Castagnède, Natura 2000 - Gave menacés

Une déviation menace la voie verte à Castagnède

Manifestation pour défense voie verte à Castagnède-L'ACCOB se joint à cet appel.
Manifestation pour défense voie verte à Castagnède
Défense Natura 2000 - Voie verte - Gave - Les mêmes tèmes que l'ACCOB au Bager d'Oloron
Défense Natura 2000 - Voie verte - Gave.

Appel de l'association APQV

APQV et les membres du Comité de Défense de la Voie verte de Salies-Castagnède donnent rendez-vous à tous, usagers de la Voie Verte et défenseurs de la Qualité de Vie:

CASTAGNEDE

VENDREDI 12 JANVIER à 14H

Nous manifesterons contre le démarrage des travaux sur le pont de Castagnède signifié par l’arrêté préfectoral du 22 décembre dernier.

Nous exprimerons notre colère devant le manque flagrant de concertation et de transparence de la part des élus du territoire face à l'inquiétude d'une grande majorité des riverains et usagers de la voie verte.

A ce jour, aucun maire ni élus municipaux des communes concernées d'Escos et de  Castagnède n'ont exprimés d'avis sur la question de la déviation, ni sur la pertinence de son coût exorbitant (500000 €), ni sur les nuisances qu'elle va engendrer pour les riverains ainsi que sur son incidence sur une zone sensible Natura 2000.

Venez nombreux, à pied, à vélo, à trottinettes, à poussettes et relayez ce message autant que vous pouvez.

Le message à passer à nos élus, et à l’État via notre préfet est que la concertation, la cogestion et la gouvernance partagée doivent devenir quelque chose de prioritaire dans la gestion raisonnable d'un territoire, quel qu’il soit. 


L'ACCOB informe :

 

Au voisinage de Sauveterre et de Salies de Béarn, APQV avec Sylvain Chevalier, Salmo Terra avec le Président Antoine Domenech, la Sepanso 64 avec Michel Rodes défendent avec la population la voie verte, la zone Natura 2000 bordant le gave d'Oloron.


L'ACCOB est de tout cœur avec ce comité de défense de l'environnement.
Comme dans d'autres lieux, des décisions incongrues sont prises unilatéralement par certains élus de "façon autocratique".


Des dossiers concernant de telles décisions, des budgets d'une telle importance pour du provisoire, devraient surement être plus réfléchis par ces jours de restrictions budgétaires.
Si les décideurs prenaient la peine d'écouter les forces vives, ou simplement les citoyens impliqués, il serait surement possible de retenir des solutions moins pénalisantes pour l'environnement, la biodiversité, des solutions alternatives moins couteuses pour les contribuables...
...mais est-ce le but recherché par certains ? C'est toute La question !

 

 

Cliquer sur l'article pour agrandir                                         Article sur Sud Ouest

Castagnède à côté de Salies de Béarn - Les défenseurs de l'environnement sur le pont, avec le soutien de l'ACCOB.
Castagnède à côté de Salies de Béarn - Les défenseurs de l'environnement sur le pont avec le soutien de l'ACCOB.