grâce à ces documents non contractuels, constater l'énormité des dégâts irrémédiables qu'infligeraient ces deux personnes à notre capital nature !

 

- Pour M. Costanzo, on peut comprendre, c'est son job, c'est un commercial qui vient d'Alès, il "casse", il ramasse les billets et s'en ira.....pour lui OK !

 

Par contre, un Maire, natif de la région, qui de plus est normalement responsable de l'avenir d'une commune, de l'avenir des futures générations, c'est

INADMISSIBLE, INCOMPRÉHENSIBLE.

 

La véritable question est :

 

- Quelle doit être la raison qui pousse le Maire d'Oloron à vouloir détruire l'avenir de tout un Piémont, Piémont au sens large bien sur ?

Je vous laisse à vos réflexions .... ce ne sont pas les emplois, tout le monde le sait

Autre chose .....

Sur le document qui vient de nous être parachuté, il est fait mention du trafic de camions, dont le flux est partagé en deux, pour ne pas vraiment fâcher de trop la population locale et les élus des villages impactés...

Ce que nos experts affirment, c'est que de toute manière, les quelques dizaines de camions qui partiraient vers Oloron et Arudy sont rudement sous-estimées.

 

C'est BEAUCOUP plus, au vu des surfaces exploitées : un professionnel des carrières voisines nous a affirmé que c'est 150 à 200 camions qu'il faut compter en vérité.

......mais voici un lien qui vous en dira davantage. Entre ce qui est promis et surtout mentionné dans l'autorisation délivrée par le préfet, c'est le jour et la nuit !

On ne peut  pas croire les carrier, pas plus que les documents préfectoraux visés !

 

                                                      Un exemple parmi d'autres  .....Lire la suite

 

 

Ce qui pourrait survenir sur nos petites routes si on laisse faire ! avec des camions à caillasse chez nous
Ce qui pourrait survenir sur nos petites routes si on laisse faire ! avec des camions à caillasse chez nous

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Joël Adam (mercredi, 09 novembre 2016 22:26)

    Du beau boulot. Bravo ! Et vivement la suite...

  • #2

    Jean-Claude (jeudi, 10 novembre 2016 09:50)

    Une petite précision quant à la carte concernant le Bager :
    Lors de la réunion avec Costanzo et ses cabinets de spécialistes, mardi passé, j'ai demandé ce que représentaient exactement les différentes zones mentionnées sur la carte du Bager, la réponse n'étant pas celle que j'attendais...
    J'ai contesté leurs réponses évasives qui pour résumer donne : "les 5 zones ne sont pas toutes des carrières".
    Pourtant, avant de faire des aires de stockage, de centrales à béton, à bitume, il faut bien creuser sur des dizaines de mètres de hauteur. Pour moi, s'agissant de terrains volcaniques, il est bien question de carrières, d'exploitation à l'explosif, etc...
    Quand j'ai demandé un plan présentant la coupe longitudinale de la Borne 12 au Pain de sucre, réponse : "NON, vous n'aurez ce document qu'au moment de l’enquête Publique" a répondu M. Costanzo !
    Ne pensez vous pas que cela cache quelque chose ?
    Costanzo encore cette fois joue comme il dit "la TRANSPARENCE" mais une transparence vraiment OBSCURE !
    Cela fait partie de la politique Municipale, c'est vous le comprendrez bien, "une démocratie, une concertation" (écrit sur notre invitation) bien particulière, appartenant à ce Monsieur, et aussi à la municipalité ou trône LE CHEF, Maire Hervé Lucbéreilh !
    Mais, tout ceci fera l'objet d'un autre article, et aussi sera transmis lors de nos différentes réunions publiques prochainement, comme à Ogeu ce 18 novembre .