Déviation Gabarn à Oloron Ste Marie

TRAVAUX DE REMEMBREMENT ET PROJET DE DÉVIATION GABARN/GURMENÇON :                                                L’ACCOB INVITE À PRENDRE LE TEMPS DE LA RÉFLEXION

Un exemple à ne pas suivre ! Contournement de Beynac, la justice l'a stoppé, puisque elle n'est pas nécessaire à la vie quotidienne de la population locale.

Contournement de Beynac stoppé, jugée inutile pour les citoyens, à Oloron ce sera la même chose... ACCOB
Contournement de Beynac stoppé, jugée inutile pour les citoyens

Il est encore temps pour Oloron de réfléchir au besoin réel des citoyens et ne pas en arriver au même stade. Assez d'argent public gaspillé.

Des travaux ont débuté durant le confinement et qui plus est, en période de reproduction de la faune ...pourtant interdits.


Dégâts irrémédiables à Oloron - Gabarn

Les haies de remplacement, comporteront-elles des arbres de cette taille pour accueillir la biodiversité qui y vivait ? NON. ?
Les haies de remplacement, comporteront-elles des arbres de cette taille côté gave d'Ossau ?

Communiqué de l'ACCOB, téléchargeable sous ce texte pour le partager sans modération.

Suite aux travaux de remembrement préalables à la déviation Gabarn/Gurmençon, l’ACCOB publie le communiqué suivant :

 

TRAVAUX DE REMEMBREMENT ET PROJET DE DEVIATION GABARN/GURMENÇON :

L’ACCOB INVITE À PRENDRE LE TEMPS DE LA RÉFLEXION

 

ENCORE DES TRAVAUX DE DÉFRICHEMENT LOURDS ET DESTRUCTEURS DU PATRIMOINE NATUREL ET AGRO-PASTORAL 

 

L’ACCOB déplore et s’étonne que des travaux lourds de défrichement aient pu être réalisés au Gabarn et en bordure immédiate du Gave d’Aspe, en début de période de reproduction de la faune sauvage. Ces travaux ont causé la destruction de bocages et de boisements riverains du Gave d’Aspe, habitats d’espèces protégées, et fragilisé un tronçon de la rive droite du Gave d’Ossau classé Natura 2000. 

 

▪ LES MESURES COMPENSATOIRES, UN MIROIR AUX ALOUETTES RÉCEMMENT DÉMONTRÉ INEFFICACE 

 

Les mesures compensatoires mises en avant par les promoteurs du projet, ont été évaluées par une équipe de chercheurs du Museum d’Histoire Naturelle, du CNRS, de Sorbonne Université et d’AgroParisTech, dans une étude publiée en septembre 2019. Les résultats sont accablants et montrent que dans 80% des cas étudiés les pertes de biodiversité ne sont jamais compensées. Cela augure mal de la confiance que les citoyens seraient en droit d’avoir auprès des services de l’Etat pour une prise en compte sérieuse des enjeux environnementaux. 

 

L’ENTETEMENT POUR UN AMÉNAGEMENT FAVORISANT LE TOUT CAMION GASPILLEUR D’ESPACES NATURELS ET AGRO-PASTORAUX OU L’INNOVATION POUR LE DÉVELOPPEMENT D’UNE NOUVELLE ECONOMIE QUI VALORISE LES ATOUTS EXISTANTS DU TERRITOIRE ?

 

Force est de constater que : 

- ni la pandémie du Covid 19, dont il est démontré qu’elle est favorisée par la destruction de notre environnement, 

- ni les constats implacables sur l’effondrement de la biodiversité et le réchauffement climatique, ni les préconisations pour une indispensable transition écologique établies par les Comités scientifiques ‘Acclima-Terra’ et ‘Ecobiose’ du Conseil régional de Nouvelle Aquitaine, 

ne parviennent à remettre en question ce type de projet encore basé sur l’économie carbonée. La leçon des accidents répétés de camions en vallée d’Aspe, elle non plus, ne semble pas avoir été retenue. L’aménagement de ce contournement aura pour conséquences inéluctables la destruction de paysages ruraux et l’augmentation du trafic de camions tout au long de la RN 134, ce qui portera un préjudice irréversible aux atouts écotouristiques et agro-pastoraux du territoire Oloronais et de la Vallée d’Aspe. 

L’ACCOB souhaite attirer l’attention de chaque citoyen du territoire Oloronais sur les questions suivantes : 

- A qui profitera en priorité et dans quelles proportions, le soi-disant désenclavement « clé du développement » du territoire Oloronais et de la Vallée d’Aspe de demain ? A l’économie locale ou au fret routier lourd international ? Tant d’exemples montrent aujourd’hui le contraire pour les petites villes et les territoires ruraux, qui de cette fameuse clé de développement, n’ont reçu pour retombées socio-économiques au mieux que des emplois précaires quand ce n’est pas un chômage accentué par les délocalisations et la désertification des centre-bourgs.

  

- Quelles réelles retombées économiques pour le territoire, à court, à moyen et à plus long terme ? A qui profiteront les deniers publics investis dans ce projet ? Combien d’emplois durables pour le territoire ? Combien de minutes de gagnées aussitôt perdues derrière un ou plusieurs camions, pour un cadre et une qualité de vie définitivement endommagés ?

 

- Quel sera demain le principal atout socio-économique de notre territoire encore préservé et aux fortes capacités de résilience face réchauffement climatique et à la raréfaction des ressources naturelles ?  Un couloir de transit pour camions ou un territoire qui aura su préserver et valoriser de façon innovante ses richesses naturelles, son patrimoine agro-pastoral et finalement son identité ? 

 

Télécharger
Le Communiqué ACCOB à télécharger / partager
Non à un aspirateur à camions vers la vallée d'Aspe
Com- ACCOB-Déviation Gabarn_Vdef_100520.
Document Adobe Acrobat 421.3 KB

Certains pays, notamment la suisse travaille à la baisse du trafic des poids lourds, au contraire de certains pays voisins. Lire cet article

Du côté de la Roya, une lutte a été gagnée par les Maires pour interdire les camions sur la Départementale qui traverse leurs communes, cette fois c'est bien en France, lien ICI

A la Vallée d'Aspe d'en faire autant !
Les maires s'y sont déjà engagés... De leur action à interdire le trafic par camion sur la 134, comme à la Roya, on peut en déduire l'inutilité évidente de la déviation du Gabarn/Gurmençon à Oloron Ste Marie


Coût : 100 000 000 d'euros pour 3,5 Km au lieu de favoriser le maintien de la maternité, le maintien d'un hôpital à Oloron-Sainte-Marie pour les besoins quotidiens des citoyens du piémont... Deux exemples parmi tant d'autres.

Destruction des arbres, habitats, biodiversité, rive gauche du Gave d'Aspe à Bidos.
Destruction des arbres, habitats, biodiversité, rive gauche du Gave d'Aspe à Bidos.

Merci à (aux) l'adhérant(s) de l'ACCOB pour les photos récupérées sur les lieux impactés.(GH)


Télécharger
On a parlé de la remise en état du site à BEYNAC ... en savoir plus.
Un article concernant cette déviation, sur la revue Sud Ouest Nature réalisée par SEPANSO Aquitaine. La remise en état ne devrait pas tarder.
Sud Ouest Nature.pdf
Document Adobe Acrobat 1.9 MB

Sur la presse locale :

Télécharger
Sur la presse
2020-04-22_travaux-du-Gabarn_relance-de-
Document Adobe Acrobat 72.9 KB
Télécharger
Autre article
Contournement Oloron Gabarn Rép 22 avril
Image JPG 141.5 KB

Télécharger
Un troisième communiqué
Gabarn Rép 27 avril 2020.jpg
Image JPG 84.0 KB


______________________________________________________________________________________________

Pourquoi les habitants du Piémont Oloronais et de la vallée d'Aspe devraient subir les affres du transport par poids lourds...
Défigurer toute une vallée Pyrénéenne simplement pour engraisser l'Allemagne ? l'Espagne ?

Un article sur la revue l'Usine Nouvelle confirme bien ce que nous disons.
La France leur fait cadeau de la taxe verte qui leur est demandée en Allemagne

______________________________________________________________________________________________
Une capture d'écran ci-après reprend Le passage important qui apporte l'explication.

Cliquer sur le texte pour lire

Pour économiser les taxes en Allemagne, les camions Allemands empruntent les routes Françaises gratuites.
Pour économiser les taxes en Allemagne, les camions Allemands empruntent les routes Françaises gratuites.

L'exemple à suivre pour la France et particulièrement pour les élus d'Oloron. Qu'ils en prennent de la graine. Le gouvernement tend à changer la politique du fret : du camion vers le rail !
Alors : un contournement inutile encore une fois !

Lire ICI :
http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-regionaux/territoires-europeens-regions-etats-union/rte-t/transport-ferroviaire-transalpin

 

Intéressant aussi à qui s'intéresse au transport par rail :
https://www.lajauneetlarouge.com/developper-la-competivite-du-transport-par-rail/

Écrire commentaire

Commentaires: 0