Sauvegarder le vivant

Le vivant qui disparaît, meurt... voila pourquoi l'ACCOB lutte pour sauvegarder à Oloron Sainte Marie en Haut Béarn.

Un article sur le journal la République des Pyrénées m'a interpellé. On y évoque la pollution, la disparition des espèces, notamment des oiseaux, des écosystèmes...

Nous l'avons déjà dit, mais je continuerai malgré tout à tambouriner nos arguments quand à la protection de la forêt du Bager, des terrains agricoles de Soeix et aussi la tourbière d'Escout visée elle aussi par les prédateurs de la finance que vous connaissez bien maintenant...(certains articles décrivent bien l'appétit gargantuesque de ces individus.

Préserver, sauvegarder ces milieux, riches d'un énorme capital de biodiversité est de notre devoir vu ce qui est relevé ci-après au niveau national.

Rien d'étonnant à ce que les citoyens réagissent quand on lit ces lignes et que l'on entend sur les médias très régulièrement.

C'est à nous simples citoyens à nous rassembler, pour lutter contre les pillards qui portent atteinte au bien commun, en prenant comme exemple chez nous les projets de carrières dans la forêt du Bager d'Oloron, les terrains agricoles de Soeix, l'ancienne tourbière à Escout. Voila pour le local, c'est sur nos terres que ça se passe, tout près de chez nous, de chez vous.
Les forêts Amazoniennes sont sur l'autre continent, ceci est sur le pas de votre porte !

Cela va bien plus loin puisque ce serait le paysage qui en prendrait un coup en détruisant des centaines d'hectares de cette forêt bien verte.
Il n'y a qu'à prendre en exemple la BALAFRE que laissera la carrière Laborde au Bager une fois l'exploitation terminée, que l'on voit déjà malheureusement.

Vous pouvez l'observer, voir la cicatrice béante en venant de Pau. Même à plusieurs kilomètres elle se voit désormais depuis Bélair. Est-ce que vous appréciez vous même un tel décor ! Est-ce avec un tel paysage que nous attirerons les touristes en Piémont Béarnais ? 

Il faut se rendre à l'évidence, les carrières prévues, c'est dix, vingt fois cette carrière...Imaginez le désastre.

Avec cela, nous l'avons déjà écrit également, nos routes deviendront des couloirs à camions. Que dire de l'impact carbone avec cela ?

Quand aux terres agricoles, tenez-vous bien, ce sont 26 m2 qui disparaissent chaque seconde en France, un stade de foot toute les 5 minutes, soit l'équivalent d'un département tous les 7 ans. Où va-t-on à ce rythme ? Allons nous continuer à laisser faire !

 

Un lien ICI  - Autre lien sur La Tribune

 

Lire la suite 0 commentaires

Chevaux de trait et forêt du Bager

Chevaux de trait dans les forêts, voila une solution pour protéger les écosystèmes

Fête du cheval de trait à Morlaas, une idée pour l'ACCOB

 

Comme vous le savez, notre association ACCOB promeut des projets alternatifs qui sont à 180 ° de la façon de faire des acteurs actuels, qui ne jurent que par la finance à outrance, la finance à très court terme, même si cela compromet l'avenir de leurs petits enfants.

 

C'est dans ce cadre que nous avons été à la quête d'informations sur un sujet cher à tous ceux qui aiment les arbres, la forêt, la nature.
Maintenant que beaucoup d'entre nous comprenons qu'il est nécessaire qu'il y ait un changement rapide en matière du comportement de notre société, pour arriver à sauvegarder la nature, pour continuer à vivre sur notre planète, il faut que chacun réagisse et surtout agisse pour y parvenir.

 

L'ACCOB, dont l'axe principal est la défense des arbres et de l'eau, travaille sur divers sujets pour aller dans ce sens.

L'idée de pratiquer le débardage grâce à la traction animale est un vecteur que nous avons dans nos cartons , raison de notre présence à ce concours.

De nombreuses régions ont mis cela en pratique en Savoie, Bretagne, Massif Central, Ariège...bien des exemples à suivre.

Plus près de chez nous au Cirque de Gavarnie, dans la forêt de Bastard à Pau...

Actuellement cette pratique, consistant de travailler avec des chevaux de trait, revient également dans le milieu des vignobles, qui tendent de plus en plus à se convertir à la culture BIO, donc à retravailler le sol grâce aux bêtes de trait..

Des formations sont prévues pour subvenir aux demandes prochaines du métier de débardeur et aussi au dressage des chevaux de trait, à ce que l'on nous a expliqué.

Nous avons recueilli de nombreuses adresses, contacts qui pourraient nous renseigner, voire nous aider dans ce cheminement.
Du travail en perspective pour les administrateurs de l'ACCOB, aidés heureusement par quelques vaillants adhérents enthousiastes.

Merci à Francis Lancelot, André Paris et bien d'autres qui nous ont écoutés et engagé leur soutien et aide.

Fête du cheval à Morlaas -  Traction animale ACCOB 2019
Fête du cheval à Morlaas - Traction animale ACCOB 2019
Lire la suite 0 commentaires

Formation Vielles Forêts avec le CEN

9 novembre 2019 Formation vieilles forêts dans la forêt du Bager d'Oloron et Eysus

Cette formation sera réalisée à EYSUS dans la salle sous la Mairie en matinée. 
L'Après midi nous vous amènerons au col du Cerisier dans la forêt du Bager, lieu où l'on observera une vielle forêt, Remarquable, qui plus est !

Le midi sera un moment convivial où l'on pourra partager repas, discussions, expériences...

 

 

C'est le Conservatoire d'Espaces Naturels d'Aquitaine qui organise en partenariat avec les acteurs du territoire, une formation sur les "vielles forêts" qui aura lieu à deux dates différentes :

 

Samedi 9 novembre 2019 à Eysus (64400), Bois du Bager
Samedi 16 novembre 2019 à Billère (64140), Bois de Laroin

 

Les "vieilles forêts" sont des habitats rares avec des enjeux écologiques forts mais sont méconnues sur le département des Pyrénées Atlantiques (64). 

Leur identification repose sur des critères simples et précis nécessitant une première approche pour mieux les observer.

 

Ces formations se dérouleront avec une mâtinée en salle et un après-midi sur le terrain.

9h30 : Accueil

10h - 12h30 : Présentation de la thématique "vieille forêt" et échanges en salle

12h30 - 13h30 : Pause repas en salle ou sur le terrain

13h30 - 16h : Mise en œuvre du protocole d'identification des vieilles forêts sur le terrain

 

Ces formations ciblent les propriétaires ou amateurs forestiers désireux de connaître les enjeux forestiers et de participer à leur inventaire.    

 

Nous vous remercions de bien vouloir vous inscrire jusqu'au 07 novembre ou 14 novembre selon la journée auprès de Simon CAUBET (s.caubet@cen-aquitaine.fr)

 

9 novembre, Formation vielles Forêts avec le CEN à Eysus et Forêt ancienne du Bager d'Oloron
9 novembre, Formation vielles Forêts avec le CEN à Eysus et Forêt ancienne du Bager d'Oloron
Lire la suite 0 commentaires

Film Arbres Remarquables au Cinéma Luxor Oloron

Film /Débat sur les Arbres Remarquables au cinéma le Luxor à Oloron le 8 novembre 2019

L'association pour la protection de l'environnement avait reçu des mains du Président Georges Féterman le Label "Ensemble Arboré Remarquable" pour une partie de la forêt ancienne du Bager d'Oloron.

Il est à noter que l'association ARBRES a réalisé un film pour faire connaître précisément ce sujet.

 

A cet effet, notre association a proposé aux dirigeants du Luxor de le projeter, chose acquise.

Ce film sera suivi d'un débat ou chacun pourra intervenir.


Voici une liste des animateurs,  spécialistes du domaine des arbres (Remarquables ou autres), de la forêt, des écosystèmes, de l'eau, etc... 

 

Débat avec :

                 - Sophie Maillé bénévole de l'association ARBRES

              - Vincent Ollier (spécialiste forêts) - Ramuncho Téléchéa (ONF syndic) 

 

 

Le film "Les Arbres Remarquables" sera projeté le vendredi 8 novembre à 20h30 au cinéma le Luxor à Oloron Sainte Marie.

 

Pour mettre l'eau à la bouche, la bande annonce

Lire la suite 0 commentaires

Maire d'Oloron, escroquerie ou pas ?

Garde à vue à nouveau pour M. Lucbéreilh Maire d'Oloron pour ordres de missions fictifs, etc...

Sur la presse du jeudi 3 octobre 2019, il est fait état d'une nouvelle mise en garde à vue de l'édile d'Oloron Sainte Marie, concernant l'affaire des fausses notes de frais et tout ce qui est énuméré dans l'article de presse...

Mais il y a aussi ...
Petit rappel : Lors d'un Conseil Municipal, l'opposition relevait l’existence d'un acte notarié réalisé entre M. le Maire d'Oloron et la société GC Conseil, ce dernier concernant une promesse de vente de la forêt d'Oloron pour un projet industriel.

Un article sur Oloronblog

Était-ce pour y faire carrière ? Au vu de tout ce qu'il s'est passé ces dernières années, on ne peut que se poser toutes sortes de questions. Qu'en est-il exactement ? La population n'a jamais su le fin mot de cette histoire rocambolesque ! Vendue, pas vendue ?
Sur l'article de presse ci-dessous, 45 ordres de mission fictifs, incroyable. Apparemment, des fausses notes de frais payées par les impôts du contribuable.(impôts qui ont énormément augmenté sous ce dernier mandat Lucbéreilh)
En fait, depuis quand tous ces agissements illicites ? on serait curieux de remonter au mandat précédent où ce monsieur était également le maire de la commune d'Oloron.
Il y avait eu aussi quelques vagues à ce moment là, avec entre autre, certaines affaires liées au remplissage des hôtels d'Oloron ...Surtout l'un d'entre eux était pointé par les hôteliers, celui qui avait émergé sous son mandat et que ce denier  "faisait remplir préférentiellement", si vous vous souvenez...cela avait fait la une des journaux. 
Mais aujourd'hui ça change un peu, il "cuisine" autrement, cette fois avec une riche panoplie de casseroles trébuchantes, dans un calamiteux tintamarre...
Tiens, on site également une Directrice de Cabinet du Maire...Vous devinez de qui on parle ?
On peut se souvenir aussi d'une plainte déposée contre l'ACCOB, en provenance du Maire et de quatre autres élus, dont cette même directrice...Tiens, tiens ! vous avez dit : Bizarre !


A propos de cette plainte, il y a un loup.
Pourquoi ?
- L'une des quatre personnes, toutes proches du Maire, a retiré sa plainte un an après l'avoir déposée parce qu'elle "avait déposé sous la pression" c'est écrit !!!
Elle avait fait appel au Président de l'ACCOB pour y parvenir, tant elle était désespérée d'avoir du accepter de réaliser cet acte forcé.
Autrement dit, ne s'agit-il pas à ce moment de brigandage de la part du Maire, de faux et usage de faux, cette fois encore ?

Espérons que justice soit faite très prochainement, puisque c'est la Chambre Régionale des Comptes qui fait état de ces multiples irrégularités / escroqueries, qui donnent lieu à ces enquêtes et multiples gardes à vues.
Comme on dit, il n'y a jamais de fumée sans feu....

En fait, ne serait-ce pas juste le haut de l'iceberg que l'on titille ? et si l'on creusait un peu plus, qui sait ce que l'on pourrait exhumer ? 
....mais laissons donc faire les spécialistes de la justice qui creusent encore ce moment, Le verdict ne devrait pas tarder semble t-il... 

 

 

Lire la suite 0 commentaires

Pollution par fines, adieu saumons et autre faune endémique

Sud Ouest Nature fête ses 50 ans

Pollutions carrière du Bager sur Sud Ouest Nature

Un petit communiqué concernant les pollutions provenant d'une carrière en Haut-Béarn, parait ce trimestre sur la revue trimestrielle de la SEPANSO.
Revue qui fête cette année les 50 ans de la SEPANSO.

Important: Une carrière qui exploite une superficie de 8 hectares a pollué par trois fois en 2018 la rivière l'Ourtau, affluent du Gave d'Aspe.

Lors de la première pollution, le constat est fait par la Fédération de pêche 64 et DREAL.

le jour suivant, on relève un dépôt de fines restées sur les bords du fossé d'une valeur estimée à 10 tonnes de fines, sur une distance de 600 mètres.

 

Combien de tonnes ont comblé le lit mineur des rivières aval ? Personne ne sait le dire...

 

Un tel modèle laisse à imaginer ce qu'il pourrait arriver avec les nouveaux projets de carrières dans la forêt du Bager et à Soeix. Cela avec des carrières d'une superficie au moins dix fois plus étendues !

Je vous laisse calculer....

 

Numéro spécial 50 ans de la SEPANSO avec un article sur les dégâts causés par la carrière du Bager d'Oloron
Numéro spécial 50 ans de la SEPANSO avec un article sur les dégâts causés par la carrière du Bager d'Oloron
Lire la suite 0 commentaires

Un collectif à Ogeu-Les-Bains

A Ogeu les Bains, un collectif pour sauvegarder l’eau des sources

Ogeu Les Bains, un collectif pour éviter un désastre.

 

Première action ce dimanche 22 Septembre pour sensibiliser les gens du village et de ses alentours à cette problématique, qui n’est pas récente mais qui resurgit à l’occasion de nouvelles menaces sur le patrimoine naturel du Béarn.
Cette fois, il s’agit bien de l’eau des sources d’Ogeu Les Bains qui alimente nombre de foyers.

 

Le trail "l’Ogeuloise", très bel événement sportif, et la journée du patrimoine qui étaient programmés ce dimanche, ont permis au collectif de s’inviter discrètement pour passer le message.

Tracts déposés dans les boîtes aux lettres, affiches sur quelques murs, banderoles dans les champs traversés par les coureurs.

Malgré la pluie, le courage des uns et la motivation des autres ont permis à cette journée de briller du soleil de la convivialité.

                                                       ..........A mon avis, ce n’est pas fini !

Rédaction collectif Ogeu : Alain G.

Eau d'Ogeu Les Bains en DANGER - Projets d'énormes carrières en amont des sources- Collectif d'Ogeu via ACCOB
Eau d'Ogeu Les Bains en DANGER - Projets d'énormes carrières en amont des sources-Collectif Ogeu.
Lire la suite 0 commentaires

Fête des Associations 14 septembre à Oloron-ACCOB

Fête des Associations à Oloron Sainte Marie avec l'ACCOB

Les membres de l'association ACCOB seront heureux de vous accueillir tous, adhérents, sympathisants, mais aussi tout citoyen intéressé, pour apporter l'information en matière d'écologie en général, mais surtout liée à l'avancée des projets de carrières sur la forêt d'Oloron et de Soeix cet été même.

Pensez à communiquer cela autour de vous, sur vos différents réseaux.

Nous serons sur l'emplacement que nous a réservé la mairie, le Numéro 109.

Un plan ci-dessous indique où nous serons situés.

Nous pourrons vous présenter nombre de documents, planches diverses, photos de toute nature...

La biodiversité locale en forêt du Bager notamment: insectes, oiseaux, arbres bien sûr avec ceux labellisés remarquables, saumons, Géologie, etc...

Des vidéos également pourront intéresser certains d'entre vous. (Rosalies alpines, fraie des saumons...)

Nous vous disons à demain dès 10 h au Jardin Public d'Oloron.

 

Agrandir d'un clic

Lire la suite 0 commentaires

Vigilance rouge sur le 64 en forêt du Bager - Passage de Costanzo cet été 2019

Les carrières du Bager et Soeix relancées ce mois de juillet/août par Costanzo

Vigilance rouge sur le 64. Risques irrémédiables sur la forêt du Bager d'Oloron

Petite AMAZONIE des Pyrénées en proie à la destruction...

Une information importante :

Hier 28 août 2019, une source sûre* nous a révélé qu'une personne appartenant à un Bureau d’études travaillant pour GC Conseil prospectait dans le bois du Bager, cette fin juillet/ début août.

Il a dit : "Costanzo ayant avancé sur la "libération" totale des parcelles ce début d'année, fait réaliser une étude complémentaire " destinée à finaliser ses dossiers.

Vous vous rappelez que le Maire d'Ogeu-Les-Bains a accepté de supprimer 12 hectares du périmètre de protection des sources d'Ogeu fin 2018. Un Arrêté Préfectoral a été produit  en février 2019 relatif à la Source du Lavoir...donc, quartier libre, on finalise l'étude cette fois...

Et aussi : "Un dossier concernant les Compensations est en cours de réalisation"...etc...


Cela confirme que l'étude arrive désormais à son terme.

 

COSTANZO ET LES CARRIÈRES SONT ENCORE ET TOUJOURS D'ACTUALITÉ ,
à contrario du ressenti et surtout des intox que certains s'évertuent à faire circuler dans le pays.

 

Quand on dit qu'il faut rester très vigilants !
Merci à notre ami alerteur pour cette info.

 

Alerteurs de tout poil, OUVREZ l’œil, la Nature vous en sera reconnaissante ! Vos petits enfants également. 

 

Lire la suite 0 commentaires

Aigle Royal en forêt du Bager d'Oloron

Aigle royal observé dans la forêt d'Oloron

Semblable à cet aigle royal un juvénile a été observé dans la forêt du Bager d'Oloron
Semblable à cet aigle royal un juvénile a été observé dans la forêt du Bager d'Oloron
Lire la suite 0 commentaires

G7-Eaux d'Ogeu et aquifère Bager d'Oloron

G7 profitera de l'EAU d'Ogeu...Belle publicité !

Les plus puissants boiront l'eau provenant de l'aquifère situé sous la forêt du Bager d'Oloron

Ce week-end le G7 se déroule sur la côte Basque à l'ouest des Pyrénées Atlantiques.

La presse relève avec force depuis plusieurs jours ce sommet international.

Ce qui a retenu notre attention, du côté d'Oloron est le fait que seront distribuées des bouteilles d'eau provenant de l'usine d'embouteillage voisine, la SEMO à OGEU. (Est des Pyrénées Atlantiques)

Les grands de ce monde devraient donc se désaltérer grâce à l'eau qui s'infiltre sur le bassin versant du Bager qui alimente l'immense aquifère qui dessert OGEU et donc la SEMO qui la met en bouteilles.

Boris Johnson, Justin Trudeau, Emmanuel Macron, Angela Markel, Giuseppe Conte, Shinzo Abe et Donald Trump boiront donc de l'eau du Bager d'Oloron sans le savoir !

Puisque les premiers intéressés, la SEMO et la municipalité d'Ogeu ne s'inquiètent pas de trop pour conserver la haute qualité de cette eau potable / minérale, nous continuerons nous, ACCOB et autres associations de protection de la nature à faire le nécessaire pour y parvenir.

Vous pourrez lire les articles déjà édités ICI, qui apporteront la lumière à qui ne connaîtrait pas les éventuels risques liés à laisser installer juste au dessus de ce réservoir d'eau, des carrières de granulats, exploitées à grands coups d'explosifs.

G7, une belle pub pour les Eaux d'Ogeu dont les propriétaires ont acquis six différents sites :
Ogeu - Quezac - Plancoet - Chevreuse - Sainte Beaume - Valecrin

Est-ce la raison qui fait qu'ils attachent moins d'importance à protéger l'aquifère Béarnais sur la commune d'Oloron Sainte Marie et d'Ogeu ?

Il fut un temps où la SEMO s'inquiéta d'un petit projet de carrière en vallée d'Ossau qui aurait pu nuire à la qualité de leur ressource.

Le projet de carrières que combattent l'ACCOB et d'autres associations aujourd'hui, est dix, vingt fois plus important et encore plus proche des nappes phréatiques et d'Ogeu.
C'est inquiétant d’observer que début d'année 2019 des décisions contraires ont été prises en supprimant carrément des zones de protections, pour laisser la place libre et y installer ces éventuels projets de carrières de granulats.

Cherchez l'erreur ! C'est quoi le principe de précaution ?

Un article sur la presse place en avant l'Eau d'Ogeu au G7. Espérons qu'ils pourront toujours la présenter au moment du prochain G7 ! sans qu'elle ait cette fois des arrières goûts de dynamite...

 

L'eau du Bager...non, d'OGEU : la seule du Département ! 

 

****************

Il va sans dire que l'ACCOB porte une attention particulière aussi à ce qu'il se passe par ailleurs sur la planète actuellement : la destruction massive de la forêt Amazonienne, "le poumon de la terre". Cette dernière intègre également l'eau bien sûr, mais n'oublions surtout pas  que des peuplades indigènes vivent encore en ce moment en totale communion avec cette nature. Espérons que ce G7 apporte une solution pour protéger tout cela à l'avenir et pas seulement que du bla-bla.... cette fois.

 

 

Lire la suite 0 commentaires

rosalie alpine au Bager d'Oloron

L'un des plus beaux coléoptères dans la forêt du Bager d'Oloron, la rosalie alpine.

Ce n'est pas pour rien que le classement de la forêt du Bager est passée en 2016 de ZNIEFF type II en ZNIEFF type I.

Nous avons évoqué à plusieurs reprises sur nos lignes la richesse de la biodiversité dans cet espace boisé classé EBC au PLU de la commune d'Oloron-Sainte-Marie.
L'association s'est même vu attribuer un label "Ensemble arboré remarquable" en 2018, dû principalement aux arbres remarquables et à la faune liée à un tel site, si rare dans les Pyrénées.
Seulement 2 % d'anciennes forêts sur la chaîne entière !
Nous avons évoqué les espèces emblématiques, tels, le saumon atlantique, la loutre, le desman, le l'euprocte, l'écrevisse, etc...

Cette année, nous nous sommes penchés sur des espèces moins connues, de plus petite taille, soit des insectes qui passent inaperçus pour beaucoup de personnes...tout autant protégés cependant.

C'est en nombre que l'un des plus beaux coléoptères a fait son apparition cet été dans la forêt du Bager notamment.
Il s'agit de la rosalie alpine, parée de ses magnifiques élytres couleur bleutées tachetées de noir.
Sa joliesse est mise en valeur par l'effet velouté de ses couleurs, qui  ravit l’œil.
Ce n'est pas étonnant de la trouver en nombre sur ce lieu, puisque l'arbre de prédilection de l'espèce est le hêtre. Ce dernier constitue majoritairement la forêt du Bager, avec aussi le frêne qui l'attire également, selon nos observations.
Les tas de bois de hêtre entassés ci et là, semblent l'attirer fortement. A cet endroit, nous avons observé l'insecte pondre ses œufs dans les anfractuosités des parties dégradées de l'écorce mais aussi du bois proprement dit.
Un plaisir aussi de contempler leur déplacement en vol , bien particulier à cette espèce, qui a facilité le repérage à certains endroits, particulièrement sur le site de la Borne 12.

 

La Rosalie alpine, ou Rosalie des Alpes, est actuellement protégée au niveau national
( arrêté du 22-VII-93 ), et au niveau européen elle figure en annexe II de la Convention de Bern. Elle est par ailleurs classée prioritaire au titre des annexes II et IV de la Directive Habitats Faune-Flore.

 

Ci après, une mini vidéo pour un aperçu de la belle dans la forêt du Bager.

Lire la suite 0 commentaires

Débardage intelligent

Exploiter la forêt en respectant le vivant

LE SENS DES ARBRES(Film ci-après)

Comme très souvent, l’Ariège donne l'exemple en matière de protection de la nature, de la biodiversité, du vivant.
Ce film retrace la meilleure façon de travailler en forêt, sans la dégrader. Du garde forestier aux bûcherons et au muletiers (débusqueurs), tout le monde a compris qu'il est bien plus respectueux pour la forêt et le sous-bois d'employer la traction animale plutôt que ces monstrueux tracteurs.
Avec les chevaux de trait, les mules, quasiment pas de blessures sur les arbres.
C'est le contraire qui se passe lorsque ces mêmes troncs sont tirés par des tracteurs de 15/20 tonnes à vide, jusqu'à 40 tonnes en charge...
Revenir à nos sources, à cette façon sage de travailler, ce que j'ai vu au Bager dans mon enfance, voila qui serait une belle décision à prendre pour nos futures coupes dans la forêt du Bager.
Lors du passage du film 'l'intelligence des arbres" à Arudy étaient présent un débusqueur opérant avec des chevaux. 
Il disait manquer de travail, comme celui du film.
Je pense que c'est une activité à redéployer dans le Béarn et surtout dans le bassin versant entre le Bager d'Oloron et le Bager d'Arudy.
Comme nous l'avons décrié, l'eau des chevelus, l'eau du gave d'Ossau renferment des trésors de biodiversité que nous nous devons de protéger. (Saumon Atlantique, truites, anguilles, loutres, euproctes, écrevisses, etc..)
De plus, combien d'arbres seront sauvés grâce à cela ! 
Aujourd'hui, la dure réalité avère que pour un arbre abattu et tiré par un de ces gros engins blesse une dizaine d'arbres sur le trajet.
Fait que nous avons contrôlé à plusieurs reprises.
Un arbre écorcé au pied est fichu, à terme il va pourrir et mourir au bout de plusieurs années.
Qui se préoccupe de cela aujourd'hui ? Personne.
C'est à nous citoyens, sensibles à ces faits tragiques pour la forêt, pour les arbres qu'en revient encore une fois le fait d'être les alerteurs et d'entreprendre des actions pour faire prendre conscience aux exploitants, aux gestionnaires de ces forêts sensibles qu'il est temps de travailler autrement.
Bel exemple relaté dans ce reportage que nous pouvons féliciter pour leur engagement.

Un documentaire "Le sens des arbres" à voir et à revoir

0 commentaires

Victoire contre le braconnage du saumon

Fin du braconnage sur le port de Bayonne- 25 juin 2019 - Salmo Tierra et SEPANSO 64-40

Pêche illégale dans le port de Bayonne interdit. Le braconnage organisé, c'est terminé.
Salmo Tierra et Sepanso Sud Ouest ont mis fin à ce trafic ; les saumons et autres poissons migrateurs pourront venir se reproduire sur nos rivières Béarnaises et Basques.

Une belle victoire de toutes nos associations réunies, décrite sur les journaux ci-après.

Salmo Tierra et Sepanso remportent une victoire contre la pêche illégale du saumon à Bayonne.
Salmo Tierra et Sepanso remportent une victoire contre la pêche illégale du saumon à Bayonne.
Lire la suite 0 commentaires

Le desman au Bager d'Oloron

Et au milieu coule une rivière…

ARTICLE ANIMATIONS ACCOB / CARAVANE DU DESMAN / 26-05-2019

Le desman sur les berges du gave d'Ossau au coeur de la forêt ancienne du Bager d'Oloron par ACCOB
Le desman en forêt du Bager sur les berges du gave d'Ossau, un indice de sa présence !
Lire la suite 0 commentaires

Le saumon va remonter au Bager

Pêche au filet interdite à Bayonne, les saumons reviendront frayer au Bager dans le gave d'Ossau.

L'avocat de Salmo Tierra et Sepanso64 sur Bleu Béarn, on l'écoute sur le site de l'ACCOB

A la sortie du Tribunal Administratif, Maître Ruffié, avocat de Salmo Tierra et de Sepanso 64 s'exprime sur France Bleu Béarn.
                                                                 ..............  Cliquer ICI pour l'écouter.

Lire la suite 0 commentaires

Rassemblement à Moncaut - Contre les carrières

Pique-Nique à Moncaut via Pédéhourat pour un rassemblement citoyen autour du pique-nique annuel.

Ce 9 juin 2019, ayant vu sur la République des Pyrénées que l'association "les amis de Moncaut", organisait son pique-nique traditionnel, avec mon épouse, nous décidons de partager ce moment avec eux. Une belle journée s'annonce, le soleil commence à faire un clin d’œil ! C'est de bonne augure.

Au carrefour menant à Pédéhourat, déjà une pancarte indique la direction du pique-nique et tout au long du chemin, des banderoles, des panonceaux mettent en valeur le Tourisme, la biodiversité, l'agriculture, la richesse de la biodiversité, etc..

Et aussi, une surprise puisque l'un d'entre eux annonce " Solidarité avec l'ACCOB ", alors que nous n'avions pas du tout envisagé d'y participer...

Arrivés sur les lieux, c'est avec enthousiasme que nous avons été reçus devant une grange typique du Haut Béarn, "au cas où un nuage percerait" me dit-on.
Bien sur, des discussions ont aussitôt été engagées, puisque nous connaissions quelques têtes, certaines adhérentes à l'ACCOB.

Personnellement, j'ai eu le plaisir d'échanger sur de nombreux sujets avec les responsables de l'association et aussi plusieurs adhérents de Moncaut.
Un moment très intéressant pour tous, qui s'est poursuivi tout au long d'un excellent casse-croûte vraiment copieux.
Bravo aux bénévoles qui ont œuvré à tous ces préparatifs.

Le moment est venu où un responsable du collectif de Moncaut a pris la parole pour expliquer la situation actuelle. Certains sujets sensibles ont été évoqués, je ne les dévoilerai pas sur notre site... l'opposition est bien là et travaille bien à mon sens.
Suite à leur demande, j'ai également fait le point sur la situation de l'ACCOB à ce jour, où en sont les projets de carrières sur la forêt d'Oloron, mais aussi à Soeix.


Je passe les détails, mais la question sur le fait que le Maire d'Ogeu, la SEMO aient favorisé l'extraction de zones de protection des "Eaux d'Ogeu Les Bains" existantes, a laissé tout le monde , je dirai plus que perplexe, pour rester correct !


Ont suivi divers débats, questions intéressantes, la population du coin est bien sur le qui-vive !

Merci à tous pour la gentillesse, merci au personnes qui souhaitent garder le contact et Philippe pour me passer des contacts et infos prochainement.

Une belle banderole dit le danger qui guette le village de Moncaut - Photo ACCOB Oloron
Une belle banderole dit le danger qui guette le village de Moncaut - Photo ACCOB Oloron
Lire la suite 1 commentaires

Manifestation ONF Oloron avec ACCOB et Sepanso64

Rassemblement des agents ONF devant la médiathèque d'Oloron Sainte Marie ce vendredi 7 juin 2019


L'ACCOB, la SEPANSO64 et aussi Salmo Tierra ont soutenu cette manifestation contre le démantèlement des services ONF, puisque la biodiversité pourrait être mise à mal si la gestion était privatisée comme le conçoit actuellement le gouvernement.


Cette manifestation locale vient en appui à la manifestation nationale de l'ONF.


Ensemble, nous disons non à l'abandon de la gestion durable et multifonctionnelle de  nos forêts publiques. Nous ne voulons pas une industrialisation de la forêt sous le contrôle de sociétés privées à des fins spéculatives. 

Ce rassemblement a permis à tout un chacun d'échanger sur le travail effectué par l'ONF.
L'ONF est en difficulté financière depuis de longues années, due à une gestion financière mise à mal par l'état pour arriver à ses fins. 
Aujourd'hui, le gouvernement libéral en place en profite pour tenter de passer en force, en voulant privatiser ces services.
Espérons que cette tentative n'arrive pas à terme, parce que si la forêt est sous la coupe de privés, c'est la mort de la gestion durable comme nous l'avons connue.


Ce serait la fin des forêts de feuillus qui mettent 100 à 120 ans pour êtres coupés, remplacés comme cela se fait déjà par des plantations des douglas qui peuvent être abattus au bout de 30 ans.
Rapidité oblige pour les "privés" de mettre de l’engrais, du glyphosate pour faire pousser toujours plus vite...comme les poireaux industriels !


Dans ce cas, ce n'est plus une forêt, plus de vie dans ces milieux stériles, adieux la biodiversité.

Ce n'est pas ce que nous voulons, c'est exactement ce que nous combattons.

 

Hypothéquer l'avenir de nos forêts c'est brader le futur de nos enfants !

 

 

La pétition ONF étant close, je vous recommande de signer celle-ci.

Merci pour nos forêts.

 

Rassemblement Manifestation des agents ONF à Oloron avec ACCOB et SEPANSO64
Rassemblement Manifestation des agents ONF à Oloron avec ACCOB et SEPANSO64

Quelques photos supplémentaires.

Lire la suite 0 commentaires

Manifestation Bayonne sauvegarde du saumon Atlantique

Montaison des saumons et frayères du Bager d'Oloron sur gave d'Ossau

Le 30 mai 2019, une délégation de l'association ACCOB a rejoint le cortège imposant parsemé de nombreuses banderoles sur les quais du port de Bayonne.
500 personnes environ se sont regroupées pour s'opposer à la pêche illégale effectuée dans l'entrée du port, mais aussi tout au long de l'embouchure de l'Adour, empêchant la remontée des poissons migrateurs en particulier.
En respectant les distances comme le préconise la loi Française, les saumons, mais pas seulement, les civelles et autres poissons migrateurs pourraient se reproduire normalement dans les gaves comme cela se produisait il y a encore quelques dizaines d'années.
Ce faisant, la biodiversité mise à mal ce jour est un fait parfaitement reconnu enfin par l'Etat qui va devoir faire le nécessaire pour sauvegarder les différentes espèces en danger.
En agissant ainsi, une économie tout au long des berges des gaves, connue aussi à un moment passé, lorsque les Anglais et autres étrangers venaient pratiquer la pêche sportive du saumon, pourra être retrouvée et développée à un niveau bien supérieur, selon les études avancées par Antoine Domenech et son équipe de Salmo Tierra.
Comme l'a précisé le Maire d'une commune voisine d'Oloron, "ne faisons pas comme pour l'ours des Pyrénées, sauvons le saumon avant qu'il ne disparaisse définitivement des nos rivières Basco-Béarnaises".

Personnellement, je tiens à remercier vivement toutes les associations qui se sont fédérées autour de Salmo Tierra qui a initié cette affaire aidée par Sepanso64, mais également tous les élus qui donnaient une certaine couleur à la manifestation de par leur écharpe tricolore.

 

De mon côté, je remercie pour l'ACCOB dix adhérents, dont la famille Dutter au complet qui a porté les couleurs de l'association grâce à la banderole et panonceaux saumon avec Lilou et son cousin, le plus jeune adhérent qui vient de fêter 1 an !

Lors de la prise de parole des représentants de la pêche, des présidents des diverses associations, Jean Claude DUTTER, a bien rappelé que favoriser la remontée massive des saumons et autres espèces était primordial.
Mais attention : 70 % des Frayères concernant le saumon se situent en amont du gave d'Oloron, soit dans les méandres du gave d'Ossau au cœur de la forêt du Bager où des scandaleux projets de carrières sont en étude actuellement.
Suite au petit discours, la foule à bien pris conscience de ce fait et a répondu par des applaudissements fournis.
Le message est bien passé de la part de l'ACCOB.

Lire la suite 0 commentaires

Caravane du Desman à Oloron Ste Marie

Passage de la Caravane du Desman en Haut Béarn le 26 mai avec l'ACCOB  en forêt d'Oloron

Le programme complet en fond de page

 

La Caravane du Desman a déjà sillonné les années précédentes les Pyrénées Orientales, le Midi-Pyrénées et en 2019 ce sera au tour des Pyrénées Atlantiques qui serontà être investies par cette dernière.

A cette occasion, le CEN Toulouse et la LPO Bigorre ont invité l'Accob à des réunions. Pourquoi notre participation : pour favoriser, pour divulguer qui est ce petit inconnu, le desman. ( Petit animal aquatique rare, en danger, endémique de notre  région 64) mais aussi tout ce qui est lié aux écosystèmes aquatiques.

 

C'est avec un immense plaisir que notre association (ACCOB) a entrepris de réaliser une journée active (le dimanche 26 mai) pour mettre en avant la riche biodiversité liée à la forêt du Bager et gave d'Ossau où l'on cherchera la présence éventuelle du desman.

 

Du 22 au 26 mai, je vous invite à suivre la caravane qui reliera la Soule (Larau où est bien présent le desman) à la capitale du Haut-Béarn, Oloron Sainte Marie où le desman fut répertorié à un moment dans la forêt du Bager, à la limite d'Arudy.
C'est à Oloron que la caravane terminera sa déambulation durant tout le week-end du 25 et 26 mai.

 

Ci-dessous l'affiche de la caravane


Vivement conseillé: inscrivez-vous à la randonnée guidée  =>  cliquer ICI.
20 pers max par groupe

Lire la suite 0 commentaires

Cueillette de Claire-Financement Participatif

Les Cueillettes de Claire-Financement participatif

Pour la pérennité de cette petite tisanerie++ un SOS est envoyé.
Pour maintenir et développer cette petite entreprise locale qui travaille avec du naturel, du circuit court, un appel est lancé.
Je participe, je fais un don en cliquant ICI. (paiement sécurisé par un site spécialisé)

Les Cueillettes de Claire font appel pour un financement participatif - Cliquer sur l'image
Les Cueillettes de Claire font appel pour un financement participatif - Cliquer sur l'image
Lire la suite 0 commentaires

Mieux connaitre de desman avec Life Desman

L'ACCOB et le desman des Pyrénées

Le LIFE Desman, avec le CEN Midi-Pyrénées, le CEN Aquitaine et LPO Bigorre organisent cette année le passage de la caravane du desman entre Soule  et Haut-Béarn.

Notre association ACCOB a été invitée à animer cette manifestation puisque directement liée à la défense de la biodiversité.

Lors des réunions précédentes, un projet avait été demandé aux parties prenantes. Celui de l'ACCOB a été retenu.
Suite logique, une formation sur le desman a été proposée aux divers membres, avec une partie en salle le matin à Tardets puis pratique l'après midi sur les berges du gave de Larrau.

Une journée instructive où nous avons appris de nombreuses choses sur cet animal "secret", en particulier comment reconnaître les lieux où demeurent ces petits mammifères aquatiques.

Merci aux formateurs et formatrices du CEN qui ont fait preuve de beaucoup de pédagogie, toujours avec le sourire.

Une journée fort plaisante, nous les remercions vivement.

Le Desman des Pyrénées avec LIFE DESMAN-CEN LPO et ACCOB
Le Desman des Pyrénées avec LIFE DESMAN-CEN LPO et ACCOB
Lire la suite 0 commentaires

Photo Club Pays de Nay

Le Photo-Club du pays de Nay soutient l'ACCOB, la forêt du Bager d'Oloron

Monsieur Jacques Barbary avec ses amis photographes de la région de Nay ont participé à la randonnée organisée au moment où Georges Féterman, Président de A.R.B.R.E.S. nous avait remis le Label "Ensemble Arboré Remarquable" sur de rares parcelles d'anciens arbres, en forêt du Bager d'Oloron.


A leur tour, ce jeudi 4 avril 2019 ils nous ont remis un magnifique Pack Cadeau

- Le diaporama ci-dessous réalisé par Jacques Barbary
- Huit photos de la forêt, version posters

- L'assurance de leur soutien pour la défense de la forêt du Bager

 

Nous leur réitérons nos plus vifs remerciements pour cette solidarité.

 

Ils devraient revenir immortaliser la Petite Amazonie des Pyrénées le 26 mai prochain avec le Life Desman et sa randonnée guidée par l'ACCOB.

Lire la suite 0 commentaires

Manifestation 30 mai 2019 avec Salmo Tierra à Bayonne

Manifestation le 30 mai 2019 à 14 h à Bayonne pour défendre l’environnement, la biodiversité et l'attractivité de notre région

Cette manifestation est organisée par Salmo Tierra- Salva Tierra. Participent également SEPANSO64 - ACCOB - SEPANSO40 - APPMA des Gaves - APQV -  ADRM - ANPER. 

Le but :

Empêcher la pêche du saumon à l'embouchure de l'Adour où elle est normalement interdite, pour favoriser la montaison du saumon vers nos rivières du Béarn et Haut-Béarn.
Davantage de saumons dans nos gaves permettrait de développer la vie, l'emploi, tout au long des berges de nos différents Gaves et Nives.

Pour en savoir plus, lire le document à télécharger ci-dessous et le site de Salmo Tierra  ICI.

 

Afin de pouvoir gérer cette manifestation, prévoir un ou des cars, merci de vous signaler ICI en donnant vos noms, prénom , Tél, mail. Merci de votre compréhension.

Adresse postale également sur le document à télécharger.

 

L'ACCOB vous sollicite vivement pour participer à cette action, puisque le saumon est également une clé pour notre combat contre la déforestation, les pollutions de l'eau, des gaves, contre les projets calamiteux de carrières au Bager et à Soeix.

 


ATTENTION : 
La date a été modifiée 

La manifestation aura lieu le jeudi 30 mai, à 14 heures, au port de Bayonne, côté Capitainerie. Rendez-vous est donné au parking de la patinoire d’Anglet. Un covoiturage sera organisé au départ de Sauveterre-de-Béarn. 

Lire la suite 0 commentaires

Marche pour le climat

Marche pour le climat-l'ACCOB participe évidemment à cette action nationale.

Avec tous les calamiteux projets inutiles projetés autour de la capitale du Haut-Béarn : Oloron Sainte Marie, l'ACCOB s'insurge.
L'association a vu le jour en 2015 pour contrer des projets néfastes au Béarn, à la planète.

Quasiment 300 hectares de forêt et terrains protégés, de forêts EBC pourraient être rasés, creusés, explosés à la dynamite.

Des convois insupportables de camions à l'horizon... etc...

Des déviations au coût insupportable pour quelle utilité ? 

Une N134 polluée déjà par les convois de camions étrangers qui nous empoisonnent,

Autrement dit, des projets multiples, qui portent atteinte à la planète, à notre qualité de vie, pourquoi ? pour Qui ?

L'ACCOB ne tolère pas une telle déforestation pour le Bager et Soeix, pas plus que la confiscation de terres agricoles pour construire encore et toujours de nouvelles routes qui n'ont plus de sens aujourd'hui au vu de la pollution qu'elles créent.

 

L'ACCOB marchera pour la sauvegarde du climat ce 16 mars 2019

Lire la suite 0 commentaires

Ogeu Les Bains-Les Eaux d'Ogeu en DANGER

Les Eaux d'Ogeu et les risques de pollutions

Les derniers articles liés aux risques de pollutions liés aux projets de carrières, à la déforestation massive au Bager d'Oloron.
Il faut rappeler que les carrières seraient réalisées sur une partie qui était une zone sensible, c'est à dire le périmètre de protection éloigné.
Supprimer une telle zone (20 hectares) est une aberration, quand on sait la fragilité des aquifères, du autant aux pollutions industrielles que agricoles d'ailleurs...

 

Ci-dessous vous trouverez les trois articles concernant les risques de pollutions des Eaux d'Ogeu, divulgués ces derniers temps.

 

Cliquer sur les baignoires des ancien Thermes des Eaux d'Ogeu Les Bains !

1er article- 11 février 2019
1er article- 11 février 2019
Second article-15 février 2019
Second article-15 février 2019

Lire la suite 0 commentaires

AG ACCOB 22 mars 2019

Assemblée Générale ACCOB - Bilan 2018 le 22 mars 2019 mairie d'Oloron à 20h30

INFO : L'Assemblée Générale de l'ACCOB aura lieu le vendredi 22 mars 2019 à 20h30 en mairie d'Oloron salle Barthou

Moment d'informations et d'échange entre adhérents et sympathisants.

Lire la suite 0 commentaires

OGEU LES BAINS, suite

Station thermale d'Ogeu Les Bains détruite, il n'y a plus le même intérêt à maintenir la protection des zones sensibles des AEP et SEMO  comme par le passé !

L'ACCOB vous laisse juger le raisonnement des pouvoirs Publics, mais surtout celui du Maire d'Ogeu les Bains.

 

Lors de la réunion en Préfecture via le CODERST on peut lire sur le Compte Rendu Officiel ce qu'évoque ce dernier :

 

La zone sensible, appelé également zone de protection éloignée avait un réel intérêt autrefois, au moment où les Thermes d'Ogeu Les Bains étaient en activité, "avant destruction lors de la dernière guerre", dixit le maire.


Aujourd'hui, cette zone a été diminuée pour laisser la place à un projet de carrières porté par GC Conseil venant d'Alès, avec l'accord de la municipalité d'Oloron.

 

Qu'est-ce que l'on peut en penser en lisant le CR officiel, émis par la Préfecture ?

 

Une station thermale, on la protège un maximum, ce qui est tout à fait normal...

 

L'eau potable distribuée à 6 000 personnes, on peut supprimer une partie de la protection, il n'y a apparemment plus le même intérêt et peu de monde s'en apercevra ! 

 

Conclusion : 

Une station thermale est obligée de faire des contrôles très sévères, régulièrement, raison pour laquelle, les anciens avaient opté, et c'est normal pour une protection sérieuse.

L'eau potable captée sur la même commune, est également analysée. Est-ce que les analyses sont aussi "poussées" que dans des thermes ?

Une chose est sûre, pour le maire d'Ogeu, qui s'est exprimé lors de la réunion du CODERST, cette protection est aujourd'hui obsolète et peut-être donc réduite.


Thermes disparus => on peut accepter une moindre protection.
La raison ?
Favoriser la mise en place une entreprise avérée des plus polluantes qui existent :
des carrières à ciel ouvert

 

Est-ce que la population peut faire confiance à un tel raisonnement, alors que l'on sait actuellement que l'eau est à protéger au plus haut niveau.
Par principe de précaution, un maire, qui de plus est président du syndicat des AEP, n'aurait-il pas du conserver à minima ces zones de protection éloignées, (puisque c'est en ce lieu que les eaux pluviales s'infiltrent), et plutôt s'insurger vis à vis des projets de carrières qui pourraient mettre en péril toutes les eaux potables de la région (Ogeu, Oloron, Lurbe-St-Christau et tous les villages desservis).

Dans le sous-sol, l'eau serpente, filtre et remplit l'aquifère juste en dessous des projets de carrières dans la forêt du Bager d'Oloron.


La preuve en est déjà faite au Bager sud, avec l'exploitation de la carrière Laborde.


Une rivière souterraine a été découverte par des spéléos sous la carrière. Ils ont introduit un colorant dans cette dernière.
Il s'est avéré que les rejets colorés ont été relevés à la la Chaîne Thermale du Soleil à Lurbe Saint Christau.


Depuis, la station thermale est fermée.

 

Habitants d'Ogeu, d'Oloron, de Lurbe, de toute la région, je vous laisse lire le compte rendu que vous pourrez télécharger ci-après.

Vous vous ferez une idée plus précise de l'argumentation des pouvoirs publics et du maire d'Ogeu... je vous laisse porter votre propre jugement !

 

 

 

 


Lire la suite 0 commentaires

Pollution des Eaux d'Ogeu ?

Pollution des Eaux d'Ogeu : semblerait impossible selon les élites...

Une Enquête Publique a eu lieu à Ogeu-Les-Bains dans les Pyrénées Atlantiques en relation avec une source d'eau potable située sur cette même commune. (20 août  au 21 septembre 2018)
Les associations de défense de environnement et des particuliers sont montés au créneau pour dénoncer les risques inéluctables liés aux projets de dizaines d'hectares de carrières envisagés sur la commune d'Oloron Sainte Marie, plus précisément dans la forêt du Bager d'Oloron. (SEPANASO-64 et ACCOB)

Une réunion a eu lieu le 9 octobre 2018 suite à l'intervention de Michel RODES pour la Sepanso 64, relative aux risques de pollutions agricoles dans le périmètre rapproché (produits chimiques : engrais, herbicides, etc...) mais aussi sur le périmètre éloigné, dit zone sensible situé depuis la commune d' Izeste et Arudy jusqu'à la forêt d'Oloron Ste Marie, sur une distance de plus de 12 kilomètres d'Est en Ouest.
Les risques principaux seraient liés d'abord, à la déforestation d'énormes surfaces de feuillus, et implantation en lieu et place de carrières à ciel ouvert, en vu d'exploiter des roches extrêmement dures.

Tout un chacun sait que les industries les plus polluantes sont de notoriété, les porcheries et les carrières, telles celles projetées sur la commune d'Oloron Sainte Marie....

Ceci étant, les Eaux d'Ogeu AEP, la municipalité d'Ogeu n'ont apparemment pas de crainte à ce sujet, pas plus que l'ARS. (Agence Régionale de la Santé) selon les résultats de l'enquête Publique.

Preuve en est : suite à la réunion du 9 octobre 2018 une nouvelle étude (complément d'étude) devait prendre en compte les remarques émises par les associations de défense de l'environnement : Sepanso64 de Pau et ACCOB d'Oloron ainsi que des habitants d'Ogeu.

Rien de tout cela n'a finalement eu lieu comme il était prévu...

Le responsable de l'ARS ayant fait la remarque que des carrières sont admises dans une zone sensible, il a été décidé unilatéralement semble t-il, que l'étude n'avait finalement pas lieu d'être réalisée.

Des questions importantes à nos yeux restent en suspend:

 

- Qu'est ce qui fait que le maire d'une commune où l'eau fait partie des éléments essentiels à valoriser son village s'abstienne de toute remarque pourtant soulevées par les citoyens ? 

- Pire encore, elle donne son aval et s'autorise de dénigrer les remarques liées aux risques relevées par les associations de défense de l'eau ! (Compte Rendu à télécharger ci-dessous)

- Comment se fait-il que la Direction de la SEMO (Embouteillage des Eaux Minérales à Ogeu) n'ait pas pris part à l'enquête Publique ! aucune contribution de leur part n'est visible !

Il est à noter que les périmètres de protection éloignés évidemment les mêmes pour les AEP d'Ogeu mais aussi pour les puisages réalisés à côté par la SEMO. Pourquoi tout ce passe comme si la municipalité ne le sait pas ! et sans réaction à notre connaissance des dirigeants de cette entreprise !  

 

Pourtant, l'eau minérale mise en bouteilles est pompée dans la même réserve d'eau que la source du Lavoir, c'est clairement indiqué sur plusieurs constats hydrogéologiques émis par des experts.
Fait évoquées par exemple sur le rapport J.C. BERRE téléchargeable ci-dessous....Thèse de Rey...etc...

Autre questionnement : Pourquoi la SEMO n'a jamais voulu accepter une rencontre avec la SEPANSO 64 pour discuter de tout cela ? Demandes réalisées depuis début 2017 et réfutées.

Beaucoup de questions demeurent sans réponses... Qu'est-ce que cela peut signifier ?

A ce jour, les périmètres de protection ont été modifiés avec la bénédiction des élus et autres responsables, afin de favoriser des projets de carrières et ainsi exploser à la dynamite la montagne située juste au dessus de cet aquifère (réservoir d'eau)

On ne nous feras pas croire qu'il n'y aura pas d'incidence sur la qualité de l'eau à plus ou moins  long terme, vu la fracturation naturelle du massif convoité par GC Conseil. (Guillaume Costanzo) Ceci vaut pour les AEP, mais portera atteinte également aux eaux superficielles qui grossissent le gave d'Ossau en fond de bassin versant.

Ci joint les différentes cartes qui précisent les conflits entre les zones qui étaient protégées par les anciens : des sages, et la nouvelle, celle des rapaces industriels d'aujourd'hui, acoquinés aux puissants lobbys, qui tentent de s'accaparer toutes les richesses, même au dépend, au détriment de l'homme.

Leur devise : Du profit au plus court terme... les générations qu'on laisse avec nos dégâts, ils s'en contrefichent.
On scie la branche sur laquelle on est assis !

 

Nous restons tous en grande vigilance sur ce sujet très préoccupant. A suivre.

 

 

21 hectares de protection des eaux d'Ogeu supprimées au bénéfice de projets de carrières dans la forêt du Bager avec les risques connus liés à l'extractivisme.
21 hectares de protection des eaux d'Ogeu supprimées au bénéfice de projets de carrières dans la forêt du Bager
Lire la suite 0 commentaires

Eaux d'Ogeu sur Sud Ouest Nature-SEPANSO

AEP d'Ogeu et SEMO - Risques liés à des modifications de périmètres de protection réalisées, pour laisser place à d'énormes carrières polluantes ?

L'ACCOB essaie d'informer la population par de multiples opérations de communication.

Cette fois, c'est grâce au journal trimestriel  Sud Ouest Nature propulsé par la SEPANSO au niveau Régional qu'un second communiqué apparaît sur leurs pages.

 

Il est à noter que la mairie d'Ogeu Les Bains opte pour accorder à GC Conseil le feu vert pour supprimer une partie de la forêt du Bager d'Oloron, soit une vingtaine d'hectares, pour mettre  la place un projet des plus grandes carrières prévu dans le Sud Ouest de la France.

 

Pourtant, selon plusieurs Hydrogéologues, l'aquifère situé juste en dessous de ces projets est bien commun aux sources d'Ogeu, tant les AEP que les forages de la SEMO.
Oloron est également sur la zone à risques de pollutions comme la Chaîne Thermale du Soleil avec la station thermale de Saint Christau.

 

L'ARS, comme trop souvent a été dans le sens en confirmant qu'il est possible de réaliser des carrières en ce lieu...Cela, sans faire les études complémentaires comme il fut décidé lors de l'Enquête Publique d'octobre 2018.

 

L'ACCOB et toutes les associations qui travaillent de pair avec restons d'une très grande vigilance.

 

Lire l'article ci-dessous à télécharger pour en savoir davantage.

 


Télécharger
Pollution des Eaux à Ogeu les Bains, les risques acceptés aujourd'hui par la municipalité d'Ogeu Les Bains et aussi par l'usine SEMO
Sud Ouest Nature - Sepanso-Ogeu.pdf
Document Adobe Acrobat 5.0 MB
Lire la suite 0 commentaires

L'avenir des forêts, conférence ASPHODELE à Pau

SEPANSO64 : Vincent Ollier  - ACCOB :  Jean Claude Dutter - Avenir des forêts en Béarn.

Objet : Évolution du modèle sylvicole et conséquences locales

Conférence organisée par SEPANSO64 - Vincent Ollier

L’intervention de l’ACCOB : Jean Claude Dutter

…/ Habitant au proche voisinage, je suis bien placé pour évoquer la forêt, celle du Bager en particulier, qui est actuellement dans le viseur de certaines entreprises que je qualifierai de voraces, pour rester correct. Je vais dire deux mots sur la forêt, mais aussi sur la vie qu’elle favorise en son sein.

D’abord, une chose : de toujours, l’exploitation du bois a eu lieu, c’est un revenu pour les communes et tout le monde s’accorde à dire que c’est normal lorsqu’elle est pratiquée avec intelligence.

Mais,  depuis quelques années, on peut constater que c’est avec une avidité effrénée que les coupes s’enchaînent dans nos forêts. Non pas pour alimenter des scieries locales, des circuits courts, NON, par  pur intérêt financier encore une fois….

Actuellement, au Bager, les plus belles billes de chêne partent par containers vers la Chine, par bateaux, et vers l’Espagne pour les billes de hêtres multi centenaires. (Impact carbone)

                                                                    ......./........ la suite, téléchargez ci-dessous.


Télécharger
Evolution du modéle sylvicole et conséquences locales - SEPANSO64 et ACCOB
Vincent Ollier a réalisé cette conférence à Asphodèle Pau - Participation de Jean Claude Dutter pour parler de l'ancienne forêt du Bager d'Oloron
Les forêt, leur avenir.pdf
Document Adobe Acrobat 266.6 KB
Lire la suite 0 commentaires

Carrière Laborde au Bager d'Oloron

Carrière LABORDE au Bager d'Oloron - Pollutions.

Prochainement, l'exploitant de la carrière LABORDE au Bager Sud d'Oloron propose (enfin) une visite de son exploitation à l'ACCOB. (nous avions demandé un COPIL en mairie d'Oloron en 2015).

Afin de tenir des propos non erronés, voici deux dossiers téléchargeables qui indiquent la bonne marche de cette entreprise, ce qui favorisera espérons-le, un échange positif. (AP)

 

Télécharger
ARRETE carrière LABORDE 02/IC/78 du 19 février 2002
Vous pouvez prendre connaissance du règlement concernant ce site classé.
Vous souhaitez participer, une visite aura lieu prochainement en accord avec le propriétaire de cette exploitation.
Suite à trois plaintes successives, des actions correctives ont eu lieu. A suivre.
11-ARRETE Laborde 02-IC-78 du 19 février
Document Adobe Acrobat 13.3 MB
Lire la suite 0 commentaires

Eaux d'Ogeu, remises en question ?

Les Eaux d'Ogeu-les-Bains, remises en question ?

- Enquête Publique à Ogeu concernant sa source.

- GC Conseil demande à supprimer du périmètre de protection les parcelles où il envisage des projets de dizaines d'hectares de carrières.

- La Sepanso64 tire la sonnette d'alarme

- L'ACCOB fait de même, son courrier est lu lors d'une réunion qui a suivi.

 

Pour en savoir davantage, télécharger ce document qui recense quelques risques et les questions qui demeurent toujours sans réponse...

Télécharger
Question : Les Eaux d'Ogeu, remises en question avec les projets de carrières au Bager d'Oloron ?
Lors de la récente Enquête Publique concernant les Eaux d'Ogeu, le Périmètre de Protection de ces sources allant jusqu'à la forêt du Bager d'Oloron/Arudy, où GC Conseil veut taper à la Dynamite, des risques potentiels de différentes pollutions, pourraient-elles porter préjudice ? Il semblerait que oui... Qui s'aventurera à donner le feu vert ?
Eaux d'Ogeu remises en question.pdf
Document Adobe Acrobat 589.1 KB
Lire la suite 0 commentaires

Luxor Oloron, le Temps des Forêts

Le Temps des Arbres au ciné le LUXOR à Oloron

23 novembre à 20h30 cinéma Oloron avec l'ACCOB

Le temps des forêts à Oloron au LUXOR avec l'ACCOB
Le temps des forêts à Oloron au LUXOR avec l'ACCOB

Un film qui vous informe du devenir de nos forêts en Béarn et chez nous à Oloron.
Il est tout à fait normal d'utiliser les ressources du bois. Jusque là, la gestion était réalisée par des hommes attentifs, des hommes qui aimaient la forêt, qui l'exploitaient intelligemment.
Actuellement, ces hommes sont toujours les mêmes, mais on leur impose une gestion complètement différente. Comme toujours, ça tombe du haut, de Paris !
Ce sont les lobbies qui font pression aujourd'hui et qui au demeurant gouvernent.
Ils exigent la rentabilité d'abord. Il faut par exemple regrouper au maximum les coupes pour rentabiliser davantage...etc...
En agissant de la sorte, nos forêts communales, nos forêts anciennes, mais aussi privées, vont disparaître, mais pas seulement.
La faune va continuer à en pâtir, le réservoir qui capte le carbone de même.

Que fait-on du réchauffement de la planète ? de la disparition des espèces ?
Qu'allons nous devenir à cause de ces "requins de la finance" ?
C'est la raison qui pousse actuellement les professionnels à marcher dans les rues pour protester. Ils n'acceptent pas cette façon désastreuse d'opérer...
En regardant ce film, vous pourrez vous faire une idée plus précise du carnage qui nous attend si nous ne faisons rien.
Vous voulez défendre la Forêt ancienne, du moins une partie pour que vos petits enfants la voient, sachent ce qu'est un arbre ancien, remarquable, inscrivez-vous ICI. Merci.


Lire la suite 0 commentaires

Remise Label "Ensemble Arboré Remarquable" à l'ACCOB

Remise du Label Arbres Remarquables à l'ACCOB ce 27 octobre 2018.


Samedi 27 octobre.

Monsieur le Président de l’association ARBRES, Georges FETERMAN, l’équipe ACCOB, sont sur les starting blocks pour démarrer une virée sous les arbres pluricentenaires de la forêt du Bager.
Malgré la grisaille qui perdure, les gens intéressés par l’avenir de ces arbres, considérés par l’ACCOB comme Remarquables, arrivent peu à peu.

C’est au col du Cerisier, au cœur de cette forêt qu’une cinquantaine de citoyens se rassemble.
Le Président Jean Claude Dutter évoque succinctement l’histoire de cette forêt qui est pour lui une forêt vraiment liée à une riche histoire.

Ce bois du Bager, est évoqué sur d’anciens documents datant du dixième siècle, à ce moment sous le règne de Hugues Capet.
Le régime féodal s’installe, moment où de sérieuses dégradations se révèlent jusqu’à pratiquement l’anéantir.

Entre 1282 et 1552 une certaine protection est établie, les étrangers ne peuvent plus y entrer, des jachères sont installées et des Bosquers (gardes) les surveillent.
Aujourd’hui des traces perdurent, puisque existe encore le nom d’un bois, le Bédat, qui signifiait « défendu » à ce moment-là.(situé entre Ogeu et Herrère)
Arrive l’ère de Louis XIV qui constate encore des dégradations (dus aux paysans, bétail, charbonniers, fours à chaux…)

Il réalise un arpentage qui permet de mettre en place une gestion plus rigoureuse. En 1749, l’aménagement forestier mis en place permet de réaliser 25 coupes de 88 ha, ce qui met fin à l’exploitation sauvage due en partie à la tréfilerie et à l’usine de charbon situées à Soeix. C’est à partir du XX siècle que cette forêt du Bager donne de bonnes ressources et favorise par exemple la vitalité de la scierie Lombardi-Morello à Arudy. A ce moment, l’exploitation se fait écologiquement » par câble et tractage par mules.

Ce petit rappel fait, c’est M. FETERMAN qui prend la parole en expliquant à son tour la chance qu’a notre commune d’avoir une telle forêt. Qu’il en va du devoir de l’homme, des élus, de sauvegarder une partie de cette richesse qui tend à disparaître ici en France, mais partout dans le monde.
« La forêt doit être exploitée bien sûr, elle l’a toujours été » dit-il, mais nous nous devons aujourd’hui de sauvegarder certaines parties, qui de plus renferment une biodiversité spécifique. Nous devons le faire, parce que de nombreuses espèces d’oiseaux par exemple ont déjà disparu, dû à l’exploitation incongrue de l’homme.
Les randonneurs s’impatientent, ils veulent les voir ces anciens arbres remarquables. Le départ est donné et les voilà, les yeux écarquillés à admirer ces immenses fûts de plusieurs mètres de circonférence. Des hêtres, des chênes qui en ont vu passer sous leurs branches des hommes.
Il faudra cinq personnes se donnant la main pour encercler un des plus gros chênes rencontrés lors de ce court périple dans la parcelle de vielle forêt du col du Cerisier.

Le soir, une bonne quarantaine de personnes ont écouté avec un grand intérêt la conférence donnée par M. FETERMAN à la mairie d’Oloron, admiratifs devant les clichés projetés sur l’écran. En a suivi un débat intéressant. Les personnes présentes étaient réellement touchées par ces arbres qui eux, savent ce qu’est la patience, le fait de prendre le temps…contrairement à l’homme qui trépigne, qui est pressé… « Couper un arbre, un coup de tronçonneuse, c’est fini. Il lui aura fallu 100 à 150 ans, voir davantage pour être l’arbre qu’il était ! » Explique-t-il.
Pour conclure cette belle journée, riche en explications, en émotions, Monsieur Georges FETERMAN remet le Label « Ensemble arboré remarquable » à l’association ACCOB sous les applaudissements, pour cette belle opération de sauvegarde de la nature. Ainsi, le bois situé « Cerisier » devrait survivre aux prochaines coupes, ainsi que les deux sommets voisins, le « Pain de sucre » et « la Quinte », envisagé avec l’ONF et l’ACCOB, cela pour favoriser le maintien d’espèces d’oiseaux protégés via les trames vertes (pic verts, pic noir, pic à dos blanc, etc…).

Le Président de ARBRES nous félicite pour les actions que nous menons, nécessaires à la conservation des espèces menacées aujourd’hui. Il dit être heureux également que son association contribue à nous aider à sauvegarder ce patrimoine vivant, qui sans les actions d’associations comme les nôtres pourraient complètement disparaître.
Pour en terminer, Jean Claude Dutter a lu une phrase, en disant qu’un adhérent la lui avait transmise. Elle pourrait-être le slogan du site internet. Elle a été relevée dans un livre écrit par un ingénieur Forestier de la vallée d’Aspe, Jean Paul Vergé.
« En montagne, abattre un arbre doit être un acte naturaliste avant d’être un geste financier ».

Jean Claude DUTTER souhaite avec véhémence que les propriétaires des forêts communales, privées aussi, entendent ce message et termine en disant que tout ce que fait l’ACCOB, va dans le sens de garantir la biodiversité pour l’avenir et préserver le futur de nos petits-enfants.

 

..............................

Pour continuer cette action, une association, le photo club du Pays de Nay nous a sollicité. C’est avec un réel enthousiasme qu’elle sera guidée par l’ACCOB samedi prochain 3 novembre sur les lieux pour immortaliser ces arbres remarquables sur des albums et film. Rendez-vous est donné à 9h30 à la Borne 12. Nous vous proposons de nous accompagner nombreux pour faire vos clichés ou simplement pour ravir l’œil.

Ci-dessous, remise du Label à l'ACCOB

Remise du Label Arbres Remarquables à l'ACCOB par le Président de ARBRES, Georges FETERMAN
Remise du Label Arbres Remarquables à l'ACCOB par le Président de ARBRES, Georges FETERMAN
Lire la suite 0 commentaires

Visite arbres remarquables et photos avec Nay

Le Photoclub du Pays de Nay en forêt du Bager d'Oloron ce 3 novembre 2018

 

Seconde visite / randonnée forêt Bager Sud d'Oloron

Sortie photo avec le club du Pays de Nay en forêt du Bager d'Oloron et ses arbres remarquables samedi 3 novembre 2018, accompagnés par l'ACCOB
Sortie photo avec le club du Pays de Nay en forêt du Bager d'Oloron et ses arbres remarquables samedi 3 novembre 2018, accompagnés par l'ACCOB
Lire la suite 0 commentaires

Journée citoyenne à ACCOUS 29 septembre 2018

Une journée citoyenne consacrée au Transport et à l'intérêt Général en vallée d'Aspe à ACCOUS

Samedi 29 septembre est organisée à Accous une journée citoyenne ayant pour nom :

                                           Transport et intérêt Général.

Aura lieu la projection du film l'intérêt Général et moi de Sophie Métrich et julien Milanesi.

Il s'agit d'une journée conviviale où chacun pourra débattre, faire connaissance en retrouvant les membres du collectif et plusieurs associations liées.

Un repas (avec inscription) sera également un moment de partage. La soirée se terminera dans la joie avec un bal gratuit.

Venez nombreux écouter, voir, discuter. Nous avons besoin de vos idées, de votre participation, de votre soutien.

 

Infos complètes sur les flyers ci-dessous.

Lire la suite 0 commentaires

Bombes roulantes

Pétition pour : une route plus sûre, la conservation de la magnifique vallée d'Aspe et la biodiversité.

L'association ACCOB lutte depuis 2015 pour protéger une forêt classée mise en péril par des calamiteux projets de carrières sur 200 hectares. (400 terrains de rugby)

Nous nous opposons de ce fait à la destruction d'une biodiversité exceptionnelle et aussi aux norias de camions qui déferleraient sur tout le piémont si cela arrivait. (Évalué : 1 camion toute les 90 secondes)

Ceci pour expliquer que nous sommes très sensibles au désastre survenu en vallée d'Aspe. Un mort et une pollution des gaves d'Aspe, d'Oloron entrainant la mort tout au long de ces cours d'eaux jusqu'à l'océan.

C'est avec ferveur que nous nous joignons au collectif créé en vallée d'Aspe pour empêcher le passage des produits dangereux, dans un premier temps.

Nous n'acceptons pas que le trafic international s'accélère sur cette N 134 simplement parce qu'elle est gratuite. Cela, malgré que le danger guette à chaque virage.
Initialement, cette route n'a jamais été conçue dans le but de faire transiter des colonnes de camions de 40 Tonnes comme on le constate déjà actuellement.

Par le biais de cette pétition, soyons nombreux à nous y opposer.

 

Pétition et défendre le piémont et la vallée d'Aspe- plus de camions dangereux sur la N 134 E7 - ACCOPB Oloron
Cliquez dessus pour signer la pétition et défendre le piémont et la vallée d'Aspe
Lire la suite 0 commentaires

Arbres remarquables à Oloron

Arbres remarquables - Forêt du Bager d'Oloron

Georges FETERMAN, Président de l'association ARBRES sera présent à Oloron le 27 octobre 2018 avec l'ACCOB

Le Bager veut garder ses racines.

L’association pour la protection de l’environnement, du cadre de vie du Haut-Béarn vous invite à participer à une journée organisée par l’ACCOB le samedi 27 octobre prochain.

Le Président de l’association A.R.B.R.E.S Georges FETERMAN, devrait remettre à l’association un LABEL "Arbres remarquables" ou « Ensemble arboré remarquable ».

Ce Label devrait favoriser la reconnaissance d’espaces à mettre en valeur auprès de la population locale mais aussi des touristes. Un tel Label, comme nombre de villes, de communes, contribue à valoriser les richesses à partager, qui concourent à attirer « le passant », autrement dit à étoffer un peu plus l’attrait d’Oloron au niveau National.

Déroulement de la journée du 27 octobre 2018 :

 

-A partir de 14 Heures, on se réunit sur les 3 points prévus pour le covoiturage, avec départ à 14h 45 vers le col du Cerisier. Voir plan ci-après.

     - 15 heures, rassemblement au col du cerisier dans la forêt du Bager avec un petit circuit à faire à pied (facile), permettant d’observer les arbres centenaires, bicentenaires, voire tricentenaires constituant cette parcelle de vielle forêt. (covoiturage depuis la D918 recommandé)
Seront invités les élus, les gestionnaires, associations, spécialistes de la forêt, de la faune et flore, la population, nos adhérents, sympathisants, etc…
-    Peu de communes peuvent se prévaloir de posséder une forêt dont les arbres ont poussé au moment où Napoléon III créait entre autre, la route des thermes pour faciliter les déplacements  de son épouse l’impératrice Eugénie, qui reliait la station des Eaux Bonnes aux Fontaines d’Escot. (actuellement D 918)
A l'évidence, nous possédons une forêt chargée d’histoire.(Napoléon, maquisards...)

     - 20 heures, Georges FETERMAN réalisera une conférence salle Louis Barthou (mairie), prêtée aimablement par la municipalité d’Oloron. Le sujet sera évidemment : les arbres remarquables en France

Nous comptons sur votre présence pour la visite en forêt des arbres remarquables du Bager, mais également pour nous retrouver et échanger au moment de la conférence A.R.B.R.E.S durant la soirée.
Merci de nous faire un petit retour par mail si possible pour confirmer votre présence ce jour-là. accob@sfr.fr

Georges FETERMAN : professeur agrégé de sciences naturelles, auteur de nombreux ouvrages sur les arbres

Lire la suite 0 commentaires

Jean-Paul Vergé

Le livre : Forets d'Aspe du Bois de Mature a un Patrimoine Forestier 

Je suis en train de relire le livre de Jean-Paul Vergé (aujourd’hui décédé et avec qui j’étais en contact, il y a quelques années, pour un article dans ma revue d’histoire) « Forêt d’Aspe » (Editions Marrimpouey, 2003). J’ai retrouvé un passage qui mériterait de figurer sur le site : Concernant l’implication des élus (maires et présidents de communautés de communes) des communes d’Etsaut, Lées-Athas, Osse-en-Aspe et Lourdios-Ichère, Jean-Claude disait : « Les élus ont pris en charge un patrimoine naturel avec la mission bien précise de le transmettre aux générations futures, si possible valorisé ! Cette responsabilité, endossée le jour de leur élection, dépasse très souvent les seules considérations économiques à tel point que, parfois, pour un non initié, les réactions de ces élus deviennent incompréhensibles. Au-delà de l’intérêt financier pour le budget communal, malgré la succession des mandats électifs, on découvre un réel attachement à leur forêt et aux usages qui s’y exercent… ».

Dans le même ouvrage, en préface, Louis Loustau-Chartez, alors maire honoraire de Lées-Athas, écrivait en évoquant le travail de Jean-Claude : « Merci de nous sensibiliser à l’évolution des massifs boisés à travers les âges et de nous faire prendre conscience des enjeux que présente pour le présent et le futur une bonne organisation de la gestion de ce bien naturel si précieux que nous nous devons de transmettre à nos enfants. Ensemble, élus, gestionnaires, professionnels et usagers, œuvrons pour que nos forêts, havre de paix et de sérénité, mais aussi source de revenus, conservent leurs vocations écologique, économique et sociale. »
Ces deux passages illustrent parfaitement la défaillance morale et l’irresp ..../.... 

                                                                                                                Lire la suite

"En montagne, abattre un arbre doit être un acte naturaliste avant d’être un geste financier". Jean-Paul Vergé (†), Ingénieur forestier à l’ONF, gestionnaire des forêts de montagne en Soule, vallées d’Aspe et de Barétous.

0 commentaires

Bel exemple à Herrère

La faune, la flore, prises en compte à Hérrère, tandis qu'à Oloron on projette d'éradiquer des centaines d'hectares de forêt...

A l'heure où l'on reconnaît de partout la disparition de nombreuses espèces animales, végétales, un chantier de mise en sécurité de la N 134 à Herrère se doit d'y porter attention...
C'est ce qu'il aurait fallu faire depuis de nombreuses années pour éviter ce qui arrive aujourd'hui.
Ceci étant, on ne peut que se féliciter de lire les lignes ci-dessous.

 

Tout de même, une question se pose :
Est-ce que les projets de déforestation massive au Bager, des terres agricoles de Soeix dues aux projets de GC Conseil ont encore leur place ce jour.
Nous avons évoqué maintes fois sur ce site le désastre qui arriverait dans ce cas. Risques de disparition du saumon dans le gave d'Ossau et gave d'Oloron (135 emplois) et j'en passe, mais également toute la riche faune et flore spécifique déjà énumérée...
Tenir compte de ce qui se fait à Herrère en la matière, juste à deux pas d'Oloron, et en tirer leçon, voila une localité modèle, qui prend en compte le malaise grandissant concernant la biodiversité, dont l'homme dépend directement.

 

Cliquez pour lire la coupure de la République

0 commentaires

Carrière Laborde récidive pollution eaux

Pollution carrière Laborde au Bager d'Oloron - Récidive

Pour la énième fois cette année, récidive de pollutions des eaux et rivières par la carrière Laborde au Bager sud d'Oloron ce 18 juillet 2018.

Des pollutions identiques ont lieu surement lors de chaque orage ou jours pluvieux...
Par deux fois déjà en ce début d'année, l'entreprise a reçu des avertissements pour rétablir un fonctionnement dans les normes. DDTM - AFB

Une nouvelle fois, une personne a pris des photos et vidéos puisque la route ressemblait à un cours d'eau ! (avec le danger induit à la circulation des usagers)
L'ACCOB a encore une fois alerté tous les services en relation avec ces problèmes d'écoulements importants d'eaux polluées de fines.

Fédération pêche64 - ANPER - Migradour - SalmoTierra - APPMA Oloron - APQV - Sepanso64
La Fédé Pêche64 et l'ANPER ont déjà réagi.

Lire la suite 0 commentaires

FESTIV'ARBRES à Eysus avec l'ACCOB

Festiv'Arbres à Eysus. Bilan positif pour l'ACCOB

Nous tenons à remercier en premier lieu la Municipalité d'Eysus qui, comme depuis le début du combat de l'association, a favorisé les moyens d'information, de communication et de festivités en donnant la possibilité de le faire dans la salle des fêtes de la commune.
Merci également aux 36 exposants, artisans, producteurs locaux pour avoir accepté de s'installer sur ces lieux et donner de l'intérêt à cette belle journée.

Il ne faut pas oublier les commerçants des environs qui encore une fois nous ont aidés sous diverses formes à la réussite de cette journée de fête à Eysus.

Merci aussi aux nombreux bénévoles, aux personnes qui ont réalisé le repas, dont la Garbure a été qualifiée d’excellente !

Merci aussi aux personnes qui ont réalisé la pièce de théâtre, au musicien qui a animé le repas, les entractes.

On n'oubliera pas notre cher Jacques qui, lors de chaque activité nous fournit toute la technologie nécessaire  et s'occupe de la technique.

Merci également aux personnes qui ont participé à l'affichage en ville et alentours, à la communication / information ... à tous ceux qui ont aidé durant cette journée.


Lire la suite 0 commentaires

Contribution au SRADDET

SRADDET
Le Schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires (SRADDET) est l'outil que chaque Région doit élaborer pour réduire les déséquilibres et offrir de nouvelles perspectives de développement et de conditions de vie, conformément à la loi NOTRe.

Nous avions la possibilité d'apporter notre contribution via le site du SRADETT. Chose faite par l'ACCOB qui ainsi participe modestement à sa construction. Nous espérons vivement que le message passé par notre association éclairera les responsables de la Région Nouvelle Aquitaine.
Nous voulons conserver nos paysages, la riche biodiversité de notre pays. Nous disons haut et fort : NON aux projets de carrières de GC Conseil.
Au lieu de détruire, mettons en valeur tous les atouts naturels, cachés, en visant un Haut Béarn vers dirigé vers une économie touristique....
Cliquer pour agrandir
Contribution de l'ACCOB  au SRADETT Aquitaine en matière d'environnement Nature, Forêt, Rivières....Région Oloron
Contribution de l'ACCOB au SRADETT Aquitaine

Ouvrir de nouvelles perspectives de développement et de conditions de vie, sont les enjeux
présentés en premières lignes du projet d’avenir de la Nouvelle Aquitaine. Ce sont également
celles que souhaite l’Association pour la Conservation du Cadre de vie d’Oloron et du Bager
(ACCOB).
Le but de l’association, de tous ses membres rentre dans le cadre des objectifs mis en avant par le ministre de la Transition Écologique.
Tout le monde sait aujourd’hui que la biodiversité dans son ensemble est mise à mal, pour ne pas dire en péril du fait des activités humaines et de la surexploitation inconsidérée.
Les scientifiques l’avaient dénoncé depuis des années, ce jour, il est assez facile pour que tout un
chacun puisse constater les modifications visibles autour de nous. La diminution des oiseaux aux
abords de nos habitations en est le malheureux constat qui fait la une des médias actuellement et qui n’est qu’un exemple parmi d’autres.
Le développement durable consiste à trouver un juste équilibre entre les besoins de l’humanité et
les ressources de la planète.


Notre Association, l’ACCOB et son....../.....                                               

 

                                                                                        lire tout.....  Téléchargez ci-dessous

Lire la suite 0 commentaires

Contributions - biodiversité.gouv

Contributions de l'ACCOB pour le plan Biodiversité www.consultation-plan-biodiversite.gouv.fr/

Du 18 mai au 10 juin 2018, il était possible à chacun de donner son avis sur la protection de la biodiversité pour contribuer à l’élaboration du futur plan en faveur de la biodiversité, porté par Nicolas Hulot.
Bravo aux personnes qui ont participé et qui m'ont fait passer les textes. C'était une bonne façon de faire remonter l'information sur :

- En premier lieu, l’existence de notre association ACCOB à Oloron Sainte Marie (64400)

- De communiquer en haut lieu les projets de carrières et les risques de pollutions, de destructions, liés à de tels projets d'extractions de granulats à ciel ouvert sur des dizaines et dizaines d'hectares, s'étendant de Soeix d'Oloron à la forêt du Bager d'Oloron/Arudy en passant par la commune d'Escout.

 

 Cliquer pour agrandir

Détruire la Petite Amazonie des Pyrénées à Oloron ! Pour qui ? pourquoi ? question posée par l'Accob
Détruire la Petite Amazonie des Pyrénées à Oloron ! Pour qui ? pourquoi ? question posée par l'Accob

Lire la suite 0 commentaires

Journée Nature 23 juin 2018

Journée Nature à Eysus avec Forêt-Bager - la Fête pour la biodiversité, proximité et circuits courts....23 juin à Eysus dès 10 h - salle des fêtes

FESTIV'ARBRES

23 juin 2018 à Eysus salle des fêtes dès 10 h

L’ACCOB organise le 23 juin 2018 une journée Nature avec  un marché artisanal, petits producteurs locaux, circuits courts, plusieurs petites conférences, informations de l'association et aussi repas le midi (Garburade +++)

 

         Inscription pour le repas, cliquer ICI

L’événement se déroulera à la salle des fêtes (Béziat) à Eysus le 23 juin 2018 à partir de 10h, fermeture stand, à déterminer selon l'affluence. Ce sera surement vers 18h, mais aucune obligation).

Nous vous invitons à monter un stand (emplacement environ 3m x 2m gratuit) concernant les sujets suivants :

   - Artisanat local. (Une quarantaine d'étals pour le marché)
   - Association en lien avec l’environnement ou la transition écologique.
   - Présentation de livre ou d’ouvrages en lien avec la nature ou l’environnement.
   - Exposition ou photographies dans le même thème.
   - Produits locaux.
   - Bien-être ou médecine alternatives.
   - Tout ce qui est en relation avec le Bio, le bien-être, les circuits courts…


Tous ceux qui possèdent un barnum ou autre pour s'installer à l'extérieur, prière de l'apporter, il n'y aura pas assez de place pour tous dans le bâtiment. Signalez vous, merci.

Sur demande et en fonction du nombre, les participants pourront présenter leur activité au micro et avec l’aide d’un PowerPoint( éventuellement) sur écran (mis à disposition), durée moyenne d’environ 15/30 mn.

Partagez et parlez-en aux personnes ou associations que vous connaissez rentrant dans
le cadre de cette journée. Les premiers inscrits seront prioritaires. Nous indiquerons ICI le moment où ce ce ne sera plus possible par manque de place.

L’ACCOB organisera un repas le midi (Tarif 15 € ) une buvette est également prévue.
(Inscrire si possible le nombre de personnes pour le repas afin que l'on s'organise au mieux)

Repas : Garbure, assiette- Saucisse, piperade Béarnaise, fromage, dessert, vin et café compris.
Menu enfant prévu : 8 €

Par avance merci de vous faire connaître au plus tôt pour favoriser notre organisation (avant
le 15 avril) en utilisant si possible la page suivante sur Google docs (pour les stands):

=> Inscription : stand Eysus  ou  accob@sfr.fr  ou  05 59 34 46 27 / 06 95 75 30 40
- Depuis le Site : www.foret-bager.fr

Au plaisir de vous lire et de vous retrouver prochainement.

 

Ci-dessous, vous pouvez télécharger / imprimer et nous renvoyer version papier

Lire la suite 0 commentaires

Balade en forêt du Bager le 26 mai 2018

Journée balade et pique-nique le 26 mai 2018 avec l'Accob

L'association pour la Conservation du Cadre de vie d'Oloron et du Bager (ACCOB) organise une sortie en forêt le :

                         Samedi 26 mai 2018 en forêt du Bager d'Oloron.

                     Horaire de départ 10 heures depuis la Borne 12, retour dans l'après midi

Comme les fois précédentes, on se donne rendez-vous sur le parking de la Borne 12. Plan ci-dessous.
Il sera possible de choisir deux parcours différents.

 

Premier départ :
Direction la forêt Cathédrale. De ce côté, les arbres majestueux favorisent de magnifiques clichés. C'est aussi le lieu où l'on peut voir les sites géologiques avec quelques points remarquables : les pillows lavas et suivant le parcours choisi, des remarquables "boules" de lave.

Si les amis géologues sont de la partie, ils vous feront part de leurs connaissances de ce lieu, puisqu'ils ont déjà parcouru le terrain avec certains membres de l'association.


Seconde destination :
Départ vers la zone Petite Amazonie (nous reprenons les termes du CDT64)
De ce côté, c'est une végétation différente, luxuriante et une balade avec vue sur les méandres du Gave d'Ossau, ses rapides et bassins qui se succèdent...Nous devrions à cette période observer également les massifs de fleurs sauvages dans ce riche sous-bois.

 

Tout au long ce cette randonnée "tranquille", des membres de l'association répondront à vos questions, vous informeront.

 

Le pique-nique aura lieu en pleine nature au bord du gave pour les uns, sur les cousins de lave pour les autres.

 

Reste à espérer une belle journée ensoleillée pour apprécier au mieux ces paysages pittoresques.

En cas de pluie, sortie annulée et peut-être dans ce cas reportée.

 

Carte interactive pour situer la forêt du Bager et le point de ralliement à la Borne 12

Lire la suite 0 commentaires

Randonnée géologique au Bager

Les géologues de sortie sur les laves du Bager - volcanisme expliqué sur les sites d'Arudy et du Bager d'Oloron avec MFP64

Rendez-vous au musée de la géologie à Arudy ce matin du 11 mars 2018. Un bon petit vent joue les trouble-fête. Jean Paul Savé n'étant pas disponible, c'est Eric, le Président de mfp64 qui s'est chargé de les récupérer.
Tout le monde attend avec impatience puis les curieux s'engouffrent dans le petit musée où Jean Paul Savé a aligné les trésors sélectionnés durant 30 années de fouilles.

Petite présentation faite par l'ACCOB... puis le Président de "Minéraux et Fossiles des Pyrénées64", Eric Legendre prend la parole et explique avec toutes les précisions nécessaires, l'histoire de la géologie sur les sites que nous allons visiter ce jour. Parcours prévu sur les communes mitoyennes d'Arudy et du Bager d'Oloron.

Une belle journée, puisque le vent est tombé. Nous avons apprécié la visite juste au dessus du gave d'Ossau où des coulées de lave ont été mises en valeur. Un panneau indique la trouvaille de Jean Paul.
De là, départ pour la "Rosace Basaltique sur le Bager d'Arudy, non loin des "Cueillettes de Claire" (jardin bio / naturels).
La rosace, une merveille, que seul un spécialiste comme Jean Paul Savé pouvait remarquer sous la végétation. Bien remise en valeur il y a peu de temps par Guy Bonneteaud et ses compagnons, nous sommes restés admiratifs devant ce bijou géologique. (il y en a seulement quatre en France précisent-ils) A conserver précieusement donc !

Un pique-nique au bord du lac Ducrest nous a revigoré, moment convivial où nous avons agréablement échangé.

Après midi, départ vers le volcan qui constitue le "Turoun"* de Cabanot. Nous ferons prochainement, au moment des étiages la descente vers les coulées de lave qui ont dévalé dans le gave avec visite entre autre d'une belle "marmite" dans son lit, etc...
Retour par le Turoun* de la Bourbère. Une coulée de lave s'est épanchée sur la pente du pic, il y a environ 100 millions d'années. On peut observer en ce lieu la lave qui a roulé des pierres qui se sont incrustées, tout cela forme une petite "falaise" volcanique remarquable. Coulée discrète également, camouflée dans la forêt de hêtres..Il faut être observateur pour aller la chercher là !

Promesse faite, nous allons revenir bientôt sur le terrain, il y a encore de merveilleuses choses à voir et surtout à découvrir. Jean Paul n'a pas tout prospecté, nous allons l'aider, en temps qu'amateurs bien sûr ! mais bien accompagnés !

Il paraît qu'il y a une bouche de volcan du côté de la Borne Douze... A suivre....

*Turoun : Pic , piton

En vrac quelques photos de la sortie de ce 11 mars avec Eric Legendre et Guy Bonneteau. Plusieurs géologues, je placerai prochainement leur nom... aussi des amateurs géologues, des néophytes de l'association ACCOB d'Oloron et bien d'autres.

Cliquer sur les photos pour agrandir

Lire la suite 0 commentaires

Géologie forêt Bager d'Oloron

Sortie avec géologues en forêt d'Oloron Ste Marie avec l'ACCOB

Nous avons fait une petite sortie sur les zones convoitées par les mangeurs de cailloux !

Nous avons guidé quelques spécialistes  sur la zone du col du cerisier dans la forêt Cathédrale.

Après quelques centaines de mètres sur le PLR (Plan Local de Randonnée) nommé La Grande Boucle, petit détour pour rejoindre un lieu propice à la prospection situé par un sommet constitué de cousins de lave.
Il y a 100 millions d'années, la lave qui a jailli sous l'océan a modelé les roches que vous pouvez voir sur les images qui suivent.
Roches pittoresques que nous n'allons surement pas laisser exploser à la dynamite !
Au contraire, nous allons les exposer dans cette forêt Cathédrale et les mettre en valeur auprès de touristes et aussi des locaux qui ignorent pour la plupart, ces richesses géologiques à deux pas de leur porte.

 

Mettons ce site géologique exceptionnel en valeur

au lieu de vouloir les détruire comme certains !

 

Dimanche 11 mars, prochaine sortie avec des géologues.
Rendez-vous musée d'Arudy à 10 heures. Départ vers les coulées de laves, la rosace basaltique, Casse croûte lac Ducrest et on terminera par le volcan au Bager d'Oloron

 


0 commentaires

Photos Salmo Tierra / Fédépêche64 - Migradour- APPMA Oloron

Défense environnement avec Salmo Tierra - Salva Tierra Fédépêche64 - Migradour - APPMA d'Oloron

Une assemblée Générale menée avec brio.
Le bureau de l'association Salmo Tierra fait le point sur les affaires liées à l’environnement bien sûr, mais ce qui intéresse en haut lieu les adhérents et sympathisants sont les affaires menées en justice en matière de pêche illégale des saumons et civelles.
Est évoquée aussi l'ACCOB avec le combat mené du côté des frayères à saumon au Bager d'Oloron.


Réunion d'information publique organisée par la Fédépêche64 à Athos-Aspis

Lire la suite 0 commentaires

Assemblée Générale

Assemblée générale 2018 ACCOB

C'est la troisième Assemblée Générale qui rassemble les adhérents et aussi quelques sympathisants de l'Association pour la Conservation du Cadre de vie d'Oloron et du Bager.

Un match de rugby à fait que certains ont préféré rester au chaud devant le poste TV.
Le CA n'avait pas pris cette variable en compte...Malgré cela, plus de quarante personnes ont honoré la salle Béziat ce vendredi 16 février 2018.

Cela a été bénéfique puisque certaines ont félicité le CA pour les rapports et informations transmis durant cette soirée, notamment autour du verre qui a clôturé la soirée. C'est à ce moment que certains échanges sont les plus riches, les plus intéressants pour tout un chacun.

Lire la suite 0 commentaires

Cinéma Arudy seconde séance : le secret des arbres

Cinéma Arudy 19 mars seconde séance : l'intelligence des arbres et débat avec l'ACCOB

20 mars 2018, le point sur la seconde séance cinéma Arudy.


Nous savions que lors de la séance du 16 février de nombreuses personnes avaient dû faire demi tour par manque de places.

Hier soir, bonne surprise au cinéma d'Arudy, les dirigeants du cinéma n'y croyaient pas ! salle comble pour la seconde séance  de "l'intelligence des arbres".
Nous avions eu des très bons retours (l'Accob) sur nos interventions, explications , soutenue également par un ingénieur forestier et un spécialiste eau/pêche.
Ce fut un réel plaisir de répondre aux questions diverses et variées des personnes au demeurant curieuses et avides d'informations, quand aux soucis connus sur les forêts en général et celle du Bager d'Oloron en particulier.

Pour ceux qui ne l'aurait pas encore vu, qui auraient des questions, l'ACCOB anime le débat à

nouveau

le 27 mars 2018 à 20h30 au cinéma le LUXOR à Oloron

 

Merci au responsables du cinéma d'Arudy d'avoir invité l'ACCOB dans l'organisation du débat.

 

Ci-dessous Jean Thoby (qui anime le film) : la musique des plantes à Gaujac. Nous avons participé il y a quelques semaines aux démonstrations chez lui : moments intenses, surprise incroyable... à écouter....à voir.

 


Lire la suite 0 commentaires

Assemblée Générale ACCOB Oloron

Assemblée Générale ACCOB le 23 février 2018

Nous invitons vivement tous les adhérents de notre association à nous retrouver lors de la réunion annuelle en Assemblée Générale dans la salle des fêtes d'Eysus.

 

Ce vendredi soir 23 février 2018 à 20h30 salle Béziat.

 

Nous ouvrons également cette réunion aux sympathisants, ainsi des informations seront apportées et chacun pourra soumettre des idées, etc...


La discussion pourra se poursuivre autour du pot que l'association offre en fin de soirée.

 

Ci-dessous la carte pour repérer la salle Béziat.

Assemblée Générale de l'ACCOB salle Béziat à Eysus le 23 février 2018 à 20h30
Assemblée Générale de l'ACCOB salle Béziat à Eysus le 23 février 2018 à 20h30
Lire la suite 0 commentaires

Cinéma à ARUDY, l'intelligece des arbres.

Projection : La vie secrète des arbres au cinéma d'ARUDY le 16 février 2018 à 20h30

La forêt du Bager et la vie secrète de ses arbres dévoilée par l'ACCOB et le film de Peter Wohlleben forestier en Allemagne
La forêt du Bager et la vie secrète de ses arbres....

L'association ACCOB (Association pour la Conservation du Cadre de vie à Oloron et au Bager) grâce à son antenne sur la vallée d'Ossau participera très prochainement au Film/Débat au cinéma d'Arudy.

 

Notre association bien sûr est emballée par cette projection qui est en lien direct avec le combat que nous menons pour protéger la forêt du Bager et celle de Soeix/Eysus.

C'est avec un grand plaisir que nous répondrons aux questions en relation avec les arbres, la forêt du Bager et plus si besoin...

Des spécialistes nous épauleront, afin de répondre avec précision à vos questions :


- Jean Touyarou : Questions techniques sur les arbres et forêts (Laruns)

- Yves Cestac : Président de Société Mycologique Béarn - l'arbre et les champignons (Pau)

- Antoine Domenech : Président de Salmotierra-Salvatierra - l'arbre et l'eau (Gaves, saumon (Sauveterre/Navarrenx)

 

 

Lire la suite 0 commentaires

Castagnède, Natura 2000 - Gave menacés

Une déviation menace la voie verte à Castagnède

Manifestation pour défense voie verte à Castagnède-L'ACCOB se joint à cet appel.
Manifestation pour défense voie verte à Castagnède
Défense Natura 2000 - Voie verte - Gave - Les mêmes tèmes que l'ACCOB au Bager d'Oloron
Défense Natura 2000 - Voie verte - Gave.
Lire la suite 0 commentaires

Danger camions

Camion égale danger surtout avec des routes inadaptées !

Encore un exemple de ce qui pourrait arriver sur la route des crêtes à Oloron, avec des projets qui ne tiennent pas la route...

Camion couché sur route inadaptée à ce trafic. Voila ce que les projets de carrières à Oloron peut entrainer !
Camion couché près d'Oloron sur route inadaptée à ce trafic.

Cliquez dessus pour lire

Lire la suite 0 commentaires

Stop Mines EH et Manif Mauléon

L'ACCOB avec les paysans de Mauléon et avec Stop Mines EH à Ustaritz ce 16 décembre 2017

Une délégation de l'ACCOB s'est déplacée ce vendredi 16 décembre 2017 pour apporter son soutien aux éleveurs de canards tout près de chez nous, à Mauléon à l'appel du Syndicat ELB.
L'ACCOB est pour le maintien des petites exploitations, pour les circuits courts. C'est la raison de sa présence.
Il semblerait bien que ce n'est pas dans une telle exploitation qu'émanent les maladies liées au virus de l’influenza aviaire H5N8.
Ces virus se développent dans les très grosses entreprises productrices où ont lieu des élevages intensifs, c'est de là que proviennent les réels problèmes...et non chez les petits éleveurs.

Nous n'étions pas les seuls représentants de la défense de l'environnement et qualité de cadre de vie sur les lieux.

C'est avec un grand plaisir que nous avons retrouvé entre autres nos amis, Antoine Domenech Président de Salmo Tierra mais également des membres de l'Assoc APQV de Salies.

 

Cliquez pour agrandir

Article du Sud Ouest sur la manifestation à Mauléon. ACCOB présente.
Article du Sud Ouest commentant la manifestation à Mauléon.
Lire la suite 0 commentaires

Grattequina Granulats

Granulat à Grattequina moins cher qu'en Aquitaine !

Un port dédié au granulat en Gironde : Grattequina
Un port dédié au granulat en Gironde : Grattequina

Grattequina vu sur le net

Lire la suite 0 commentaires

Loto ACCOB

Loto ACCOB du 21 octobre 2017-une Réussite en photos

Quelques photos, allant de la préparation de la salle avec les bénévoles, en passant par des joueurs assidus, des sympathisants à notre mouvement et à la fin les heureux gagnants !

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Attention ! on fignole la préparation des lots.

Loto Accob en préparation, une banderole qui en dit long ! ACCOB, Nature, Protection et mise en valeur du patrimoine du Haut Béarn...
Loto Accob en préparation, une banderole qui en dit long !
Lire la suite 0 commentaires

Randonnée en Forêt d'Oloron au Bager

Ballade découverte de la forêt en automne à Oloron avec l'ACCOB

Nous vous invitons à tous nous retrouver samedi 4 novembre à 9 heures à la Borne 12 en forêt d'Oloron.
Selon le nombre de participants, nous formerons plusieurs groupes.

De cette façon, chacun pourra prendre le départ de son choix pour visiter :

 

- La forêt Cathédrale

- La Petite Amazonie

- Le circuit géologique

 

Nous nous retrouverons vers 12h30 pour casser la croûte ensemble sur le grand parking de la Borne 12.

Chacun apporte son pique nique pour le déguster en pleine nature.

Ce sera aussi en cette période automnale, où la forêt est haute en couleur, de réaliser de magnifiques photos.

Sortie annulée si le temps ne s'y prête pas !

Ci-dessous un petit plan pour indiquer le lieu de rassemblement le matin.

Les membres de l'ACCOB vous guideront et répondront à vos questions.

A bientôt.

Cliquer pour agrandir la photo

Départ Borne 12 en Forêt du Bager d'Oloron - Petite Amazonie - Forêt Cathédrale - Parcours géologique - Photo
Départ Borne 12 en Forêt du Bager d'Oloron - Petite Amazonie - Forêt Cathédrale - Parcours géologique - Photo
Lire la suite 0 commentaires

URAMAP

Partenariat ACCOB / URAMAP

Tous contre les pollutions de toutes natures

En cliquant sur la carte ci-dessous, vous pourrez observer de nombreux points de pollutions liées à l'eau, recensés sur une carte créée par URAMAP .

Mais...qui est URAMAP  ?

 

Lire la suite 0 commentaires

foret vie secrète

La vie secrète de la forêt, à Oloron aussi !

J'avais déjà des notions sur la vie de la forêt, des arbres qui la constituent, de toute cette biodiversité qui en fait ce lieu si exceptionnel , riche et indispensable à la bonne santé de tous.

Dernièrement, un livre m'a été offert.
Ce bouquin, donne de très nombreuses explications sur la vie secrète des arbres, mais également de tout ce qui les entoure.
Quand on prête un certain intérêt à la protéger, comme le fait l'ACCOB à Oloron dans les Pyrénées, ce livre est indispensable pour comprendre ce qu'il se passe secrètement en ces lieux.
C'est une mine d'informations de tous ordres, je vous le conseille vivement.
Après l'avoir lu à votre tour, je suis persuadé que vous verrez la forêt d'un autre œil !

Pour nous, localement, il s'agit de la forêt emblématique du Bager d'Oloron, dite "forêt Cathédrale" ! ou encore "Petite Amazonie des Pyrénées". Il en est de même pour la forêt du Bager nord dites de SOEIX située sur le même versant et jouxtant le Natura 2000.
Chose curieuse, on retrouve ces termes dans le bouquin !!!

Nous avons décrit déjà sur les pages de ce site internet, le lien avec les arbres, avec la forêt, avec tout le substrat particulier, avec le sous-bois, etc...et toute la biodiversité qui en dépend.
J'avais des connaissances partielles de ce qu'il se passe sur le bassin versant du gave d'Ossau habillé de hêtres sur la partie inférieure et de résineux sur les sommets de la montagne.
Aujourd’hui, grâce à l'auteur Peter WOHLLEBEN mes connaissances sur les nombreuses facettes de cette forêt on bien évolué.

N'hésitez pas le lire, c'est vraiment surprenant et surtout enrichissant.

 

Ci-dessous, j'ai saisi quelques pages, quelques passages pour vous mettre l'eau à la bouche !

 

Cliquez sur les images pour agrandir

Pour qui aime la nature, la forêt, une lecture enrichissante, des informations insoupçonnées ! Forêt d'Oloron dans les Pyrénées à protéger
Pour qui aime la nature, la forêt, une lecture enrichissante, des informations insoupçonnées !
Lire la suite 0 commentaires

Camions, poids lourds et nuisances.

Assez de camions en haut Béarn ! pourquoi ?

L'association Accob a pris connaissance des projets de nouvelles carrières en juillet 2015 tant à Soeix d'Oloron,  qu'en plein cœur de la forêt du Bager d'Oloron, nous avons évoqué à de multiples reprises les risques et les nuisances émis par de telles entreprises.


Pour ceux qui sont encore sceptiques ! il vous faut lire l'article de presse ci-dessous qui confirme malheureusement nos différentes alertes sur les risques et nuisances, pour preuve Il s'agit d'un village voisin en vallée d'Ossau qui de plus est .

 

Comme à l'habitude, les carriers, les décideurs affirment bien sûr des promesses rassurantes. Pour eux, tout va bien, des nuisances seront minimes ! Tout sera fait pour le bien des riverains, de la population environnante...Impacts de toutes sortes minimisés...etc...etc...

 

Depuis des années, à Louvie-Juzon en vallée d'Ossau, une association s'évertue à faire entendre qu'il n'en est rien.

 

Bien au contraire, malgré des promesses, malgré des dossiers bien ficelés pour faire accepter ces exploitations de carrières, encore une fois c'est la population qui trinque dès qu'une telle machine infernale se met en branle.

 

C'est  cette même population qui subit jour après jour les nuisances dues aux passages incessants de camions devant leurs habitations, devant leurs portes.

 

Qu'à cela ne tienne, il faut comprendre que la France d'en bas doit se plier aux exigences d'une petite poignée de personnes !
Pourtant, certains s'insurgent et osent le dire haut et fort !

Comment peut-on accepter qu'un privé puisse se remplir les poches tranquillement à coup de dynamite, à grands coups de godets, imposer un tel flux de camions, qui apportent leurs lots de nuisances au quotidien, qui sont une atteinte à la tranquillité et à la sécurité de chacun !

 

Une expression bien connue quand à leurs promesses :

Les promesses n'engagent que ceux qui y croient !

Lire la suite 0 commentaires

ACCOB au Festival Emmaüs

L'ACCOB invitée au Festival Emmaüs à Pau

Notre association ACCOB ( Pour la conservation du cadre de vie, de la qualité de vie en Haut-Béarn) a eu l'opportunité et le plaisir de poser un stand dans le village de la communauté Emmaüs à Pau Lescar.

 

C'est avec un grand intérêt que nous avons installé donc notre poste d’information au sein de cette grande manifestation Béarnaise, Paloise.

 

Nous avions une réelle volonté d'informer copieusement toute cette population qui a afflué régulièrement lors de cette manifestation populaire.

 

Nous avions prévu un stand bien fourni en documentation, et aussi haut en couleur pour attirer le regard du chalant.

Eh bien, c'est tout à fait ce qui s'est passé, un bonheur pour l'ACCOB.

Nous avons eu le plaisir  d'informer de nombreuses personnes, des citoyens locaux, mais pas seulement, je vais y revenir.

Nous avons donc informé massivement et avec plaisir tout ce monde, nous avons également collecté de nombreuses adhésions de personnes sensibles à notre combat, proches de la nature et pour la conservation du patrimoine du Haut-Béarn, Patrimoine commun qu'il faut conserver, sauver des prédateurs financiers.

 

Ci-dessous, vous pouvez voir une photo parmi d'autres, de notre stand. Merci aux membres de l'ACCOB d'être venus en nombre faire un roulement, pour ne pas avoir de coupure tout au long de ces deux journées du 22 et 23 juillet 2017.

Le stand ACCOB pris d'assaut ! Des personnes inquiètes par ce qu'il se passe à Oloron. Qui souhaite tout casser en forêt du Bager d'Oloron ? fut la rituelle question
Le stand ACCOB pris d'assaut ! Des personnes inquiètes par ce qu'il se passe à Oloron.
Lire la suite 0 commentaires

Information Publique par ACCOB

Réunion Publique réalisée par l'ACCOB Oloron, contre projets de carrières et pour une alternative avec présentation des projets de tourisme et conservation du Patrimoine.

Information au Public ce mois de juillet.

- ACCOB au Festival Emmaüs

Bonjour à toutes et tous,

Enfin, je viens d'obtenir à l'instant le feu vert  pour installer notre stand au village pour le Festival Emmaüs le 22 et 23 juillet et informer ainsi la population.

Cela se déroule sur deux journées, c'est la condition de la Direction Emmaüs.

Pour tenir ce cap, il nous faut de l'aide,  il nous faut du monde pour pouvoir réaliser un roulement.

Merci de me dire qui va venir, vous pouvez vous inscrire directement sur un tableau grâce au lien qui suit:

Cliquez sur =>  https://doodle.com/poll/ib65pe4i72g2iucw

Ouverture 10 h à 20 h sur le village. Vous pouvez faire appel à vos connaissances, amis, sympathisants...n'hésitez pas, on a besoin de tous cette fois.

Il va falloir du monde pour : (explications à donner, distribution flyers, inscription adhésions, etc...)

Je suis un peu déçu, les locaux pour conférences sont déjà remplis...mais on pourra peut-être faire passer malgré tout notre message le dimanche lors de réunions ... à voir samedi avec les responsables.

Il y a aussi :

- Réunion Publiques ACCOB à Eysus le 21 juillet à 20h30 Mairie
Il faut du monde pour : (Distrib Flyers village- affichage) contactez moi par mail : djc@neuf.fr

- Réunion Publique Asasp à Asasp le 28 juillet à 20h30 Mairie Asasp
Il faut du monde pour : (Distrib Flyers villages - affichage) contactez moi par mail : djc@neuf.fr

 

J'attends vivement votre retour, pour :
- Festival Emmaus,
- Pour Eysus, (Voir ci-dessous)
- Pour Asasp.
(Voir ci-dessous)

contactez moi par mail : djc@neuf.fr ou Tél : 05 59 34 46 27 / 06 95 75 30 40

Lire la suite 0 commentaires

Trains et Gares du Béarn et carrières

Trains - Gares et Carriers en Haut-Béarn

Nous ne devrions que nous féliciter que le train fasse la jonction entre Pau et Bedous aujourd'hui.
Nous étions présents lors de l'inauguration de cette voie à Bedous en juillet 2016, et aussi lors des différentes manifestations qui ont suivi.
Pourquoi y étions nous ?

- Parce que notre association aujourd'hui lutte pour conserver le Cadre de Vie, la Qualité de vie de toute la population du Haut-Béarn.

En effet, la remise en service de cette voie devrait à terme avoir un impact très positif sur l'environnement, sur la protection de la biodiversité et sur le bien-être de l'homme.

- Parce que grâce à cette voie internationale, le fret devrait être favorisé par ce train.

Ainsi, un nombre important de camions disparaîtra de la Nationale 134 qui serpente si joliment dans la vallée et laissera ainsi ce magnifique accès "vert" à la population locale et aux touristes, ceci avec une sécurité accrue.

 


 

Notre association, ne fait pas grand bruit sur le travail quotidien réalisé en "masqué" par ses différentes commissions. De même, un travail laborieux est pratiqué de façon quasi quotidienne par certains d'entre nous, (information, contacts, montage de dossier, etc...)

 

Il s'avère toutefois que nous voulons grâce à ce site internet et sa page Facebock tenir informés nos lecteurs de ce qui se trame en Haut-Béarn.

Aujourd'hui, deux petites choses en relation avec notre nouvelle voie ferrée !

- La Gare de Saint Christau

- La Gare de Buzy

 

Gare de LURBE

Nous allons parler d'abord de cette gare historique de Lurbe St Christau. Une petite gare située tout au pied du Binet, dans un écrin bien vert et tranquille.

Une information quelque peu décevante :

- Ce sera dans un avenir immédiat, un dépôt de déchets inertes qui fera le décors!

Vous allez me dire : "ce n'est pas possible !!!"

Malheureusement, c'est possible et bien la réalité.

Un élu a confirmé dernièrement que cette gare de Lurbe est aujourd'hui louée à un carrier pour y réaliser un dépotoir de déchets inertes.

Vous devinez de qui il pourrait s'agir ?

De l'entreprise LABORDE bien sur !

Monsieur Laborde à défaut d'un éventuel achat, a signé un contrat de location pour réaliser cette opération ....  Il va ainsi y installer un concasseur et envoyer le granulat recyclé par wagon pour alimenter sans doute la Gironde qui est demandeuse.

Il va de soi que l'ACCOB est entièrement d'accord sur cette démarche, par contre, elle l'est moins sur le fait de placer des déchets et concasseur en ce lieu Naturel.

Vous savez bien que notre association fait un maximum pour parvenir à développer le tourisme dans les vallées de piémont.

Ce n'est pas avec un tel décor que le touriste sera attiré vers Lurbe !

Nous souhaitons de notre côté,  grâce à ce moyen de transport, revitaliser, redynamiser la Station Thermale voisine, l'arrêt du train sur cette commune est un atout capital pour l'avenir et amener dans un futur proche des patients dans les thermes, des touristes dans notre région.

Il faudra que Lurbe revoit surement sa copie....avec une station thermale Européenne à proximité, (c'est son classement historique), un choix sérieux est à faire à un moment donné.

 

Lire la suite 0 commentaires

Engins motorisés sur Natura 2000

Pistes de 4x4 en projet sur les berges du gave d'Ossau à Oloron

Oloron, encore un projet qui pose PROBLÈME !

 

L'ACCA et l'ACCOB s'inquiètent sur un nouveau projet de circuit d'engins motorisés sur le Bassin versant du Gave d'Ossau, à proximité immédiate des cours d'eau classés Natura 2000.

Aujourd'hui, pour ne parler que de la pêche du saumon, 135 emplois en dépendent et développent un chiffre d'affaire de un million et demi d'euros.

Est-ce que l'on peut laisser mettre en place un tel projet qui risque de mettre encore cette fois en danger toute une biodiversité et aussi une telle économie touristique ?

Comme le projet de carrière qui jouxte ce dernier, nos deux associations (entre autre) vont faire montre d'une vigilance accrue.

Alerteurs, ouvrez l’œil !

 

Cliquez pour lire l'article ci-dessous

Lire la suite 0 commentaires

Législatives 2017 à Oloron

Législatives à Oloron, et les questions posées par l'Accob aux candidats

 

L'ACCOB ne manque pas une occasion . Elle a répondu à l'appel transmis par voie de presse à la réunion organisée pour l'élection du prochain Député de notre circonscription.
Le public était invité à poser les questions d'où la nécessité que l'association y participe puisque certains rares élus (deux) n'ont pas encore daigné accorder un instant pour entendre nos arguments .

Toutes les sensibilités politiques  étaient représentées. Treize au total.
Ceci étant, cela correspond parfaitement à la démarche de l'association qui tient à rester neutre politiquement.

Il ne fallait surtout pas manquer cette occasion pour demander à chacun des candidats de se positionner pour ou contre la démarche de notre association.

 

Nous avons donc demandé aux treize Candidats des législatives de la 4ème Circonscription des Pyrénées-Atlantiques de signer une charte d’engagement pour protéger la nature et d’aider à créer une nouvelle dynamique du territoire porteuse de nombreux emplois durables et non délocalisables.

 

Il y avait donc ce choix à faire, être :

 

- 1) Pour les projets portés par l'Association ( Projets que tous les élus ont en leur possession ce jour avec un dossier complet d'une 50ène de pages)

 

OU

 

- 2) Pour les projets de carrières ( les projets de Costanzo et du Maire d'Oloron)

 

Vous pouvez lire ci-dessous qui s'est positionné

                     pour les projets de l'Accob (10 candidats)

 

(3 candidats) - Marc Oxibar ( LR ) - Gille Hustaix (FN) - Lucile Souche (LO) ont choisi de ne pas signer cette charte, donc il faut certainement comprendre qu'ils ont porté leur choix d'être pour la réalisation des projets de carrières ! donc pour massacrer tout notre Haut Béarn.

 Cliquez sur l'image pour agrandir

Législatives à Oloron - Charte présentée par l'ACCOB aux candidats pour la signer - 10 pour les projets Accob - 3 pour les carrières ?
Législatives à Oloron - Charte présentée par l'ACCOB aux candidats pour la signer - 10 pour les projets Accob - 3 pour les carrières ?
Lire la suite 0 commentaires

Deux poids, deux mesures !

Seraient-ce les mêmes élus visés dans les affaires douteuses rendues publiques ces jours-ci qui  portent plainte contre l'ACCOB ?

Le 7 février 2017, l'ACCOB a été convoquée à la gendarmerie d'Oloron pour être entendue par rapport à des plaintes déposées par certains élus de la majorité.

Nous avons déjà évoqué la plainte émise par Pierre Séréna sur un précédent billet, puisque l'actualité du moment était propice à indiquer qu'il "avait des propos enflammés" avec l'incendie du stade, alors pourquoi ne pas mettre en lumière un autre incendie concernant cette fois l'ACCOB ?

 

Aujourd'hui, à la lecture des divers articles écrits sur la presse, qui relatent les échanges réalisés lors du dernier Conseil Municipal, il est assez normal que l'on dévoile à présent, qui sont les autres élus associés à cette plainte, qui tenteraient ainsi d'intimider l'ACCOB.

Je dis bien, essayer d'intimider, parce que l'ACCOB n'a rien à se reprocher vis à vis des griefs énumérés par les cinq élus ou employés de la mairie visibles (voir ci-dessous).

 

Qui sont les 5 personnes qui ont porté plainte contre l'ACCOB ?

Lire la suite 1 commentaires

ACCOB Ossau, première manifestation publique.

Information en Vallée d'OSSAU avec le groupe ACCOB local

10 heures, déjà du monde sur le rond-point d'Arudy ce 8 avril 2017 avec le Groupe ACCOB-OSSAU
10 heures, déjà du monde sur le rond-point d'Arudy ce 8 avril 2017 avec le Groupe ACCOB-OSSAU

Neuf heures quinze, les banderoles, panneaux d'affichages prennent place sur le rond-point principal d'Arudy, les femmes et les hommes de la vallée sont en plein boum pour démarrage distribution de flyers prévue à 10 heures ce samedi 8 avril 2017.

Une première pour ce Groupe qui vient de se constituer sur cette vallée pour diffuser, informer de ce qu'il se trame insidieusement au cœur de la forêt voisine du Bager.

En même temps, quadrillage à chaque terre plein de ce rond-point par la gendarmerie.

Première sollicitation faite par un nouveau groupe, méfiance oblige... mais, ce n'est que l'ACCOB. Il se sont rendus à l'évidence, puisque notre travail d'information s'est passé

sous les meilleurs hospices !

 

Calme et sérénité tout au long de cette première prestation grandeur nature pour des apprentis en la matière !

Nombre de nouvelles personnes ont abordé le point Info et notre stand où ils ont pu adhérer pour les uns, signer la pétition pour d'autres, etc...

Des sympathisants sont également venus nous trouver, demander des précisions, cela avec un magnifique soleil qui nous illuminaient et donnait un air joyeux à notre opération en Ossau.

 

Claude AUSSANT, Maire d'Arudy nous a honoré de sa présence, il est venu "en temps que copain" nous rendre visite sur les lieux.

Merci Monsieur le Maire pour le terme "copains" qui a une certaine résonance à notre oreille ! Le maire ne pouvant pas s'exprimer de la même manière, on comprend bien...

Le Conseiller Municipal, Michel Berrot-Lartigue a fait de même, merci à tous les deux, pour les échanges que nous avons eu. Désolé si j'en oublie.

 

La République de Pyrénées, Sud Ouest et Radio Oloron étaient également sur place, nous les remercions vivement de relayer cette information. France Bleu Béarn nous a contacté également et nous avons réalisé une interview par téléphone. Grand merci aussi à cette radio qui a une écoute conséquente en Haut Béarn.

En résumé, BRAVO à l'équipe d'Arudy avec Valérie, Jean Marc, Alain en pointe pour cette première réalisation, première manifestation publique du Groupe OSSAU.

 

Félicitation pour la réussite de cette opération INFO sur l'OSSAU et pour avoir aussi réservé ce beau rond point avec rendez-vous avec le soleil qui plus est.

 

Après l'effort, le réconfort, c'est bien connu !

Un pique-nique a permis de savourer de bons petits plats et produits locaux, mais aussi tisser un lien plus proche entre les uns et les autres.


Mieux se connaître, c'est être encore plus efficace pour demain.

Eh bien sûr, on parle déjà d'autres opérations en Ossau !!! la motivation est bien là, l'optimisme aussi !

L'ACCOB va de l'avant, BRAVO encore à tous ceux qui ont participé.

Au fil des brèves discussions avec les automobilistes, il semblerait que le futur nous réserve de bonnes surprises, certains étaient assez révoltés....à suivre donc.

 

Sympathique casse-croûte ce samedi 8 avril au Rond-Point ACCOB-Ossau à Arudy-Info
Sympathique casse-croûte ce samedi 8 avril au Rond-Point ACCOB-Ossau à Arudy-Info
Lire la suite 0 commentaires

Serena tout feu tout flamme

Attention au retour de flamme !

Je viens de lire cet article sur Oloronblog et simplement à la lecture du titre, à mon tour une petite étincelle s'allume !

  Pourquoi ?

Lire la suite 0 commentaires

Groupe ACCOB Ossau

Nouveau : Création d'un Groupe ACCOB -Ossau

Depuis le début des luttes contre les projets de carrières sur Oloron et le Bois du Bager (août 2015), nous avions pris conscience que la population de la vallée d'Ossau était sensible au fait de protéger le capital Nature et en même temps, tenait vraiment à s'opposer en particulier au trafic de camions intense, prévu par le porteur de projet GC Conseil. (Guillaume COSTANZO qui vient d'Alès)

Vu le nombre conséquent d'adhérents et aussi de sympathisants relevé sur nos listes, l'idée a fait son chemin, quand à créer un groupe ACCOB du côté d'Arudy.

Certains adhérents de cette vallée sont devenus administrateurs au sein de l'Accob, et petit à petit cette idée a cheminé, pour enfin aboutir ce 10 mars 2017.

Cette réunion a permis aux nombreuses personnes de faire connaissance pour certaines d'entre elles.

Maintenant qu'un visage peut être lié à un nom, ce sera plus facile pour travailler efficacement  dans cette magnifique vallée.

 

Cliquez sur les photos pour agrandir.

1er Réunion pour la création du Groupe ACCOB-OSSAU à Arudy le 10 mars 2017
1er Réunion pour la création du Groupe ACCOB-OSSAU à Arudy le 10 mars 2017
Lire la suite 0 commentaires

Les amis du saumon

OUI au Saumon, NON aux filets, NON aux carrières à Oloron

2017, nous luttons pour le protéger, dommage que d'autres risquent de le détruire avec des projets de carrières : le saumon.

D'autres défendent le saumon des Pyrénées - A Oloron on prend des risques avec la pollution du gave.
Les pêcheurs défendent le saumon des Pyrénées tandis que d'autres pourraient le détruire !
Lire la suite 0 commentaires

Attaque contre forêts classées

Attaques contre les forêts classées. Oloron Sainte Marie 64
Attaques contre les forêts classées.



DES ATTAQUES CONTRE LES FORETS DE PROTECTION.
                     PAR MICHEL LAGARDE
      Spécialiste français du droit forestier
                  Site : droit forestier.com
Ce qu’on nomme « Etat », est-il incapable de tenir une politique durable ?
Pourquoi les meilleures intentions étatiques sont-elles ébréchées des décennies plus tard ?
C’est hélas le défaut de la République de prêter trop le flanc à ces critiques.
On va illustrer celles-ci par les récentes modifications du régime des forêts de protection.
D’abord, le lecteur doit savoir que s’il veut tout connaître sur ce régime, il trouvera sur notre site "droitforestier", un livre consacré à ces forêts.
Nous nous en servons d’ailleurs pour le présent article.
Celui-ci sera en deux points, le passé, le présent.

1. LE PASSE
Nous allons tracer cette histoire à grands traits. Nous y voyons deux étapes. La construction, la démolition.

1.1. LA CONSTRUCTION
L’origine se trouve dans la lutte contre l’érosion des montagnes, source d’inondations en plaine. La France avait du retard sur les pays de langue germanique quant aux lois qui protègent la forêt, et non uniquement les sols. Ce fut l’objet de la proposition de loi de M. Fernand David en 1907.
La guerre de 1914-1918 a interrompu l’Etat.
Ce sont la loi du 28 avril 1922, dite " loi Chauveau " et son décret d'application du 2 août 1923 qui pour la première fois dressent le statut des forêts de protection.
On notera que la nouvelle législation des forêts de protection est présentée comme un Code forestier concurrent du grand Code forestier de 1827. C’est dire l’ampleur de la réforme.
La loi du 10 juillet 1976 sur la protection de la nature, eut la sagesse de poursuivre cette grande œuvre. Elle étendit son champ d’application aux forêts périurbaines.
La grande loi forestière du 4 décembre 1985 continua cette œuvre. Elle introduisit le gel des activités en préalable au classement en forêt de protection.
Un texte peu normatif, la circulaire du 12 mai 1992 affirma la pratique du classement progressif en forêt de protection des massifs les plus exposés.
Parachevant cette constante évolution, le décret 93-604 du 27 mars 1993 perfectionna le régime pénal concernant les tiers.

1.2. LA PREMIÈRE DÉMOLITION
Pour l’an 2000 certains visionnaires nous avaient prédit bien des catastrophes.
Pour les forêts de protection, l’œuvre étant faite, on aurait pu s’en tenir là.
Mais c’est sans compter sur les lobbys divers. En 2005, celui de la « ressource eau » a introduit la législation de l’eau en forêt de protection, par de nombreux articles.
Que le non juriste sache que plus il y a d’articles dans une loi ou un règlement, plus la réglementation s’étend.
Le régime des forêts de protection, dès 1922, doit protéger la forêt, uniquement. Telle a été la volonté de l’Etat depuis l’origine. Il ne manquait pas d’autres textes pour protéger le sol, les rives des cours d’eaux, etc, à commencer par la très volumineuse législation du défrichement.
Or donc intervint la  loi du 23 février 2005 qui introduit pour la première fois dans le régime des forêts de protection la législation de l’eau. Elle dispose que ce régime forestier spécial concerne aussi les travaux de recherche et d'exploitation par les collectivités publiques ou leurs délégataires de la ressource en eau.
Elle fut parachevée par son décret n° 2006-1230 du 6 octobre 2006 relatif aux travaux de recherche et aux captages d'eau dans les forêts de protection et modifiant le code forestier.
On ne discutera pas de l’intérêt de l’eau. Mais dans le régime des forêts de protection, il n’en n’avait jamais été question en cent ans. Il faut savoir ce que l’Etat veut.

2. LE PRÉSENT
Le lobby des mines est des plus puissants, à toute échelle, y compris mondiale.
Celui des carrières l’est aussi, en moindre mesure.
Quand il s’attaque à la forêt, il semble toujours gagnant (voir l’affaire du Bois des Rochottes).
Dans la législation du défrichement, il a su faire passer un régime particulier favorable évidemment, en 1993, par la loi 93-3 du 4 janvier 1993 relative aux carrières.
Or, ne voilà-t-il pas que ce lobby persiste encore en s’attaquant aux forêts de protection ? On continue à démolir.

2.1. DU TITRE
Le projet de décret dont la date n’est pas encore fixée, mais qui entrera en vigueur le 1er mars 2017 est « relatif au régime spécial applicable dans les forêts de protection ». Comme titre, on ne peut faire a) aussi imprécis b) aussi peu connaisseur du droit forestier. Le titre aurait du être : relatif au régime spécial des forêts de protection, en matière d’archéologie et de substances minérales et de tous autres travaux. Qu’on ait au moins l’honnêteté d’annoncer la couleur !

2.2. DES PRÉCAUTIONS PRISES POUR SAUVEGARDER LA FORET
On ne fera pas un commentaire général de ce projet de décret, pour ne présenter que trois dispositions censées sauvegarder la forêt.

2.2.1. PREMIER POINT
Le projet d’article R. 141-38-5 prévoit que les travaux sont autorisés par le préfet lorsqu'ils : … « 2° Ne modifient pas fondamentalement la destination forestière des terrains ; « 3° Ne sont pas susceptibles de nuire à la conservation de l’écosystème forestier ou à la stabilité des sols dans le périmètre de protection ».
« Fondamentalement ». Le mot fait juridiquement peur, car il est flou. Cela signifie en tous cas qu’on peut modifier la destination forestière (non fondamentalement).
« Susceptibles ». Le mot aussi est imprécis.
Disons notre pensée brute. Quand on introduit des mots comme cela, l’autorité de décision conserve un pouvoir voisin du discrétionnaire pour apprécier. Le droit recule. Il est à souhaiter que l’autorité soit indépendante, et protectrice de la mission d’Etat des forêts de protection.

2.2.2. SECOND POINT
Le projet d’article R. 141-38-5 prévoit que ces travaux sont constitués par :
« - Les emprises temporaires nécessaires aux travaux de recherche et aux travaux préalables à la mise en exploitation des ressources minérales qui sont déterminées de façon à limiter le plus possible l’occupation des parcelles forestières classées ;
« - Les équipements et les annexes indispensables à la sécurité de l'exploitation qui sont déterminées de façon à limiter le plus possible l’occupation des parcelles forestières classées, ainsi que leurs accès en surface qui sont établis, en priorité, dans l'emprise des voies ou autres alignements exclus du périmètre de classement ou, à défaut, dans celle des routes forestières ou chemins d'exploitation forestiers ».

« Limiter le plus possible ». L’intention est louable. Le contrôle en est garant, à condition qu’il y ait la volonté, et les moyens, ce dont on doute fort.

La localisation des voiries est un bon principe.

2.2.3. TROISIÈME POINT
Le projet d’article R. 141-38-6 prévoit que le préfet « peut fixer des prescriptions en vue de limiter les incidences des travaux sur la stabilité des sols, la végétation forestière et les écosystèmes forestiers ».
« le préfet peut ». Le verbe « pouvoir » est un classique qui favorise le pouvoir de l’autorité, et le recul du droit. On redira qu’il est à souhaiter que l’autorité soit indépendante, et protectrice de la mission d’Etat des forêts de protection.
« Végétation forestière ». Quand on sait le peu d’estime qu’on a en France pour le monde végétal , le terme « végétation » est révélateur de cet esprit. On eut pu dire « peuplements forestiers ».

3. CONCLUSION
Nous reprendrons la phrase de Camille Vigouroux (Code forestier, commentaire critique, NEF, 1953) : « c’est avec une certaine tristesse que nous avons commenté ce passage », d’une évolution qui ne va pas dans le sens forestier du XXème siècle.
Alors, il nous reste, à défaut du règlement, la protection de loi, norme supérieure.  L’article L. 141-2 du code forestier dispose :
« Le classement comme forêt de protection interdit tout changement d'affectation ou tout mode d'occupation du sol de nature à compromettre la conservation ou la protection des boisements ».
Et celle plus relative de l’article L141-3
« Dès la notification au propriétaire de l'intention de classer une forêt en forêt de protection, aucune modification ne peut être apportée à l'état des lieux, aucune coupe ne peut être effectuée ni aucun droit d'usage créé pendant quinze mois à compter de la date de notification, sauf autorisation de l'autorité administrative compétente de l'Etat ».
Tant que la loi, surtout l’article L. 141-2, n’est pas modifié, le principe des forêts de protection de 1922 demeure.

Les lobbys seront-ils assez forts pour le modifier ?
Et l’intérêt forestier pour le maintenir ?
Espérons-le au nom des forêts.

0 commentaires

Espelette - NON aux mines

Le Pays Basque dit NON aux études de mines L'ACCOB à Oloron s'y associe.


Stop mines EH - Espelette

Lire la suite 1 commentaires

Réunion en Assemblée Générale de l'ACCOB

Assemblée Générale de l'association ACCOB du 27 janvier 2017

Environ 90 personnes se sont rassemblées en AG pour continuer à combattre les projets néfastes de carrières à Oloron
Environ 90 personnes se sont rassemblées en AG pour continuer à combattre les projets néfastes de carrières à Oloron

Le bureau ACCOB présente les rapports annuels lors de l'AG . Assoc à Oloron Ste Marie.
Le bureau ACCOB présente les rapports annuels et répond aux inquiétudes des adhérents, sympathisants .

Lire la suite 0 commentaires

Pour un Ministère des forêts et du bois.

Pour un Ministère des forêts et du bois.

Lire la suite 0 commentaires

Contrat de fortage et compromis de vente 2016

Les tentatives de manœuvres du maire

L'année 2016 a été trop courte pour arriver "à faire passer" à temps toutes les informations que nous vous présentons petit à petit quelque peu "décortiquées".

 

Donc, on continue à distiller ce qui doit être entendu, car les paroles des porteurs de projets tentent de masquer une vérité parfois aux antipodes de ce qu'ils annoncent !

 

Heureusement, nous avons un "bon décodeur" qui sert à entendre ce qui n'est pas dit ! à lire entre les lignes !!!

 

Ce qui suit concerne une tentative de manœuvre mensongère du maire d'Oloron, pour essayer de "faire passer la pilule" sournoisement auprès du public présent dans la salle le 21 novembre dernier.

 

Vous pouvez écouter ci-dessous ses dires, ses fourberies. Heureusement que nous enregistrons un maximum de ses interventions, ce qui nous permet à tous, de nous faire une réelle idée de l'honnêteté intellectuelle de notre édile !

 

L'ACCOB confirme qu'il est bien exact, qu'un document, concernant un compromis de vente a bel et bien été écrit, (nous possédons la copie d'un exemplaire) .

Comme le dit Monsieur Bareilles, le maire a bien dit en réunion de Conseil Municipal, lors d'un échange  animée, qu'il "contrôlerait s'il avait signé un tel document ...au cas où il aurait oublié !" ...il contrôlera cela avec ses cabinets d'avocats, dit-il

 

 

 Quelques minutes pour écouter ! cela vaut mieux que de longues explications.

Extrait tiré de la vidéo fournie par "Collectif citoyen zad.bager.64"

Lire la suite 0 commentaires

Des carrières pour tuer le Tourisme à Oloron !

Le Maire d'Oloron et Costanzo se croient déjà dans leurs damnées carrières dans la forêt du Bager d'Oloron !

Le tourisme déjà mis en péril par des travaux d'études, et ça continue....

 

Plusieurs faits marquants laissent à penser que nos deux compères se croient tout permis. Ils sont persuadés être déjà propriétaires de ces fichues carrières au Bager.

Pourquoi ?

 

Plusieurs éléments que je vais citer ci-après vont expliquer cela et vous comprendrez pourquoi l'ACCOB tient à dévoiler des comportements de "voyous" dirai-je.

 

 

 

Aucune autorisation légale, ils sont chez eux !

NON, chez nous !

 

 

Première intervention illégale dans cette forêt au printemps 2016. (photo piste)

Constat réalisé, confirmé par la DDTM et l'ONEMA en réponse à notre courrier.

Une plainte est actuellement déposée chez le Procureur de la République.

Plainte déposée par la FNE, soit en local la SEPANSO64.

Espérons que le dossier ne soit pas enfoui trop en dessous de la pile !

Pourtant, lors de ces interventions sur le terrain, les "gendarmes" de l'état étaient bien présents et à ce que l'on sait, étaient sur place des spécialistes du BRGM* et de la DREAL*.

 

Mais, il n'y a rien à craindre, puisque ce 21 novembre lors de la réunion publique Monsieur Lucbéreilh a affirmé qu'il fait confiance justement à ces organismes de l'état spécialisés dans la bonne marche à suivre.

La liste n'est pas exhaustive, restent encore d'autres spécialistes qui savent tirer les ficelles pour faire barrage au système ... vous savez, ceux qui misent des gros sous !

Heureusement, une autre association est en train de déposer également une plainte pour les mêmes faits !

Ainsi le dossier remontera en surface !

 

DREAL :  DIrections Régionales de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement

ONEMAOffice National de l'Eau et des Milieux Aquatiques

BRGM :   Bureau de Recherches Géologiques et Minières

FNE :         France Nature Environnement

 

 

     On poursuit .....

Lire la suite 0 commentaires

Information Publique du 21 novembre 2016

Au bout de deux années, enfin une réunion à l'attention des Oloronais !

Après avoir réitéré de nombreuses demandes, parfois par le biais des médias, l'ACCOB n'étant pas la bienvenue apparemment en mairie, voila qu'enfin avec les demandes portées dernièrement par l'opposition, qu'une réunion a lieu ce 21 novembre à Oloron.

 

Le maire avait réservé une salle pouvant accueillir environ 400/450 personnes.

Il faut croire que beaucoup de citoyens du Piémont Oloronais et au delà en ont pris acte, et inquiets sont venu vérifier ce que trame la municipalité Oloronaise.

 

La salle était comble, certains ont du rester debout dans l'allée, mais n'ont pas pour autant manqué de réagir aux argumentations trompeuses, minimalistes données par les divers acteurs des bureaux d'études travaillant pour Monsieur Costanzo et/ou M. le Maire d'Oloron.

 

Une présentation, semblable à celles présentées au groupes de 10 personnes du 7 et 8 novembre passés a été projetée et commentée par les spécialistes "amis"de GC Conseil.

Il faut cependant noter que certaines réponses ont été corrigées et modifiées ce jour.

En fait les "petites" réunions où nous avons déjà apporté de nombreuses contestations, leur ont servi à corriger quelque peu "le tir" pour cette nouvelle présentation.

 

Ce qu'il faut retenir pour faire court, après quatre heures de "PowerPoint" et de débats, c'est qu'en fait il ne s'agit plus de carrières uniquement comme cela nous avait été présenté le 7 décembre 2015 par ces mêmes acteurs.

Aujourd'hui, il faut bien comprendre qu'il s'agit de carrières (information du maire : 8 emplois), mais liées directement à des ZONES INDUSTRIELLES hypothétiques.

 

Une salle comble. (Photo La République)

des citoyens remontés pour la plus grande majorité contre le projet de carrières et de ZONES INDUSTRIELLES à Soeix,

Contre des carrières et une autre ZONE INDUSTRIELLE au Bager

Des habitants venus de tout le Piémont du premier chaînon des Pyrénées, qui veulent conserver les paysages, la tranquillité du coin et aussi préserver les emplois liés au tourisme qu'ils ont eu tant de mal à mettre en place durant des décennies.

 


A la question, quel est l'intérêt de ce projet pour la commune, la réponse est l'emploi bien sûr !

 

Il faut savoir, comme nous l'avons dit qu'il "s'agit uniquement d'emplois de réinsertion" dixit M. Costanzo.

Ce qui signifie que ce sont des emplois précaires mais aussi pas ou peu d'emplois pour nos chômeurs locaux.

Il faut également entendre que grâce à cette manœuvre, l'employeur obtient des aides.

 

Conclusion, c'est nous tous qui paierons les employés de Costanzo tandis que lui se remplira les poches ! Mais, cela, ni lui, ni la municipalité va le révéler devant autant de monde, devant autant d'opposants, comme tant d'autres choses qui ont été estompées ....

Autant de points où l'ACCOB et d'autres n'ont pu parler au micro, tant il était sollicité !

 

Aux questions gênantes, nos "promoteurs" ont répondu sans gêne :

 il faudra attendre l’enquête publique pour ces réponses...

 

C'est ainsi que la transparence est vue par nos décideurs. 

Lire la suite 1 commentaires

Une histoire de roche, de pierre à Oloron

Le Maire d'Oloron - Une face blanche / une face noire !

Une histoire de roche, de pierre à mettre en valeur ! Mais, pas de n'importe quelle façon !

C'est habituel chez notre premier édile à Oloron. Le problème vient du fait que ça continue, c'est vraiment insensé, incompréhensible. Quelle est le but réel de cet entêtement ?

Un jour c'est blanc, le lendemain c'est noir ! exemple relevé dernièrement sur le site de la ville au sujet d'une réunion "d'information préalable" un jour, "réunion publique" le lendemain...

Comment faire confiance à un tel personnage ?  ....personnage sensé "gouverner" notre commune en bon père de famille !

Regardez ce qu'il écrit, sur info Oloron de cet été. Que penser ? que croire ?

Il est vrai qu'obtenir des Labels conforte une belle image d'Oloron. Obtenir également les subventions est parfait...

Ce qui dérange vivement, c'est que sur notre commune, le maire ne tient aucun compte du contenu des textes, des valeurs qu'il est sensé prendre en compte et exécuter.

La preuve, il fait carrément le contraire  en projetant d'installer des carrières et des zones industrielles en plein cœur d'un espace EBC, Natura 2000, zone ZNIEFF et j'en passe....

 

L'ACCOB en donne la preuve ci-dessous en présentant des articles écrits par la municipalité cet été sur Inf'Oloron.

Agrandissez les images pour lire, vous aurez la preuve que le Maire dit des choses, recueille des subventions, pour en faire quoi au final ? Pour démolir, massacrer le patrimoine auquel nous tenons tous!

Posez lui les questions relatives à la protection de l'environnement :

 

Lundi 21 novembre à 19 heures, salle Jéliote à Oloron.

 

 

Cliquez sur les images pour agrandir.

Lire la suite 0 commentaires

des documents qui tombent à pic !

Les plans de Costanzo et du Maire en détail.

Cette fois, hasard ou chance ! des documents qui tombent du ciel ? Nous avons ainsi une idée plus précise des ambitions de nos compères !

Lire la suite 2 commentaires

amnésie du Maire

Le Maire d'Oloron frappé d'amnésie...

...et son ami Costanzo également contaminé !

Le silence du Maire d'Oloron signe sa magouille.
Article repris sur La République, il faut bien sur lire aussi ce qui n'est pas écrit !
Lire la suite 0 commentaires

Un Despote à Oloron

Le Maire d'Oloron "Vous m'avez élu donc c'est moi seul qui  décide"

Une nouvelle fois, le Maire d'Oloron, Hervé Lucbéreilh agit tel un despote, un tyran aussi dans son château municipal, selon les rumeurs circulant en ville.

 

Effectivement, pour ne pas changer dans ses habitudes, il continue à bafouer les textes, les lois, mais aussi les Conseillers Municipaux qui l'entourent et qui font profil bas lorsqu'il aboie !

 

Suite à l'intervention de Jean Etienne Gaillat lors du dernier Conseil Municipal, nous apprenons ébahis, qu'un acte de vente a été réalisé sournoisement par le maire d'Oloron. (compromis de vente)

 

Devinez qui est l'acheteur ? Bien sur, son ami Guillaume Costanzo !

 

Sournoisement et illégalement, puisque cet acte de vente n'a même pas été votée comme il se doit en Conseil Municipal !

Il faut dire que les amis, on ne les assassine pas, au contraire... d'où l’expression "entre loups, on ne se mange pas" !

Pour le prouver, il est écrit sur le document qui nous est parvenu par l'opération du Saint esprit, que l'hectare sera vendu à 50 centimes, c'est cadeau non....pour ne citer que cela.

 

 

Mais, lisez le document en totalité ci-dessous, ainsi vous aurez toutes les informations et vous vous ferez une idée bien plus précise.

Lire la suite 0 commentaires

Forêt vendue en douce par le maire d'Oloron !

Les terres de Soeix, la forêt du Bager sont quasiment vendues par le maire, en cati mini...

Ci-dessous le document authentique concernant la vente de 261 hectares de forêt et de terres de la commune d'Oloron à 50 centimes le m2 !

Vous pouvez le télécharger pour en prendre connaissance.


Télécharger
Vente des terrains Forêt du Bager
Le compromis de vente des terres du Bager et de Soeix, acte réalisé en toute illégalité encore une nouvelle fois !
Merci à Oloronblog pour ce document.
vente-des-terrains-du-bager-compromis-de
Document Adobe Acrobat 338.5 KB
Lire la suite 0 commentaires

Récidive : Encore un mensonge du maire d'Oloron

Le Maire d'Oloron récidive ! mensonge, mensonge, et encore mensonge...

 

 

L'ACCOB propose à la municipalité de placer ce panneau devant l’hôtel de ville d'Oloron Sainte Marie.

Ce serait le meilleur investissement pour cette année 2016 !

Il est de coutume semble t-il que notre maire d'Oloron Hervé Lucbéreilh dise tout et son contraire.

 

 

Il fait une annonce aujourd'hui, le lendemain, ce peut être l'opposé.

Lire la suite 0 commentaires

Un Loup dans le bois du Bager - Oloron !

Le mensonge ne tient plus la route !!! on ne nous dit pas tout, mais l'ACCOB cogite... et dévoile certains non dits ...

 

 

Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup !

 

Les élus de la majorité municipale ont pu avoir une information sur l'état d'avancement actuel et provisoire des dossiers de création de carrières à Soeix et au Bager d'Oloron.

Nous disons bien avancement actuel et provisoire car ces dossiers sont susceptibles d'être modifiés et remaniés. Aucun engagement.

L'exposé fut fait par M. Costanzo.

M. Costanzo est un homme d'affaires, un déblayeur de terrain, au propre comme au figuré, qui effectue un travail de préparation de dossiers pour obtenir les autorisations nécessaires du Conseil municipal et de la Préfecture, pour la création des carrières au Bager et à Soeix, c'est son gagne-pain, il fait son travail.

 

Pour cela, il lui faut présenter des dossiers attractifs en soulignant les bienfaits d'un tel projet, en les mettant en avant et éventuellement en les enjolivant, bref, présenter des dossiers repeints en rose et vert.

Pour ce qui est des points négatifs et les nuisances, c'est l'inverse, il faut les minimiser, les relativiser pour les faire accepter.

 

Nuisances, forcément, il y en aura, à la nature, à l'attrait touristique du Bager, au cadre de vie des habitants de Soeix, au capital immobilier des riverains, des départementales où passeront les camions allers et retours !

C'est pourquoi, les habitants de Soeix ne veulent pas de cette carrière, ils l'ont dit à 92% dans une pétition remise au Maire.

 

Oublions les opérations de diversion comme l'hypothétique pont sur le gave d'Ossau pour évacuer les roches vers Escout, les faux-semblants sociaux : activité de réinsertion qui n'a rien à voir avec une demande d'ouverture de carrière !

 

Dénonçons les omissions, la carrière s'étendra sur 9 ha, le trou peut-être, mais les activités connexes, dont on parle peu, s'installeront à côté : taille de pierres, broyage de roches, concassage.

Et la voie d'accès à la carrière (voie renforcée, car les camions seront d'au moins 25 tonnes) carrière qui est située tout au fond de la parcelle ? Cette voie est à créer, sur 700m.

Ce sont 7000m² des plus bonnes terres agricoles qui seront goudronnés.

 

La D338 (route des crêtes) sera recalibrée dit M. Costanzo, mais c'est une départementale, les contribuables départementaux, vous et moi, seront-ils mis à contribution ? 

 

« la carrière ne fera aucune poussière car il n'y a pas d'emploi d'explosifs » soit, mais les industries citées ci-dessus en feront, elles. Les Hauts-Béarnais le savent bien, il leur suffit de regarder les carrières Laborde du Bager et Daniel sur la N 134 pour  voir les dépôts de poussière inhérents à cette activité.

 

Flou artistique !

 

La grand-mère de la Maire de Lille disait « quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup », en l’occurrence, là, j'y vois toute une meute.

 

 

Christian Yvart, secrétaire de l'ACCOB.

Le secrétaire de l'ACCOB Christian Yvart Alerte !
Le secrétaire de l'ACCOB Christian Yvart Alerte !
Lire la suite 3 commentaires

Mensonge de Costanzo sur FR3

On ne nous dit pas tout !

Monsieur Costanzo essaie de faire passer sa "Com"...cette fois par le biais de France 3.

 

Il veut vous faire croire qu'une carrière pourrait créer "éventuellement un tout petit peu de poussière" !!!

... mais tellement peu, qu'il est ridicule de s'inquiéter pour la santé de nos ruisseaux, de notre gave, de notre environnement tout entier.

 

C'est tellement vrai, que cette carrière moderne, tellement moderne, qu'elle ne créerait plus aucune nuisance, aucun bruit, quasiment plus de poussière, pas plus que de lourds engins motorisés, même pas de pelle mécanique, et surtout pas de camions ! ou tellement peu !

 

Voila se que veut vous faire gober ce vendeur de carrières ! il ne faut pas oublier qu'il vient de la région de Marseille ! comme l'on dit !

 

N'en croyez rien surtout, jusqu'à présent, aucune carrière ne respecte même pas le minimum du minimum des recommandations portées sur les documents officiels déposés en Préfecture, rien n'existe de tel malheureusement.

 

C'est seulement écrit, cela bien sur, mais personne ne respectera, ni ne fera respecter la loi...il faut du caillou à tout prix ...on fera croire également que si on le faisait, cela pourrait détruire des emplois....etc, etc....chantage, on connait !

 

On pourra simplement remarquer que ces industries destructrices et polluantes sont rejetées de toute part par la population, par les malheureux citoyens confrontés à l’appétit vorace de ces prédateurs financiers. 

 

Cela, peut se vérifier, il suffit de relever la multitude d'associations, de mouvements citoyens qui s'opposent régulièrement partout en France contre les nouvelles carrières, les gravières qui détruisent irrémédiablement le patrimoine, les milieux naturels.

 

Pour en savoir plus,          ...... lire la suite

Lire la suite 0 commentaires

L'Environnement et pollution rivières à Oloron

Préservation de l'environnement - COP21 - Oloron doit revoir sa copie !

ALERTE  encore une fois sur le territoire communal d'Oloron, encore une fois la forêt du Bager d'Oloron et ses ruisseaux bafoués en terme d'écologie.

 

Explications :

Le 11 juillet, un "Alerteur" avertit notre association, l'ACCOB, que des tas de gravats, des déchets de construction semble t-il, ont été déposés sur le parking du lieu nommé Laguns. (carte ci-dessous)

 

Quelque heures après, lors d'une visite faite par un membre de l'association, on se rend compte de plusieurs choses :

 

- Ces déchets, effectivement viennent d'une démolition de bâtiments.

 - Ils comportent des déchets inertes, mais pas seulement. Apparaissent visibles en surface, tuyau de plomb, couverture de toiture en amiante, plastiques divers, bouts de miroirs, etc...

- Et pour comble, suite à notre alerte auprès des services de la Mairie, une pelle mécanique s'est chargée de tout repousser sur la berge du ruisseau nommé "Pourciougues".

 

Une Nouvelle Alerte est à nouveau portée auprès des élus de la municipalité d'Oloron et des services responsables de ces travaux, par l'ONF et par nous même.

 

RIEN ne les arrête ! Quelques jours après, le 18 juillet, de nouveaux déchets sont entreposés sur le même lieu !

 

Re-Alerte auprès des élus de tous bords...

Certains se font balader... enfin l'un d'entre eux répond : Demain tout sera enlevé.

 

Comme quoi, certaines personnes savaient que les déchets n'étaient pas "clin"....

 

Cette fois, l'ACCOB a réussi quelque peu à PRÉSERVER l'environnement.

 

Ce qui est assez malheureux en l’occurrence, est le fait que ce soient des alerteurs, une association qui doive faire "le gendarme"

Pour une commune qui est reconnue au plan National comme commune qui préserve l'environnement, c'est un comble !

 

Obtenir des aides à hauteur de 500 000 € pour aller dans le sens de la COP 21 et agir de la sorte, il y a un très grand fossé !

 

Est-ce que Ségolène connaît ces agissements ?

Allouerait-elle, de telles sommes si elle savait ?

 

En fond de page : le document Ministériel

 

Décharge sauvage sur le lit du ruisseau Pourciougues à Oloron Sainte Marie
Décharge sauvage sur le lit du ruisseau Pourciougues à Oloron Sainte Marie

Carte de situation de la décharge sur la berge du ruisseau Pourciougues à Oloron Ste Marie.

Lire la suite 0 commentaires

Randos et conférences du 25 juin Forêt Bager Oloron

Journée Nature le matin et conférences l'après midi avec l'ACCOB - 25 juin 2016

Salle des fêtes d'Eysus - Sorties le matin et conférences l'après midi.
Salle des fêtes d'Eysus - Sorties le matin et conférences l'après midi.

Une journée qui a débuté avec une petite pluie, mais qui n'a pas arrêté une centaine de personnes...

Le groupe venu de Pau, la SMB a manifesté en premier que ce n'est pas cette bruine qui les arrêterait ! Donc, 15/20 personnes sont les premieres à démarrer vers 9h45 à la recherche de champignons.

Le groupe VTT a suivi quelques minutes après.

Enfin, le plus gros de la troupe s'est dirrigé vers le circuit "Petite Amazonie". Au retour, de nombreuses personnes m'ont dit qu'elles feraient à nouveau ce parcours, de toute beauté.

Je leur recommande de le faire début septembre, c'est un vrai régal avec la forêt parée des couleurs automnales.

Lire la suite 0 commentaires

Quelques chiffres fous - Oloron !

Des chiffres qui parlent plus que les élus à Oloron !

Sur le journal la République des Pyrénées, comme tout le monde, nous avons lu il y a quelques temps des chiffres quelque peu ahurissants.

 

- Exploitation de 30 hectares au Bager

- Exploitation de 9 hectares à Soeix

- Avec cela, le Maire d'Oloron pourra subvenir aux besoins en granulats pour une centaine d'années ! selon ses prévisions.

 

J'ai pris ces chiffres et appuyé sur les touches de ma calculette... qui s'est affolée !

 


Première version : 

 

 - avec les données de G. Costanzo, en accord donc avec la demande du Maire d'Oloron et de sa municipalité.

 

Exploitation au Bager :

- 30 hectares sur 100 mètres de profondeur dixit "G. Costanzo" = 30 000 000 de m3

- Soit environ 90 000 000 de tonnes extraites (90 millions de T)

 

Cela donne 3 600 000 (3.6 millions) camions (charge 25 T utile)

 

Si l'on considère l'exploitation à ce qui est habituel dans notre région, ce serait 150 000 T/an comme les carrières Laborde au Bager par exemple.

 

Ce qui donnerait 1 camion toute les 2.5 minutes !

 

...mais, vous allez comprendre qu'il y a un Bug !

 

Parce que 90 000 000 T : 150 000T/an = 600 ans d'exploitation ! Il était écrit 100 ans sur le journal !!!

Alors QUESTION  yA !

 

*******************

Seconde version :

 

On peut le voir aussi de cette façon, car nos porteurs de projets ne nous indiquent pas le tonnage prélevé par année. Transparence oblige ! vous vous en doutez bien.

 

90 000 000 T : 100 ans = 900 000 T d'extraction / an (voilà ce qu'il pourrait nous être caché !)

 

Ce qui donnerait : - 36 000 camions / an        (charge utile 25 T)

                   - 165 camions / jour

                   - 23 camions / heure

 

Soit un camion toute les 2.5 minutes, mais en réalité un toute les 1.2 minutes en comptant l'aller et le retour !

 

Il faut penser que s'ajoutent à ces derniers, ceux de Laborde : 6 000 / camions an

Ceux prévus à Soeix : 3360 camions / an

...et ceux de Daniel ... et ceux de Durruty également à Asasp ! ( qui ne sont pas comptés, à 3 Km autour...)

 

Soit 45 360 camions / an qui pourraient se répartir sur le piémont via Oloron et Arudy...auquel s'ajoutent les quelques les 6 à 8000 bahuts des carrières Daniel...(

Carrière Durruty en attente, mais énorme potentiel aussi.

 

Bonjour le tourisme avec ces autoroutes à camions.

Ségolène va surement retirer les subventions attribuées pour le label tourisme et la protection de environnement à notre "édile glouton".

 

Vous comprendrez bien que de telles exploitations d'enfer et le tourisme prisé par ce même élu, sont aux antipodes ! des projets paradoxaux, irréalisables ensemble...même pas de qualificatif adapté !

 

Lire la suite 0 commentaires

Les projets de l'ACCOB

L'ACCOB a fourni des informations aux journalistes de la République des Pyrénées et de Sud Ouest, informations relativement détaillées pour réaliser un article qui résume bien les souhaits des membres de l'association.

Les principaux vecteurs sont évoqués :

 - Ce que l'on ne veut pas !

 - Les choses à préserver.

 - Les points à mettre en valeur.

 - Les emplois qui risquerait de disparaître à cause de futures carrières.

 - Les emplois pérennes qui pourront être créés grâce aux projets indiqués.

 

Un résumé succinct, concis, mais qui reflète bien ce qui est dans le "tuyau" !

France Bleu Béarn a également reporté tout cela sur sa fréquence.

 

Reprise de l'article La Rép du 7 juin

ACCOB et ses projets
Projets ACCOB du 7 juin 2016 - - - - mis en ligne 12/06
Conserver le patrimoine touristique d'Oloron, Leitmotiv de l'ACCOB
Conserver le patrimoine touristique d'Oloron, Leitmotiv de l'ACCOB
0 commentaires

géométrie variable

La vérité de GC Conseil à géométrie variable !

Ci-dessous, un petit extrait découpé sur le journal le Sud Ouest du 4 juin 2016

Comme tout le monde, nous lisons les journaux, soit La République des Pyrénées, soit le Sud Ouest ou d'autres encore.

Un grand merci à eux, mais aussi à tous les médias. Pourquoi ?

 

Eh bien voilà :

- au CONTRAIRE de ce que veulent faire avaler Monsieur Costanzo mais aussi notre Municipalité, en disant sur le papier qu'ils informent, c'est uniquement par le biais des journaux que l'ACCOB, suit l'évolution des études, depuis fin 2015.

 

Ils disent sur les médias "qu'ils jouent la transparence", c'est FAUX.

 

L'information fournie par G. Costanzo, est tellement fiable, transparente (comme il l'a déjà évoqué sur les articles précédents), qu'il se trompe quand il parle de ses projets d'un jour à l'autre.

 

Sur le journal du 8 mars 2016 il s'agissait de 20 hectares de carrières au Bager...mais.... 20/30 ha quelques temps plus tard et ce 4 juin, ce ne serait que 9 ou dix hectares !

 

Sur Soeix, il en est de de même, il ne s'agirait plus que de 5 hectares, ce ne serait plus les 9 hectares !!! Pourtant, on nous a rabattu les oreilles depuis septembre 2015 avec  "il n'y a que 9 hectares qui nous intéressent à Soeix " dixit Guillaume Costanzo.

 

Où est la vérité dans tout cela ? Un jour un chiffre, le jour suivant un autre ...

 

Est-ce que l'on peut croire des personnes qui disent tout et le contraire : 

 

Des INFORMATIONS A GÉOMÉTRIE VARIABLE !!!

des informations qui varient avec le vent ? avec leur humeur ?

 

En fait il veulent nous berner, tromper la population, comme à leur habitude.

 

Pourquoi, depuis l'unique fois où ils ont fait participer l'ACCOB à une réunion d'information, depuis le 5 décembre 2015, malgré plusieurs lettres de relance, notre association n'a pas encore obtenu le soi disant "document de pré-projet" promis par G. Costanzo ?

Pourquoi, également, le Maire d'Oloron ne nous a pas communiqué le Compte Rendu promis ?

 

Comme vous l'aurez compris, les paroles s'envolent...des écrits, ils n'en veulent pas...tant le mensonge, est leur outil de base,  pour nous tromper, VOUS TROMPER.

 

Pour vous éclairer, vous démontrer le MENSONGE de ces CARRIÉRISTES, voici :

 

GC Conseil a annoncé sur l'article presse du 9 mars 2016  pouvoir "subvenir aux besoins du marché pour une période de 100 ans" !!!!!!

 

Ci-dessus, il annonce une carrière de 9/10 hectares au Bager ...donc, pour subvenir toujours, si j’entends bien aux besoins du siècle qui vient !

 - COMPARAISON :

Pour une superficie de 8 hectares,extension accordée en 2005 à la carrière Laborde au Bager, le temps estimée pour être exploitée en totalité s'évalue à 15 ans ...

 

Où est l'erreur ?

Superficies et extractions semblables ... une dizaine d'hectares :

 - Laborde exploiterait la totalité en 15 ans,

 - GC Conseil en 100 ans ???

Il y a un Bug ! ou on ne nous dit pas tout !

 

Constat : Mensonge, encore MENSONGE !!!

Il y a quelque chose qui ne "colle" pas dirait-on !

                                                           Qu'en pensez vous ?

 

Lire la suite 0 commentaires

Réseaulution

Réseaulution en fête - l'ACCOB avec !

C'est avec un grand plaisir que notre association ACCOB tiendra un stand lors de cette fête de la réseaulution.

Pour notre part, nous pourrons informer la population désireuse d'en savoir davantage sur les projets de carrières, de venir nous rencontrer.

A cette occasion, vous pourrez aussi signer notre pétition, donner vos idées, nous aider en adhérant également, ou en faisant un don.

Vous pourrez manger un bout devant notre stand, acheter aussi nos auto-collants, nos tee-shirts....

**********************

Vous trouverez le programme Réseaulution ci-dessous.

Venez nous retrouver nombreux. Il y a de nombreuses choses à découvrir.

Lire la suite 0 commentaires

Infos, version ACCOB

Enjeux et Perspectives d’un nouveau projet de vie et de Bien-être à Oloron avec l'ACCOB

Le communiqué de la Presse locale

La République des Pyrénées du 25 mai 2016
La République des Pyrénées du 25 mai 2016

Lire la suite 1 commentaires

Dent creuse !

On ne veut pas restaurer à Oloron ! on veut juste conserver notre patrimoine.

L'ACCOB ne veut pas entendre parler de restauration, de compensation, tous ces mots n'ont pas leur place à Oloron !

 

Il est assez facile de prendre en exemple les remises en état de gravières à côté des rivières ! 

On remplit d'eau, voila, la remise en état est réalisée, à moindre coût surtout.

Les exploitants se frottent les mains !!! et "lancent un soupir" malgré tout....Article ci-dessous

 

Qu'en serait-il, s'ils venaient à faire leur carrière dans la forêt du Bager ?

 

Moins facile de remplacer le premier chaînon des Pyrénées ! et surtout des coulées de laves de 100 000 000 d'années !

 

Comment remplacer des collines de 400 à 500 mètres d'altitude ?

 

Il faudra que GC Conseil nous dise ! Ou alors, ce ne sera pas un front comme il apparaît sur les cartes qu'il nous a présentées...

 

Au lieu de s'arrêter aux limites décrites sur les documents remis, eh bien NON, ils ne s’arrêteront pas là ...

 

Ils vont tout faire Péter , ni vu ni connu...Il n'y aura plus du tout de chaînon... ( Adieu Saüc, Pierres Noires, Col du cerisier, Pain du Sucre...)  pour ceux qui connaissent.

 

C'est fait...la remise en état...Eh bien... Vous l'aurez en l'état....si vous laissez faire.

 

Comme à Rébénacq, plus de piton, ils ont tout cassé, ils en ont plein les poches, mais pas encore assez selon ce qui est écrit  ICI.

 

Reprise partielle du texte ci-dessous.

Clic dessus pour article complet.

Sanz et Costanzo vers Oloron pour faire carrière....
Ne serait-ce pas ce Monsieur Sanz qui a dirigé GC Conseil vers Oloron à ce que l'on a entendu ! Pas étonnant....

 

Tellement "bien intégrée", qu'il ne restera plus rien du piton de Rébénacq !!!

Une dent creuse ! c'est le nom de ce qui reste du piton....

Lire la suite 0 commentaires

Les amis de Moncaut

Dimanche 15 mai, joignez vous au pique-nique annuel des amis de Moncaut.

 

Un brin de solidarité est réconfortant.

 

De plus, l'union fait la force ! c'est bien connu. Allons-y !

 

Rendez-vous sur leur site pour en savoir plus : Cliquez ICI

 

 

L'ACCOB soutient les amis de Moncaut
L'ACCOB soutient les amis de Moncaut
Copie de l'article de la Rép : Les amis de Moncaut . ACCOB solidaire, même combat.
Copie de l'article de la Rép : Les amis de Moncaut . ACCOB solidaire, même combat.
Moncaut - Pique-nique année précédente
Moncaut - Pique-nique année précédente
Lire la suite 0 commentaires

Dernière salve

Alerteurs de l'ACCOB, vigilance ! Ils parlent d'une dernière salve...

"Nous n'avons rien à cacher" dit M. Costanzo, pourtant l'ACCOB attend toujours le Compte Rendu de l'unique réunion du 5 décembre 2015 !!! Cinq mois sont passés, aucun document ...Transparence ? Transparent ... 

 

Rien à cacher,reste à voir !  dire la vérité certainement pas ! ... "jouer la fameuse transparence" cela, c'est la prestation qu'ils essaient de vous faire avaler...

 

Par contre, une "dernière salve" est prévue !!!    ALERTE

 

Lisez ci-dessous.

Lire la suite 0 commentaires

Label Tourisme Oloron

Le Maire dit OUI au Tourisme, plus de carrières à Oloron. Commune désormais labellisée : "Commune Touristique".

Une information de la plus haute importance !

 

Le Maire d'Oloron avec son Conseil, à l'unanimité ont tourné leur veste !

 

- Arrêt des projets destructeurs à Oloron.( il avait dû lire nos conseils sur les précédents articles !)

 

En effet, ils ont obtenu le : LABEL TOURISME (accordé pour cinq années)

 

Nous tous, pouvons féliciter tout ce petit monde d'avoir compris, et enfin changé de cap

 

Obtenir cela est vraiment une bonne surprise. Dire que jusqu'à ce jour, nous nous battons contre des projets de carrières !!! projets qui vont aux antipodes du tourisme...et donc de ce Label !

 

Tout comme l'Etat, nous félicitons toute l'équipe municipale, pour l'obtention de ce Label dédié en l’occurrence dans le domaine que nous défendons bec et ongles depuis plusieurs mois, soit, la valorisation du patrimoine forestier et nature en général.

 

En effet, cette valorisation du patrimoine (zones qui étaient en partie prévues pour des carrières), en le mettant ainsi en valeur, correspond parfaitement aux attentes des touristes, comme il est écrit.

 

Une belle récompense pour la politique volontariste menée actuellement par M. Lucbéreilh et M. Lacrampe. Bravo ! 

 

Lire l'article émis par la mairie d'Oloron ci-dessous. ( Inf'Oloron N°5 Printemps 2016 )

 

 

 

Cliquez sur l'article pour agrandir.

Label "Commune Touristique" à Oloron-Sainte-Marie
Label "Commune Touristique" à Oloron-Sainte-Marie, gagné par l'équipe municipale qui le vaut bien !
Lire la suite 0 commentaires