Maire d'Oloron et Label Bousilleur d'environnement

Le Maire d'Oloron travaille actuellement le Label : "Casseur environnement".

Cliquez sur les images ci-dessous pour agrandir

Félicitations au Maire d'Oloron qui bousille la nature, la forêt centenaire d'Oloron.
Le Président de la République félicite le Maire d'Oloron qui flingue environnement ! L'ACCOB va l’interpeller !!!
Hollande félicite le Maire d'Oloron qui flingue l'environnement ! L'ACCOB va l’interpeller !!!

Inf'oloron... Le Maire souhaite ses voeux 2016.... les nouvelles ?

 

Première page, on en tombe de cul ....

 

Notre Maire se glorifie d'obtenir les félicitations du Président de la République pour l'exemplarité de la commune d'Oloron en terme de protection de environnement !

 

Eh bien, l'ACCOB va aussi interpeller le Président de la République pour obtenir plus d'explications à ce sujet, parce qu'il y a problème.

 

Comment Monsieur Lucbéreilh, Maire d'Oloron a pu berner ainsi le Président de la République ?

 

Notre Maire, on le sait, va protéger l'environnement , comment ::

 

En accordant une étude de 261 hectares de carrières à ciel ouvert à son ami GC Conseil :

 

- 191 hectares de carrières dans la forêt du Bager d'Oloron

- 57 hectares de carrières à Soeix

13.5 hectares de carrières à Escout

 

C'est une manière bien curieuse de protéger la nature ?
A la dynamite et à la pelle-mécanique !

 

L'ACCOB a eu connaissance ces derniers jours que des engins s'affairaient dans le bois du Bager.

Ce jour, 26 février 2016, l'ACCOB s'est rendue sur les lieux. Là, l'horreur !

 

On savait qu'une étude était en cours, mais nous ne savions pas que de tels dégâts pouvaient  en découler.

 

Pour réaliser des forages et pour connaître la constitution du sous-sol, des pistes récentes, des terrassements ont déjà flingué quantité d'arbres, pour ne parler que des hêtres et essences nobles.

 

L'ACCOB voyant ce désastre a décidé de suivre tout ce saccage en suivant  ces récentes tranchées dans une partie de forêt d'Oloron.

 

Résultat :

 

- 902 mètres de nouvelle piste creusés dans le sous-sol, des arbres arrachés en masse sur 902 mètres de longueur. (902 m en cumulés)

 

Superficie totale détruite, arbres, sous-bois, plantes, soit : 6314 m2

 

Nombres de hêtres arrachés, brisés : 473

 

Voila comment débute la protection de l'environnement commandée par la Maire d'Oloron Hervé Lucbéreih.

 

Mais il n'est pas le seul responsable, ses Conseillers Municipaux, que certains appellent ses "moutons" en ville, sont aussi responsables que lui.

 

Ils ont voté à l’unanimité le projet. Demandez leur...certains nous répondent que non... que ce n'est pas vrai ! .......alors que sur le Délibéré de juillet 2014, on lit le résultat (voir sur le site).

 

902 mètres de piste, 6314 m2 de forêt explosés, 500 arbres morts... Le début.

 

Ne laissez pas faire le Maire, les Con seillers, rejoignez les rangs de ce qui défendent pour de bon l'environnement.

 

Rejoignez l'ACCOB pour dire NON, s'en est assez !

 

 ILS ont bousillé déjà nombre d'arbres....pourtant...

A ce que l'on sait,

c'est encore une forêt classée au PLU ! 

 

De quel droit ont-ils pu agir de la sorte ?

 

L'ACCOB va demander des comptes.

 

Une piste de 300 mètres sur 7 à 10 mètres de large, tout arraché, creusé...La forêt classée d'Oloron !
Des pistes, presque 1 Km sur 7 à 10 mètres de large, tout arraché, creusé...Forêt classée pourtant !
Environnement protégé vu par le Maire d'Oloron et ses petits moutons, dans la forêt du Bager
Environnement protégé vu par le Maire d'Oloron dans la forêt du Bager

Question posée par le groupe opposition lundi 29 février en réunion de Conseil Municipal :

 

Les carrières du Bager
Des travaux de forage ont été entrepris dans le cadre des études préalables à l’ouverture de carrières. Ces travaux nécessitent l’emploi de gros engins de chantier dont le passage cause d’importantes dégradations : terrain défoncé, arbres arrachés…. Les élus d’opposition demandent au maire, qui a autorisé ces études et les travaux qui vont avec, d’indiquer au conseil s’il a pris toutes les dispositions utiles pour que la remise en état du site soit effectuée. Ils souhaitent par la même occasion que le maire informe le conseil des derniers développements du projet.

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Petetin Eric (samedi, 12 mars 2016 11:13)

    Ce triste projet de carrières est bien à l'image de notre société décadente et orgueilleuse qui se considère toujours comme maître suprême de la Nature,ce qui lui permet de la piller,de la violer et de la détruire en toute impunité,sans le moindre remord et sans pitié envers ceux et celles qui veulent la défendre...
    Oui il y a une grave crise morale,Mr le Maire d'Oloron,partisan de ce projet démentiel,c'est la crise d'un système matérialiste,productiviste et anthropocentriste qui soumet toute la Terre et les esprits humains à la dictature de l'économie du toujours plus,au nom du progrès, du confort et de la facilité.Vous avez complètement oublié l'essence même de la condition humaine qui est d'appartenir à la Nature et d'être en communion avec elle et non plus en guerre comme c'est le cas aujourd'hui !!!

  • #2

    MENQUET ROBERT (mardi, 05 avril 2016 05:56)

    C'est une action inadmissible dans une forêt telle que le BAGER, les actions menées sont une très grave atteinte à l'environnement et une atteinte au biotope de ce milieu fragile. Un tel comportement est inadmissible de la part d'un élu qui se targue de protéger l'environnement. Que fait-il pour l'avenir: il s'en fiche; que pense t-il du bien être de nos enfants plus tard: il s'en fiche; que pense t-il des atteintes irréversibles portées à la forêt, à la rivière proche qui va en être impactée (sachant que c'est là que se trouvent les principales frayères des saumons des Gaves): il s'en fiche.
    Qu'est-ce qui l'intéresse? L'argent: possible; la notoriété: c'est gagné mais surtout sur le plan de l'imbécilité crasse et sur celui de "j'en ai rien à foutre" de l'avenir.
    Les alertes écologiques j'en ai rien à faire.
    Honte à lui en espérant que ses administrés seront quoi faire pour l'éliminer de la vie politique du secteur sans espoir de retour.
    Faisons cesser ces actions menées au nom du productivisme, du matérialisme à outrance qui se cache sous l'aspect du progrès et détruit partout notre terre qui ne l'oublions pas est le siège de la vie humaine: " Quand la nature meurt l'homme est menacé" et là c'est le cas.
    Cassons cette course poursuite en avant dans la destruction de la nature et de l'avenir de nos enfants, de la beauté de nos campagnes et à long termes de la race humaine conduite par des inconscients âpres au gain à tout prix.
    Agissons et cassons cette action et cette course folle en avant.

  • #3

    Ingrid ROUSSELIN (mardi, 05 avril 2016 20:45)

    Je voudrais ètre un arbre, boire l'eau des orages, me nourrir de la terre ètre amie des oiseaux et puis avoir la tète si haut dans les nuages qu'aucun homme ne puisse y planter un drapeau. Je voudrais ètre un arbre et plonger mes racines,au cœur de cette terre que j'aime tellement et que ce putain d'homme,chaque jour assassine,
    je voudrais le silence, enfin et puis le vent...Fatiguée des discours, fatiguée d'espérer, fatiguée de me taire, fatiguée de chercher quelque traces d'amour, dans l'océan de boue ou sombre la pensée...La liste est bien trop longue de tous ceux qui m'écoeurent...Merci RENAUD pour "FATIGUé" cette magnifique chanson qui aujourd'hui encore continue à m'émouvoir devant cette déchéance humaine...