Grattequina Granulats

Granulat à Grattequina moins cher qu'en Aquitaine !

Un port dédié au granulat en Gironde : Grattequina
Un port dédié au granulat en Gironde : Grattequina

Grattequina vu sur le net

Déficit chronique de granulat en région Bordelaise, pas en Béarn .....
Déficit chronique de granulat en région Bordelaise, pas en Béarn .....

Vu d'Oloron

 

Lors de l'unique réunion de COPIL le 7 décembre 2015, M. Costanzo s'est évertué à vouloir nous faire croire au CA de l'Accob que le granulat qu'il envisageait d'extraire dans le sous sol de la forêt du Bager serait utilisé dans un rayon de 30 kilomètres, carte à l'appui....(ci-dessous)

...Mais, constat fait, c'est bien du côté de Bordeaux que le besoin est bien réel.

 

Du coup, l'impact carbone qu'avançait Monsieur Costanzo prend du plomb dans l'aile... puisque c'est vers la Gironde que les camions rouleraient.
Il faut savoir par ailleurs que selon les statistiques, tous les 50 Km le prix du transport double. Où serait l'intérêt ?

 

Que va gagner le Béarn ? mis à part la destruction du patrimoine et profiter de la pollution...

 

450 000 camions en moins par an

Si les élus de Bordeaux, Région, l’État et l'Europe ont accordé des aides pour construire ce port de Grattequina, c'est qu'il y a de bonnes raisons.

Sur Bordeaux même, ce sont 450 000 camions / an qui ne seront plus sur les routes de Gironde en construisant ce quai à Ballast.

Par ailleurs, les vraquiers* venant d’Écosse... bien sûr qu'ils consomment des produits pétroliers

 

Le tonnage transporté équivaut à  6250 camions par voyage !!!

En terme d'impact carbone, il n'y a pas photo !

 

Les camions nous enfument sur nos routes, dispersent sans commune mesure des particules fines que nous respirons ....qui nous "cancérigènent"...

 

De plus, selon une étude réalisée, le prix du Ballast est moins onéreux arrivé au port de Grattequina que celui qui pourrait être réalisé en Béarn, que ce soit au Bager d'Oloron ou du côté du Béarn des Gaves.

Alors, pourquoi M. Costanzo et M. le Maire essaient-ils de tout faire pour parvenir à casser du caillou au Bager ?

 

M. Costanzo, achetez un cargo, c'est le conseil que l'on peut vous donner....et Bon vent.... ainsi tout le monde sera content !!!!

 

* Vraquier

 

Cargo qui transporte du vrac, donc du granulat, du ballast...dans notre cas.

 

Ces cargos tournent tous les jours, toute l'année. Ils sillonnent toutes les mers.

Un tonnage gigantesque correspond à ce trafic, raison pour laquelle l'Europe finance des ports à cet effet, pour mettre en adéquation avec les investissement faramineux réalisés par cette société en Écosse...


Patientez, courte pub juste avant....Explications sur ce port de Grattequina

Ci-dessous la carte présentée par GC Conseil..petit rayon pour un industriel respectueux de l'impact carbone...on croirait être dans un rêve ! Trop beau hein !

Quel homme honorable, qui n'hésiterait pas à détruire nos montagnes....à coup de dynamite

Il est à noter que la moitié de la zone encerclée correspond aux montagnes des Pyrénées, sans aucun besoins connus à ce jour ... Qui veut-il desservir en ces lieux ? A t-il d'autres projets grandioses ?

La carte présentée par G. Costanzo avec la zone qu'il a dit vouloir déservir....
La carte présentée par G. Costanzo avec la zone qu'il a dit vouloir déservir....

Cependant....

Certains s'inquiètent de l'importance que prend ce port !

Quelques jours après l’annonce du début des travaux de ce futur terminal d’importation de granulats à Grattequina, en rive gauche de la Garonne, en aval de Bordeaux, l’UNICEM  Aquitaine (syndicat des carriers) se mobilise avec un message fort : importer des granulats lointains via ce nouveau terminal est un non-sens économique et écologique.

Ce sont les casseurs qui s'inquiètent de l'écologie ! lol -

ou plutôt de leur porte-monnaie ?

 

Extrait pris sur ce site : http://www.lemoniteur.fr/article/les-producteurs-de-granulats-aquitains-s-inquietent-du-nouveau-terminal-portuaire-d-importation-24808642


En résumé, ce qu'il faut retenir du port de Bordeaux :

 

- Coût 13.7 millions d'euros

- 3000 emplois directs

- 13 000 emplois indirects

- 450 000 camions/an de moins sur les routes

- Ballast moins cher que celui produit en métropole

 

Pourquoi moins cher :

Le ballast sert à remplir les cales des cargos qui reviendrait à vide avec risques de chavirer par temps houleux ! d'où des tarifs imbattables...

Mais aussi :

Des sites spécifiques en pleine mer alloués à cet effet. Des iles volcaniques en Écosse où le rail sort directement de la paroi pour remplir les containers accostés (pas de main d’œuvre, pas d'intermédiaires, pas de camions ! )

Est-ce que nous devons accepter chez nous les camions que les autres ne veulent plus ?

Le Béarn produit 3 fois plus de granulat qu'il ne consomme.

Alors ! qu'en pensez-vous ?

 

La démonstration est faite : on n'a pas besoin des carrières de GC Conseil et autres !

 

La région et l'Europe ont financé le port de Grattequina, un investissement durable et moins destructeur, moins polluant que les carrières d'un autre temps.


Un clic pour lire l'article - En fait la carrière est souterraine !

Aggegate Industrie en Ecosse, une méga carrière qui fournit le port de Grattequina...
Méga carrière en Ecosse - Lire en cliquant sur l'image

Norvège - Des Mégas carrières dans des zones désertiques.

Un autre port du même type en Norvège. Installation sur un site désert....ce n'est pas la place qui manque dans ce pays.
Même process, on charge directement les cargos depuis la carrière. Les élus de ce pays cherchent à retenir les jeunes dans ces lieux désertiques...d'où la demande à des carriers de s'installer avec nombre d'avantages pour ces derniers....d'où des tarifs cassés sur le ballast !

Ci-dessous deux photos :

- la première qui donne une idée de l'installation chez Mibau Stema Group

- la seconde montre qu'un effort est réalisé en terme d'écologie transport avec la dépollution des fumées émises par ces monstres de la mer.

 

Cliquer pour agrandir

Un port en Norvège - du très gros  vers Grattequina
Un port en Norvège - du très gros vers Grattequina
Des cargos énormes - équipés antipollution- tarif défiant la conccurence... alimentant la France à prix conccurenciel.
Groupe MIBAU STEMA avec des cargos énormes - équipés antipollution- tarif défiant la conccurence...

Ces grosses sociétés alimentent nombre de pays dans l'Europe entière. On peut comprendre qu'ils doivent faire "tourner" leur affaire et surtout ces cargos.

Ceci fait l'affaire des BTP par exemple sur Bordeaux puisque tout le monde s'y retrouve.
Tarif intéressant, accès immédiat puisque c'est la Gironde qui est demandeuse. Comme déjà précisé, 450 000 camions supprimés sur les routes de Bordeaux,

LA solution pour cette ville déjà embouteillée....

 

Alors, quel besoin d'envoyer des camions là où d'autres élus font tout pour les éliminer au maximum sur les routes ?


Des carrières, ici ou ailleurs, en a t-on besoin autant ? Est-ce toujours vraiment utile au citoyen lambda ?
La vrai question : Quels hommes bénéficient de tout ce trafic pourtant légal ? combien ?
Une poignée comme souvent...Qui vous font croire que le besoin est là !
Raison pour laquelle, l'Accob fera tout ce qui est possible pour empêcher l'installation des nouvelles prévues par un porteur de projet qui n'a rien à faire ni de notre région, ni de la population, il s'en moque éperdument...
C'est uniquement l'argent qui attire ces mercenaires des temps  dits modernes, spéculation oblige ...
Raison pour laquelle, nous optons pour la solution qui ne nous satisfait pas pour autant... mais les carrières en Écosse ou ailleurs sont déjà opérationnelles, c'est donc l'opportunité pour éviter d'en créer de nouvelles en Béarn, pour éviter la pollution supplémentaire et préserver la tranquillité sur nos routes touristiques

Un lien où des chiffres avaient déjà été évoqués  :

http://foretbageroloron.canalblog.com/archives/2016/11/27/34617365.html

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.