Manifestation Bayonne sauvegarde du saumon Atlantique

Montaison des saumons et frayères du Bager d'Oloron sur gave d'Ossau

Le 30 mai 2019, une délégation de l'association ACCOB a rejoint le cortège imposant parsemé de nombreuses banderoles sur les quais du port de Bayonne.
500 personnes environ se sont regroupées pour s'opposer à la pêche illégale effectuée dans l'entrée du port, mais aussi tout au long de l'embouchure de l'Adour, empêchant la remontée des poissons migrateurs en particulier.
En respectant les distances comme le préconise la loi Française, les saumons, mais pas seulement, les civelles et autres poissons migrateurs pourraient se reproduire normalement dans les gaves comme cela se produisait il y a encore quelques dizaines d'années.
Ce faisant, la biodiversité mise à mal ce jour est un fait parfaitement reconnu enfin par l'Etat qui va devoir faire le nécessaire pour sauvegarder les différentes espèces en danger.
En agissant ainsi, une économie tout au long des berges des gaves, connue aussi à un moment passé, lorsque les Anglais et autres étrangers venaient pratiquer la pêche sportive du saumon, pourra être retrouvée et développée à un niveau bien supérieur, selon les études avancées par Antoine Domenech et son équipe de Salmo Tierra.
Comme l'a précisé le Maire d'une commune voisine d'Oloron, "ne faisons pas comme pour l'ours des Pyrénées, sauvons le saumon avant qu'il ne disparaisse définitivement des nos rivières Basco-Béarnaises".

Personnellement, je tiens à remercier vivement toutes les associations qui se sont fédérées autour de Salmo Tierra qui a initié cette affaire aidée par Sepanso64, mais également tous les élus qui donnaient une certaine couleur à la manifestation de par leur écharpe tricolore.

 

De mon côté, je remercie pour l'ACCOB dix adhérents, dont la famille Dutter au complet qui a porté les couleurs de l'association grâce à la banderole et panonceaux saumon avec Lilou et son cousin, le plus jeune adhérent qui vient de fêter 1 an !

Lors de la prise de parole des représentants de la pêche, des présidents des diverses associations, Jean Claude DUTTER, a bien rappelé que favoriser la remontée massive des saumons et autres espèces était primordial.
Mais attention : 70 % des Frayères concernant le saumon se situent en amont du gave d'Oloron, soit dans les méandres du gave d'Ossau au cœur de la forêt du Bager où des scandaleux projets de carrières sont en étude actuellement.
Suite au petit discours, la foule à bien pris conscience de ce fait et a répondu par des applaudissements fournis.
Le message est bien passé de la part de l'ACCOB.

Toutes les Assoc ont pris la parole sur les quais du port de Bayonne dont l'ACCOB.
Toutes les Assoc ont pris la parole sur les quais du port de Bayonne dont l'ACCOB.
L'ACCOB était présente sur la manifestation saumon sur le port de Bayonne avec Salmo Tierra et des dizaines d’associations de pêche et plus
L'ACCOB était présente sur la manifestation saumon sur le port de Bayonne avec Salmo Tierra et des dizaines d’associations de pêche et plus

Article République : Jean François Blanco pour un pacte pour le saumon et contre les carrières du Bager, zone principale des frayères de la Nouvelle Aquitaine.


Manifestation à Bayonne contre la pêche illégale du saumon et les risques pour les frayères du Bager d'Oloron sur le gave d'Ossau avec les projets de carrières sur 261 hectares de forêt.
Manifestation à Bayonne contre la pêche illégale du saumon et les risques pour les frayères du Bager d'Oloron sur le gave d'Ossau avec les projets de carrières sur 261 hectares de forêt.

Bravo à Salmo Tierra qui a réveillé tous les acteurs du Béarn et Pays Basque, à la Sepanso64 qui appuie cette action mais aussi à Philippe Garcia (ADMR) et aussi aux élus Béarnais qui ont participé.
Même chose pour toutes les associations qui se sont fédérées autour de ce mouvement pour la sauvegarde du saumon de l'embouchure de l'Adour aux frayères en Ossau dans la forêt du Bager.

Voir plus de photos (et infos) sur :

 

 http://foretbageroloron.canalblog.com/archives/2019/06/01/37395573.html

 

Merci à André "cameraman" de l'ACCOB pour sa vidéo que j'ai reporté ci-dessous.
Message de l'ACCOB, apprécié...