ACCOB au Festival Emmaüs

L'ACCOB invitée au Festival Emmaüs à Pau

Notre association ACCOB ( Pour la conservation du cadre de vie, de la qualité de vie en Haut-Béarn) a eu l'opportunité et le plaisir de poser un stand dans le village de la communauté Emmaüs à Pau Lescar.

 

C'est avec un grand intérêt que nous avons installé donc notre poste d’information au sein de cette grande manifestation Béarnaise, Paloise.

 

Nous avions une réelle volonté d'informer copieusement toute cette population qui a afflué régulièrement lors de cette manifestation populaire.

 

Nous avions prévu un stand bien fourni en documentation, et aussi haut en couleur pour attirer le regard du chalant.

Eh bien, c'est tout à fait ce qui s'est passé, un bonheur pour l'ACCOB.

Nous avons eu le plaisir  d'informer de nombreuses personnes, des citoyens locaux, mais pas seulement, je vais y revenir.

Nous avons donc informé massivement et avec plaisir tout ce monde, nous avons également collecté de nombreuses adhésions de personnes sensibles à notre combat, proches de la nature et pour la conservation du patrimoine du Haut-Béarn, Patrimoine commun qu'il faut conserver, sauver des prédateurs financiers.

 

Ci-dessous, vous pouvez voir une photo parmi d'autres, de notre stand. Merci aux membres de l'ACCOB d'être venus en nombre faire un roulement, pour ne pas avoir de coupure tout au long de ces deux journées du 22 et 23 juillet 2017.

Le stand ACCOB pris d'assaut ! Des personnes inquiètes par ce qu'il se passe à Oloron. Qui souhaite tout casser en forêt du Bager d'Oloron ? fut la rituelle question
Le stand ACCOB pris d'assaut ! Des personnes inquiètes par ce qu'il se passe à Oloron.

En plus d'une communication importante avec un public curieux des problèmes posés par des exploitations de nouvelles carrières de granulats, les responsables de l'association ont enclenché également une information autour des tables rondes mises à dispositions du public pour développer différents thèmes. Par exemple, l'extractivisme, le pillage des ressources naturelles, la dette illicite, etc...nous avons aussi participé à deux ateliers où bien sûr nous avons répété et répété encore les problèmes rencontrés à Oloron, avec les piteux projets de carrières, mais pas seulement....


C'est avec surprise cette fois, et un immense plaisir que nous avons reçu sur notre petit stand Béarnais deux jeunes filles représentant l'association des mines de Salau qui sont venues à notre rencontre. Nous avons passé un magnifique moment, nous avions déjà relaté sur notre site les problèmes qu'ils rencontraient. Un plaisir réciproque  de mettre des visages sur des échanges numériques !

Nous leur avons conseillé de se rapprocher des Gardiens du Calamès qui ont gagné contre les carriers. Ce seront de bons conseillers pour les aider plus "localement" !

Voilà des luttes qui rapprochent, non seulement les hommes et femmes, mais aussi les régions, les pays !


Plus localement, nous avons eu également la faveur de rencontres avec des élus et élues que nous avons bien sûr interpellés, et même entrainés vers notre stand, pour donner des explications plus avancées. Bien sûr qu'il faut évoquer les risques avec de tels projets de carrières, mais l'ACCOB s'est chargée aussi de dire que l'association est force de proposition. Aujourd'hui, un projet alternatif est en train de prendre forme, d'avancer.

Ainsi le patrimoine du Haut Béarn sera conservé, mais surtout mis en valeur. Nous en reparlerons prochainement. La trame se trouve sur la page d'accueil si vous souhaitez le télécharger.


Je vais en terminer avec un petit diaporama de photos prises lors de ce Festival où nous avons croisé des citoyens de par la France entière ! Quelle ne fut notre surprise d'échanger avec des personnes venues de départements bien éloignés !

Un discours commun nous liant :

- Nous ne voulons plus laisser piller nos biens communs.

- Nous ne voulons plus nous laisser voler nos biens pour enrichir un privé (ou une poignée).

- La forêt, la terre, le sous-sol sont des biens communs.

- Ce sont nos biens, les biens de tous les hommes. Ne les laissons pas s'accaparer de cela, était le discours qui tournait en boucle lors de ce Festival.

 

Cliquez dessus pour agrandir.

Un grand merci au Responsable Germain Sarhy qui nous a si bien reçus, merci également à tous les nombreux bénévoles qui font la réussite de ce magnifique Festival, Bravo.